Les chutes de cheveux aiguë et chronique

Les chutes de cheveux aiguë et chronique

 

La chute de cheveux est une maladie commune partout dans le monde.Les deux types de chute de cheveux se diffèrent de la longueur de déroulement dans le temps. Bien que le résultat est pareil, la différence est pendant que la chute de cheveux chronique est un processus plus long dont on peut s’y préparer, la perte de cheveux aiguë se déroule pendant quelques mois sans que le patient pourrait faire quelque chose contre. Il ne faut tout de même pas confondre la chute de cheveux temporaire et la perte de cheveux aiguë, parce que la première est tout à fait normale, en plus ce n’est plus que saisonnière. La perte de cheveux aiguë se définit comme la cause d’un traumatisme déclenchant une transformation pas négligeable du corps. L’anomalie physiologique bouleverse l’action des hormones, provoquant une perte excessive de cheveux.

Une caractéristique de la chute de cheveux aiguë est que les symptômes n’apparaissent qu’après 2 ou 3 mois. Les causes peuvent être les suivantes : une intervention chirurgicale, une maladie aiguë, une perte de poids rapide, ou un choc psychologique. Si la repousse n’est pas garantie, ce type de perte peut être traité par une voie chirurgicale. Dans d’autres cas, la repousse de cheveux dure de 4 à 6 mois.

La perte de cheveux chronique est beaucoup plus visible et peut être contrôlé, parce que le déroulement d’une telle sorte de perte peut être plusieurs années. Les causes pathologiques peuvent être les suivants : la manque des globules rouges (ou l’anémie autrement dit), la diminution de fer (cause d’une alimentation carencée) et la hypothyroïdie. Ce type de perte de cheveux peut être le précurseur de la calvitie androgénétique ou la calvitie diffuse.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>

 

L’explication du développement de l’alopécie

N’importe quel soit la cause, dans tous les cas, on peut observer le raccourcissement du cycle pilaire, ou autrement dit la durée de vie de cheveu. L’affinement capillaire apparaît dès le commencement des symptômes qui se définit par la dégradation de la qualité et de la quantité des cheveux. Pour réduire le risque de perte de cheveux, il faut faire attention aux quelques facteurs : le stress, le tabagisme et la pollution de l’air. Ces facteurs sont nocifs pour la santé capillaire.

 

Demandez des renseignements d’un expert capillaire

Si pour une fois vous êtes touché par la perte de cheveux, il faut que vous ne paniquiez pas. Les renseignements d’un spécialiste valent plus que les informations venant des chaînes douteuses. Une prise de sang et un bilan capillaire établi par un dermatologue peut vous aider de choisir la meilleure solution pour votre type de chute de cheveux.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>