Comment L’anémie Entraîne-t-elle une Chute de Cheveux ?

  1. Qu’est-ce que l’anémie ?
  2. La perte de cheveux due à l’anémie
  3. L’anémie ferriprive : la perte de cheveux
  4. Le diagnostic
  5. Les traitements
  6. La prévention
  7. Quand devriez-vous consulter votre médecin ?
  8. FAQ

La perte de cheveux peut être difficile à vivre en toutes circonstances, mais elle est encore plus pénible lorsqu’elle est causée par un problème de santé.

L’OMS estime que 42 % des enfants de moins de 5 ans et 40 % des femmes enceintes dans le monde sont anémiques. 

En outre, l’anémie est l’une des causes ou des raisons les plus courantes de la chute de cheveux.

Dans cet article, vous allez découvrir tout ce que vous devez connaître au sujet de l’anémie et de la chute de cheveux qu’elle provoque. En outre, toutes vos questions trouveront des réponses.

L’anémie et les globules rouges

Environ deux milliards de personnes dans le monde sont victimes de l’anémie.

Les symptômes courants de celle-ci sont les suivants :

  • La sensation de faiblesse, de vertige et de fatigue
  • Le teint pâle
  • La difficulté à être aussi actif que d’habitude
  • L’essoufflement après un effort physique
  • Les palpitations cardiaques

En outre, les personnes atteintes d’anémie ont un faible nombre de globules rouges et leur sang transporte moins d’oxygène que ce dont leur corps a besoin.

Les organes et les tissus n’ont donc pas la quantité d’oxygène nécessaire pour rester sain.

En conséquence, le corps détourne l’oxygène des cellules non-essentielles vers les cellules essentielles, ce qui empêche les follicules de produire tout nouveau cheveu.

l'anémie la perte de cheveux est due à une carence en fer

Le type d’anémie le plus courant

L’anémie ferriprive est l’anémie la plus courante. Elle est due à un manque de fer dans le sang.

Le fer joue un rôle majeur en tant que constituant de l’hémoglobine, une protéine des globules rouges en charge du transport de l’oxygène des poumons vers les cellules de l’organisme.

En outre, la chute des cheveux due à l’anémie ferriprive est temporaire et la meilleure méthode de traitement, en ce qui concerne celle-ci, est de s’attaquer au problème sous-jacent.

En contrôlant votre taux de fer (hémoglobine), vous aiderez le cycle de vie de croissance de vos cheveux à revenir à la normale ainsi qu’à stimuler la production de nouveaux cheveux.

Votre docteur, que vous aurez consulté, vous prescrira probablement une supplémentation en fer et de ce fait, une quantité saine d’oxygène atteindra vos follicules lorsque votre taux d’hémoglobine sera normalisé.

Une anémie peut également entraîner un faible taux de vitamine B12, connu pour causer :

  • L’irritabilité
  • La dépression
  • Les changements de comportement
  • Le jaunissement de la peau

Toutefois, une carence en vitamine B12 peut être déclenchée par d’autres causes, comme certains médicaments, la maladie de Crohn ou même un régime végétalien.

Si vous pensez être affecté par une anémie, discutez-en avec votre médecin généraliste dès que possible.

Anemie : perte de cheveux

Le fonctionnement de certains tissus et organes peut-être perturbé sans la bonne quantité d’oxygène, les fonctions des follicules pileux inclus.

La croissance du cheveu se fait par cycles, comprenant 4 phases.

Lorsque les follicules entrent dans la phase de repos (télogène), leur manque d’oxygène les prive de l’énergie dont ils ont besoin pour passer à la phase de croissance (anagène).

De ce fait, tout cheveu qui est tombé du cuir chevelu ne sera pas remplacé.

Les effets de la chute des cheveux liée à l’anémie peuvent ressembler à la calvitie masculine et féminine.

En outre, la calvitie peut faire partie des réponses ou des résultats perturbants de l’anémie, en particulier pour les hommes et les femmes qui considèrent leurs cheveux comme un élément clé de leur identité au contraire de ceux qui ne s’en souci pas.

