Faites la connaissance avec les causes de la chute de cheveux !

Faites la connaissance avec les causes de la chute de cheveux !

 

Les causes les plus générales de la perte de cheveux.Deux sexes opposés, différentes causes de la perte de cheveux, dont quelques unes sont les pareilles dans le deux cas, d’autres viennent de la différence génitale. Quelles sont donc les principales causes et quand est-ce qu’on doit s’inquiéter ? Pour faire la connaissance avec les causes, il faut premièrement de savoir plus sur la vie d’un cheveu, ou autrement dit, le cycle capillaire. La durée de vie d’un cheveu est de plusieurs ans qui peuvent être divisée en trois phases différentes. La phase de pousse est la plus longue, durant de 2 à 5 ans. La phase de repos et de mort dure 2 ou 3 mois environ qui finit par la chute du cheveu. Un follicule pileux peut donner la vie d’une trentaine de cheveux, c’est-à-dire, pendant toute la vie humaine. À part de la chute saisonnière quand on perd normalement la double de cheveux qu’en général, il est normal de perdre d’une cinquantaine à une centaine de cheveux. Mais jusqu’au moment que la densité capillaire et en même temps, le volume ne change pas, il ne faut pas s’inquiéter.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>

 

Les causes les plus générales de la perte de cheveux masculine

L’hormone mâle, la testostérone, sous l’influence d’une enzyme spécifique, se transforme en DHT (dihydrotestostérone) causant des problèmes dans le cuir chevelu. Des cheveux, génétiquement prédisposés à être sensible à l’action de DHT, se trouvent sur le sommet de la tête. Contrairement aux cheveux se trouvant en haut, les tempes et la nuque ne sont pas touchés par cette prédisposition : les cheveux là-bas ne tomberont jamais à cause de l’action hormonale. Malheur pour les hommes, la proportion de perte peut devenir si grande que la zone dégarnie étend sur tout le sommet de la tête.

 

Les principales causes de la perte de cheveux des femmes

L’action des hormones joue un rôle très important dans le cas des femmes aussi. Pour eux, les hormones mâles restent dans l’arrière-plan jusqu’à la période de la ménopause. Cette phase dans la vie féminine désigne un véritable bouleversement sur la scène hormonale, et en même temps sur la pousse de cheveux. Les hormones mâles, tels que la DHT deviennent la cause principale de la perte excessive de cheveux. Les femmes, émotionnellement plus sensibles, sont plus exposées à la chute de cheveux de l’origine du stress et ainsi de la fatigue.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>