Alopécie chez les femmes : quoi faire afin de récupérer sa densité capillaire originelle ?

Alopécie chez les femmes : quoi faire afin de récupérer sa densité capillaire originelle ?

 

Problemes de chute de cheveux des femmes.Une femme qui commence à perdre ses cheveux vit ce phénomène une catastrophe dévastatrice, et cette réaction est, pour vrai dire, complètement compréhensible. Les cheveux servent comme le symbole de la beauté féminine dans la plupart des cas : on ne connaît pas de déesses de la mythologie grecque avec des cheveux courts. La longueur et la densité sont les deux caractéristiques essentielles pour les femmes : une chevelure possédant ces deux qualités sont toujours désirables pour chacune.

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>

 

Les types et les raisons de la calvitie chez la femme

Perte de cheveux chez les femmes - quelles sont les causes?Pour la majorité des cas, on ne peut pas faire la différence entre la perte de cheveux chez les hommes et les femmes. Bien qu’il y a quelques raisons typiquement masculines, mais la perte de cheveux ne fait pas la différence entre les hommes et les femmes. Tous les deux sexes sont touchés par la chute capillaire, sinon, ce phénomène est encore moins connu chez les femmes.

Voici, les raisons générales de la perte de cheveux connues pour les deux sexes : le stress, l’alimentation carencée en vitamines, les maladies sévères et ses traitements prolongés, les raisons génétiques et ainsi de suite. Les raisons typiquement féminines sont au même temps liées à l’action hormonale : la grossesse et la période qui la suit peuvent être caractérisées par un bouleversement hormonal. Tandis que la grossesse donne une voie libre à la pousse capillaire, la période qui la suit est souvent caractérisée par la perte de cheveux « complémentaires » poussés avant l’accouchement.

Une forme de perte de cheveux typiquement féminine est l’alopécie diffuse, qui, parmi quelques autres raisons, est liée au changement hormonale, ou bien, à la suractivité des hormones mâles. L’alopécie diffuse est caractérisée par une perte massive de cheveux, mais des zones complètement « déplumées » n’apparaissent jamais : les femmes ne deviennent jamais complètement chauves à cause de l’alopécie androgénétique.

Vu que l’alimentation déséquilibrée est de plus en plus connue et devient de plus en plus générale, le risque de la perte de cheveux augmente visiblement chez les femmes aussi. Les vitamines de la famille B, les vitamines A et E jouent un rôle primordial dans la santé capillaire, mais on ne doit pas oublier de toute façon le fer, le zinc, le sélénium, le cuivre et les protéines aminées de lesquelles les cheveux se construisent. Si l’on jette un clin d’œil aux choses ci-mentionnées, on peut voire clairement que l’alimentation équilibrée et la mode de vie saine jouent un rôle très important dans la santé capillaire aussi.

L’histoire de Madame Corrigan : comment a-t-elle inventé un régime spécial contre la perte de cheveux ?

Il est très difficile à imaginer une femme qui se résigne au fait qu’elle a commencé à perdre ses cheveux. Couronne de la beauté, les cheveux jouent le rôle essentiel dans la vie quotidienne : si notre chevelure a perdu sa forme, sa volume, nous commençons à angoisser, non seulement de notre apparence physique, mais aussi de notre santé en général. La perte de cheveux est un symptôme pas négligeable, un signe de notre corps de ne pas en plaisanter. C’était l’avis de Madame Corrigan, une mère de trois enfants, qui a subitement aperçu que ses cheveux ont perdu leur volume et commençaient à s’affiner et les zones clairsemées sur le sommet de sa tête commencent à accroitre.

À ce temps-là, elle s’est adressée aux spécialistes : dermatologues, médecins généralistes. Une visite suivait l’autre, mais personne n’est arrivé à lui aider. Vu que les examens sérologiques ne montraient rien de spécial, les médecins ne pouvaient rien lui dire. Mais la mère de famille ne s’est pas découragée : elle a continué sa lutte contre la chute de cheveux et décidé de trouver sa propre solution de « repeupler » son cuir chevelu. Étant donné qu’elle a déjà appris que le niveau de la ferritine devrait être plus haut qu’elle avait, elle a continué ses recherches vers cette solution.

Elle a finalement trouvé sa propre méthode : un régime riche en fer et sans sucre spécial pour faire repousser ses cheveux. Elle devait premièrement changer ses coutumes alimentaires : des aliments plein de fer ont remporté le succès. La femme moyenne a besoin de 15 mg de fer par jour pour assurer la santé corporelle. Suivant ce régime spécial, ses cheveux commençaient à repousser quelques mois après le changement des coutumes alimentaires. Des venaisons, des coques, des légumes-feuilles sont abondants des oligo-éléments nécessaires pour la pousse, et bien sûr, pour la santé capillaire. Selon Madame Corrigan, manger ce type d’aliments redonne la vie au cuir chevelu et d’une telle manière, les follicules pileux commencent à pousser de nouveaux cheveux. Et, pour lui, ce régime a porté les résultats attendus.

 

Réimplantation capillaire pour les femmes : pour et contre

alopecie feminineLa chirurgie esthétique est de plus en plus connue parmi la population féminine : mais ce ne sont pas seulement les implants mammaires et le cure de rajeunissement qui prennent le gâteau. La réimplantation capillaire est en plein essor aujourd’hui, et ce n’est pas par hasard : même les personnes célèbres commencent à s’y adresser pour ravoir une chevelure acceptable parmi les feux de la rampe.

Les avantages sont bien évidents : les cheveux réimplantés ne sont pas sensibles à l’action hormonale et d’une telle manière, ne tomberont plus. Avec un médecin professionnel et une récente méthode, on peut arriver à un résultat formidable, engendrant des regards envieux.

Parmi les avantages, il faut aussi mentionner les inconvénients de cette intervention. Normalement, on n’en réfléchit pas, mais telles interventions économisent du patrimoine capillaire existant, c’est-à-dire, la réimplantation capillaire ne signifie pas que l’on va avoir de nouveaux cheveux après l’intervention, mais les follicules pileux déjà existants trouveront une nouvelle place pendant la redistribution. Normalement, les techniques de réimplantation nécessitent que les cheveux soient rasés ou coupés trop courts, et ce facteur n’est pas idéal pour les femmes. En tout cas, il faut faire attention aux détails : il faut de toute façon d’éviter de loin des charlatans qui promettent tout et ne font rien. De cette raison, il est recommandé de lire les commentaires sur les forums de transplantation capillaire.

Globalement, une récente technique de réimplantation peut être avantageuse pour les femmes, mais il faut choisir prudemment le spécialiste opérant.

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>