Si vous craignez que la santé de vos cheveux ne soit perturbée par une carence en fer, le mieux, que vous pouvez faire, est de consulter un dermato.

Il sera en mesure d’identifier un manque de fer en examinant votre taux de ferritine dans votre sang et en établissant un diagnostic approprié.

Comment se présente une perte de cheveux due à une anémie ferriprive ?

perte de cheveux anémique

Les chutes de cheveux dues à l’anémie ferriprive se présentent généralement sous la forme d’une calvitie masculine ou féminine.

Une étude publiée dans le Journal of Korean Medical Science a révélé que l’apport en fer avait une grande influence sur la santé des follicules pileux.

La même étude a également démontré qu’un apport insuffisant en fer peut entraîner une chute des cheveux de la même manière que dans le cas d’une calvitie masculine.

Si vous souffrez d’une chute des cheveux due à une carence en fer, vous remarquerez peut-être qu’il y a plus de cheveux sur le drain de votre douche ou sur votre brosse à cheveux. Dans les cas extrêmes, vous pourrez également constater des zones dégarnies sur votre cuir chevelu.

Le diagnostic d’une carence en fer 

Si vous pensez qu’il existe un lien potentiel entre votre chute et une carence en fer, vous devriez consulter votre médecin afin qu’il puisse établir un diagnostic correct et discuter avec vous des options de traitement.

Vous pourriez avoir envie de vous auto-diagnostiquer et de mettre en place, si vous avez un taux de ferritine bas, une supplémentation en fer, mais ils peuvent provoquer certains effets secondaires et de ce fait, votre tentative d’auto-traitement peut se retourner contre vous.

Pour savoir si vous souffrez d’une carence en fer, votre docteur vous interrogera probablement sur vos antécédents médicaux et vos symptômes.

Après un examen physique approfondi, votre docteur vous pratiquera probablement une prise de sang, afin de faire une analyse ou des analyses de celui-ci, pour vérifier le taux de fer qui se trouve dans votre corps.

Il est également probable que votre docteur vérifie vos taux d’hémoglobine et d’hématocrite. Ces tests sont considérés comme le moyen le plus efficace et le plus rentable de diagnostiquer une carence en fer.

Si le test détermine que vous avez un taux de ferritine bas et qu’en plus vous perdez vos cheveux, vous devrez probablement subir d’autres tests pour identifier la raison exacte de votre carence.

Heureusement, la plupart du temps, l’anémie ferriprive peut-être traitée.

Comment pouvez-vous traiter votre carence en fer et votre perte de cheveux ?

La chute des cheveux causée par l’anémie ferriprive n’entraîne généralement pas une perte permanente des cheveux. La meilleure façon de résoudre ce problème est de traiter la cause sous-jacente de celui-ci.

Les compléments de fer

les suppléments de fer peuvent traiter la perte de cheveux due à l'anémie

Votre médecin peut vous recommander de prendre des suppléments de fer ou des médicaments (Tardyferon ou autres) pour traiter votre carence en ferritine (fer contenu dans le sang).

Vous devrez peut-être prendre ces suppléments pendant 3 à 6 mois avant que votre taux de fer ne revienne à la normale.

Cependant, il est important de ne pas commencer un tel traitement sans consulter d’abord votre médecin ou votre dermato, même si vous êtes certain que votre corps ne reçoit pas assez de fer.

180 comprimés végétaliens de 14 mg de fer de la marque WeightWorld coûtent 16,19 € sur Amazon.

Les injections de fer

Si vos réserves en ferritine sont très faibles, votre médecin ou votre dermato peut vous administrer des injections de fer pour augmenter plus rapidement votre taux de ferritine.

Cette pratique est particulièrement courante dans le traitement des personnes atteintes de la maladie de Crohn, un problème de santé où l’absorption du fer, de par l’organisme, ne se fait plus correctement.

