« Gravity theory » peut expliquer la perte de cheveux ?

« Gravity theory » peut expliquer la perte de cheveux ?

 

Gravity theory peut expliquer la chute de cheveux? Le cauchemar des hommes, la perte de cheveux peut-elle expliqué par une simple théorie ou bien il existe diverses explications possibles ? Une recherche récente peut éclairer facilement ce domaine confus, selon un spécialiste turque. Selon une théorie inventée par dr. Ustuner, la gravitation peut influencer sévèrement la pousse, la perte et la repousse des cheveux. Mais comment est-ce que c’est possible, ça ?

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>

 

Quels sont les types généraux de la perte de cheveux ? Dans quel cas ce type d’alopécie peut-être envisagé ?

La calvitie n’est pas simplement la perte de cheveux, mais aussi la réaction du corps aux maints effets externes et internes qui s’exercent les différents membres du corps. Parmi d’autres, certaines formes de la perte de cheveux sont les réactions du corps contre différentes maladies, tels que des problèmes de thyroïde, des infections et différents types d’inflammations de différents membres du corps. Le stress, la mode de vie accélérée sont tous aussi responsables pour la perte de cheveux.

Mais selon divers spécialistes, la majorité des cas alopéciques est causée par une certaine hormone mâle, causant l’alopécie androgénétique. Cette théorie est à détruire, selon dr. Ustuner, qui soutient que c’est la force de gravitation qui influence la perte de cheveux. Selon le spécialiste turque, jeunes hommes ont plus de tissu adipeux sur le sommet de leur cuir chevelu, rendant les follicules pileux plus hydratés et plus résistants aux effets nocifs. Mais très simplement, au fur et à mesure que le temps passe, ces tissus adipeux commencent à s’épuiser sur le sommet de la tête, rendant l’hydratation capillaire plus difficile. Tôt ou tard, étant donné que les cheveux ne peuvent pas recevoir la quantité d’éléments essentiels qu’ils ont besoin, les follicules pileux commencent à s’amincir, à s’affiner et finalement cessent à fonctionner. Quand les follicules pileux cessent à fonctionner, le cycle capillaire arrive à sa dernière phase et la repousse des cheveux n’est plus garantie. 

Relation entre la perte de cheveux et l'age de l'homme.

La théorie examinée de plus près

Théorie de chute de cheveux.Qu’est-ce qui est finalement l’essentiel de cette théorie développée par ce spécialiste ? L’alopécie androgénétique est au centre de l’attention : c’est le type d’alopécie qui est le plus confus selon les théories créées et développées par les spécialistes dans les dernières décennies.. L’alopécie androgénétique est, selon la majorité des théories, attribuable à l’action excessive de l’hormone DHT, une variante de l’hormone mâle, la testostérone. La dihydrotestostérone est, parmi d’autres, responsable pour la perte de cheveux sur le sommet de la tête, mais aussi pour le fait que les poils sur par exemple l’avant-bras deviennent au fur et à mesure plus épais. Mais pourquoi la DHT cause l’affinement et la perte des cheveux sur le sommet de la tête et pourquoi est-elle responsable pour la pousse plus forte des poils sur d’autres membres du corps « dessous » ? La réponse est très simple, selon Ustuner, c’est essentiellement la force de gravitation qui entre en jeu : il faut compter avec le poids du cuir chevelu qui pèse sur les follicules pileux. Plus jeune, le cuir chevelu a assez de tissu adipeux sous le cuir chevelu pour résister contre ce poids, mais peu à peu, quand ce tissu commence à s’épuiser, les cheveux ne sont plus protégés contre la tension créée par la gravitation et le cycle capillaire se termine, c’est-à-dire le cheveu tombe.

Contrairement aux autres théories, Ustuner a créé une théorie claire, expliquant la perte de cheveux chez les hommes. Pourquoi est-ce que donc la calvitie est responsable pour la chute de cheveux seulement sur le sommet de la tête ? Selon cette théorie, lorsque le gras sous-cutané commence à s’effacer sous le cuir chevelu, la force de gravitation devient de plus en plus important résultant que les cheveux commencent à tomber du sommet de la tête , par contre, les cheveux ne tombent jamais des zones temporales, parce que les oreilles l’empêchent. De la même manière, les différences parmi les formes des zones clairsemées sont explicables par les différentes formes des têtes de gens.

En même temps, on peut observer un cercle vicieux : une personne plus âgée possède moins de gras sous-cutané et d’une telle manière, les cheveux doivent résister à une plus grande pression, nécessitant plus de testostérone pour la pousse. Mais au même temps, c’est la testostérone qui rend le coussinet adipeux plus mince, rendant la tension dans le cuir chevelu plus grande.

 

Les solutions possibles d’aujourd’hui

Les interventions de la chirurgie esthétique sont de plus en plus à la mode, et les gens ne jugent plus si fortement d’autres personnes qui veulent bénéficier d’un service de tel type. Cela est dû au fait que les stars hollywoodiennes et d’autres célébrités qui s’occupent beaucoup de leur apparence physique s’adressent aux spécialistes de chirurgie esthétique de plus en plus fréquemment. La chirurgie capillaire n’est plus si peu connu, voire, il y a une tendance montrant un besoin croissant pour ce type d’intervention. Un pilier de base d’une bonne apparence physique est la chevelure saine et dense, un cuir chevelu complètement rasé n’est plus à la mode. Un homme exigeant soigne son apparence : ses vêtements, ses chaussures et aussi sa chevelure. Éviter les regards de mépris équivaut à éviter que les cheveux tombent vainement.

Parmi les solutions possibles d’aujourd’hui, on peut mentionner plusieurs méthodes qui sont des solutions temporaires, telles que les traitements médicamenteux, mais aussi des solutions définitives, comme la chirurgie capillaire. La microtransplantation des cheveux offre un rayon d’espoir pour les gens souffrant de l’alopécie depuis longtemps. Les cheveux transplantés sur la zone clairsemée résistent contre l’action de la DHT, assurant d’une telle façon la couverture définitive de la zone problématique. Les nouvelles techniques de la greffe capillaire garantissent la meilleure apparence physique possible pour le patient, en respectant l’inclinaison capillaire et l’apparence naturelle.

Les nouvelles méthodes de transplantation de cheveux répondent aux exigences d’aujourd’hui, économisant de toute façon avec le patrimoine capillaire. Maintes de centres médicaux sont à la disposition aux patients qui veulent faire transplanter leurs cheveux. Le patient doit seulement s’adresser à une de ces cliniques et demander l’avis d’un dermatologue spécialiste pour choisir la méthode de réimplantation.

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>