Implantation de cheveux: cas ordinaire et spécial

Implantation de cheveux: cas ordinaire et spécial

 

Il existe de nombreux traitements ralentissant la perte de cheveux mais la solution la plus permanente est l’implantation de cheveux. En général, l’implantation est possible chez la plupart des patients à partir des zones donneuses, mais il y a des patients qui n’ont pas assez de cheveux à transplanter. Pour eux une autre solution alternative doit être trouvée. La plus nouvelle technologie permet la transplantation des autres poiles du corps sur le cuir chevelu.  Cette méthode peut être un espoir pour ceux qui subissent à une calvitie totale, et souhaitent une implantation de cheveux.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>

 

L’implantation de cheveux à partir des zones donneuses
 

Nous savons que l’hormone DHT peut être responsable pour la perte de cheveux. Cette hormone attaque seulement certaines parties spécifiques du cuir chevelu (les zones de dessus et le milieu de la tête) et d’autres zones restent intactes. Dans le cas idéal les zones donneuses offrent assez de cheveux pour réaliser l’implantation et de couvrir les parties chauves. Comme ces follicules sont résistants à l’hormone DHT, l’implantation est définitive. D’autre part comme ces cheveux sont naturels ils ont les mêmes caractéristiques que les cheveux d’auparavant. Même si l’intervention ne prend pas beaucoup de temps (en général quelques séances sont suffisantes) il faut attendre des mois (12-15 mois) pour que des cheveux définitifs repoussent. Par l’apparition des nouvelles technologies, de plus en plus de solutions seront proposées pour traiter les problèmes de calvitie. L’invention de la technologie FUE a permis non seulement une implantation de cheveux (plantation de cheveux) plus précise, mais aussi une opportunité pour ceux qui n’ont pas assez de follicules à transplanter.

 

Comment implanter de cheveux s’il n’y en a pas assez sur les zones donneuses
 

Lors de l’implantation de cheveux, on prend les follicules des zones donneuses, où il y a encore des cheveux, pour les réimplanter dans les zones manquantes. Mais qu’est ce qui se passe s’il n’y a plus ou trop peu de cheveux sur les zones donneuses ? Grâce à la méthode FUE et aux outillages sophistiqués il est possible de prendre des poiles sur n’importe où du corps (dos, poitrine, jambe etc.) et de les réimplanter à l’endroit souhaité. Environs 80% des poiles implantés de cette façon s’adaptent et continuent à pousser normalement. Néanmoins il faut mentionner que les poiles poussent plus lentement que les cheveux, et doivent passer la phase d’adaptation. Cette solution donc est moins rassurante que l’implantation de cheveux, mais reste une opportunité pour ceux qui n’ont pas d’autres possibilités.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>