Le régime riche en fer

Consommer davantage de fer peut également aider votre corps à absorber la quantité requise. Les aliments riches en fer comprennent la viande rouge, le poulet, le poisson, les légumineuses et les légumes à feuilles vertes.

Vous devez vous efforcer de respecter la charte des apports nutritionnels recommandés (ANR) en fer. Il s’agit de l’apport quotidien moyen dont vous avez besoin pour répondre aux besoins nutritionnels de votre organisme.

Les suggestions pour le fer en milligrammes sont les suivantes :

  • Les femmes de 9 à 13 ans : 8 mg par jour
  • Les femmes de 14 à 18 ans : 15 mg par jour
  • Les femmes de 19 à 50 ans : 18 mg par jour
  • Les femmes de 51 ans et plus : 8 mg par jour
  • Les hommes de 9 à 13 ans : 8 mg par jour
  • Les hommes de 14 à 18 ans : 11 mg par jour
  • Les hommes de plus de 19 ans : 8 mg par jour

Les femmes enceintes de tout âge devraient viser une dose de 27 mg par jour. En ce qui concerne les femmes allaitantes, l’apport en fer devrait être de 10 mg par jour pour les femmes de 14 à 18 ans et de 9 mg par jour pour les femmes de 19 à 50 ans. En outre, celles qui ont atteint la ménopause devraient viser un apport de 11 mg par jour selon les recommandations de l’ANSES.

La repousse des cheveux

De nombreuses marques sur le marché prétendent que leurs produits pour les repousses capillaires sont efficaces, mais les experts estiment qu’environ 99 % de ces produits pour les repousses capillaires n’ont aucun effet sur la croissance des cheveux. Tenez-vous-en aux traitements recommandés par les cliniques médicales et le ministère de la Santé. Les voici :

Le minoxidil (Rogaine)

le minoxidil est un traitement courant pour la perte de cheveux anémique

Le minoxidil est un médicament en vente libre, disponible sous forme de liquide ou de mousse. Vous êtes censé appliquer la solution sur votre cuir chevelu deux fois par jour afin de stimuler la croissance de vos cheveux et d’améliorer leur santé.

Les patients constatent généralement des résultats après 3 mois d’utilisation régulière. Cependant, vous devez garder en tête que le minoxidil peut provoquer plusieurs problèmes indésirables. De plus, les résultats de ce médicament ne sont que temporaires.

Les effets bénéfiques du minoxidil s’estomperont lentement dès que vous cesserez de l’appliquer au quotidien.

Une boîte de 3 bouteilles de mousse à 5 % de minoxidil de Rogaine, pour 3 mois, coûte 62,52 € sur Amazon.

Le finastéride (Propecia)

Le finastéride est un traitement contre la chute des cheveux

Le finastéride et le minoxidil sont les deux seuls traitements contre la perte de cheveux cliniquement approuvés. Le Propecia est uniquement disponible pour les hommes sous forme de comprimés. Celui-ci peut ralentir la perte de cheveux en réduisant de plus de la moitié la quantité de DHT produite par votre corps.

Le finastéride peut provoquer des effets secondaires graves, tels que des troubles de l’érection et de l’éjaculation, entre autres.

En outre, tout effet disparaîtra dès que vous cesserez de le prendre et il n’y a aucune garantie qu’il empêchera une future perte de vos cheveux.

Le finastéride est un médicament délivré sur ordonnance.

28 comprimés de finastéride générique coûtent 7,99 € sur Para et pharmacie.com.

La greffe de cheveux

Bien que la chirurgie ne favorise pas la repousse des cheveux, elle constitue un excellent moyen pour les personnes souffrant d’alopécie androgénétique ou d’une forme de perte de cheveux permanente.

La greffe de cheveux, de par un chirurgien, se déroule de la manière suivante : des follicules pileux sains sont prélevés sur la zone donneuse (généralement l’arrière ou les côtés de la tête) et ensuite, ils sont implantés dans les zones affectées par la calvitie.

