La calvitie chez la femme. La chute de cheveux excessive ne fait pas de différence entre les deux sexes

La calvitie chez la femme. La chute de cheveux excessive ne fait pas de différence entre les deux sexes

On pourrait penser que la perte de cheveux est un phénomène qui touche majoritairement les hommes : c’est la hormone mâle et plus exactement une de ses variantes qui rend la durée de vie des cheveux plus courte. La DHT (la dihydrotestostérone) est responsable de la plupart des types de perte de cheveux, et selon une croyance fausse, cette variante de l’hormone mâle ne se trouve que dans le corps des hommes. Étant donné que la base de point de vue hormonale est le pareil chez les hommes et les femmes : on tous possède de tous les deux types d’hormones, il est bine évident, que ce soit femmes ou hommes, la DHT est présente et influence le fonctionnement de notre corps.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>

 

Les facteurs augmentant le risque de la perte de cheveux chez la femme

la calvitie est un probleme commun chez la femme aussi.Plus sensibles aux changements dans la vie quotidienne, les femmes sont susceptibles à être influencées par le stress, un facteur qui augmente facilement le risque de la perte de cheveux. Le stress, réalisant un changement physiologique dans le corps et causant une manque d’approvisionnement de sang dans le cuir chevelu, cause une perte de cheveux dans une proportion non négligeable chez les femmes. Le sexe plus faible a donc une prédisposition à être plus stressé, c’est pour cela cette cause est complètement à éviter. Pour lutter contre la calvitie causée par le stress, on doit couper tout de suite les racines de ce problème, par une mode de vie et une alimentation équilibrée, en passant de temps avec du sport et ainsi de suite.

La cause hormonale est de toute façon un facteur qui mérite à être mentionnée : cette cause est parmi les principales raisons de perte de cheveux : plus que le tiers des femmes peuvent en parler. Selon la classification Ludwig, on distingue quatre étapes de perte de cheveux chez les femmes : mais en tout cas, la perte de cheveux n’est jamais complète. L’alopécie diffuse est connue parmi les femmes touchées par la perte de cheveux. Dans ce cas-là, les frontières de la zone clairsemée ne sont pas vraiment claires, sinon la perte de cheveux peut être bien détectable, plutôt parmi les femmes ayant une crinière trop dense.

 

La microgreffe capillaire : un tournant chez les femmes souffrant de la perte capillaire

Les techniques de greffe de cheveux sont de plus en plus aptes à améliorer la niveau de vie non seulement des hommes, mais des femmes aussi : certains techniques de réimplantation n’exigent pas de raser les cheveux. Les femmes peuvent en bénéficier sans que les cheveux soient coupés trop courts laissant une trace évident de l’intervention.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>