La carence en fer et la perte de cheveux : prévention

Afin de réduire les risques de chute de cheveux, vous devriez :

Adoptez un régime alimentaire sain : veillez à inclure des légumes verts à feuilles et des protéines maigres afin d’avoir une alimentation ou une nutrition équilibrée (nutriments) et de vous assurer un apport suffisant en fer.

Augmentez votre consommation de vitamine C : mangez plus d’oranges, de fraises, de melons, de brocolis ou de tomates. Tous ces aliments permettent à votre corps d’absorber une plus grande quantité de fer et de fonctionner de manière plus efficace.

Évitez les coiffures serrées : faire un chignon ou une queue-de-cheval serrés peut provoquer une alopécie de traction.

Protégez votre tête : gardez votre tête couverte lors des journées exceptionnellement chaudes ou froides afin de protéger vos follicules pileux des éléments.

Traitez vos cheveux avec douceur : évitez les brosses à poils rigides, les produits chimiques et les teintures capillaires. Vous devez également limiter votre utilisation d’appareils de coiffage chauffants, tels que le sèche-cheveux ou le lisseur.

Quand devriez-vous consulter votre médecin ?

Si vous pensez être atteint d’anémie et que vous présentez les symptômes courants de l’anémie en plus d’une perte de cheveux, consultez votre médecin généraliste.

Il pourra vous prescrire, après vous avoir fait la lecture de votre analyse de sang, des comprimés de fer (Tardyferon) et vous recommander de modifier votre régime alimentaire pour consommer plus de fer naturellement.

En outre, traiter la cause sous-jacente de la perte de vos cheveux liée à votre anémie devrait stimuler une croissance saine de vos cheveux.

Cependant, en cas de perte de cheveux permanente, la greffe de cheveux peut être une option une fois que la cause profonde a été traitée.

Les greffes de cheveux de pointe peuvent créer des résultats naturels en utilisant les propres follicules pileux d’une personne, ce qui garantit une chevelure à l’aspect naturel.

Pour obtenir de plus amples informations sur la greffe de cheveux, discutez-en dès aujourd’hui avec un membre de l’équipe d’experts de chez HairPalace !

FAQ

La carence en fer peut-elle entraîner une perte de cheveux ? 

L’anémie ferriprive survient lorsqu’un patient n’a pas la quantité de fer nécessaire dans son sang ou lorsqu’il souffre d’une maladie qui empêche son organisme d’utiliser correctement le fer. Un cas grave peut entraîner de la fatigue, des douleurs thoraciques, un essoufflement ainsi qu’une perte de cheveux.

Comment arrêter ou réduire la chute de cheveux due à l’anémie ? 

Lorsqu’elle est liée à l’anémie, la perte de cheveux peut être réduite en augmentant votre taux de vitamine C, car celle-ci facilite l’absorption du fer par l’organisme. Pour ce faire, vous pouvez consommer davantage d’aliments riches en vitamine C, comme les poivrons et les oranges, ou prendre des suppléments de fer dans les cas les plus extrêmes. Ceux-ci peuvent favoriser la repousse des cheveux et réduire le risque d’une nouvelle perte de cheveux due à l’anémie.

Comment se présente une perte de cheveux due à l’anémie ? 

La perte de cheveux liée à une carence en fer peut ressembler à la calvitie masculine (ou féminine) traditionnelle. Les scientifiques pensent que le fer joue une part importante dans la perte de cheveux et qu’il peut entraîner une chute des cheveux selon un processus similaire à celui de la calvitie masculine et féminine.

Que se passera-t-il si l’anémie n’est pas traitée ? 

Les personnes atteintes d’anémie n’ont pas un nombre normal de globules rouges, ce qui peut entraîner des complications si l’anémie n’est pas traitée pendant une longue période. Ces complications comprennent une mauvaise immunité, une faiblesse extrême et même une insuffisance cardiaque.

Le dernier examen a été effectué le 29 novembre 2022