Les types des chutes de cheveux

Les types des chutes de cheveux

 

Le nombre de causes de chute de cheveux est remarquable, mais ce n’est pas le chiffre qui fait les gens angoisser, c’est plutôt le résultat d’alopécie qui aggrave la situation désespérée venant de la perte de confiance. Quoi qu’il s’agisse d’une simple croûte, « souvenir » d’un accident, ou une zone dégarnie plus grande, la personne ayant une perte de cheveux signifiante s’occupe de plus en plus de son apparence et en même temps, de sa perte de confiance en soi. Quelques personnes sont si préoccupées avec leurs problèmes capillaires qu’ils ou elles achètent et portent des perruques pour camoufler la zone clairsemée sur le sommet de leurs têtes. Entretemps, les perruques ne font qu’aggraver la situation de la calvitie : en étouffant le cuir chevelu, les cheveux ne poussent plus à cause de la faute d’oxygène.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>

 

Ne prenez pas peur d’une simple perte de cheveux temporelle !

Qu’est-ce que la DHT et quel est son rôle dans la chute de cheveux ?On a environ plus de 100.000 cheveux sur la tête, ce n’est pas la fin du monde d’en perdre 100 par jour, parce qu’ils repoussent.

Pendant l’hiver, le corps, comme la nature, repose. Le soleil ne brille pas si fortement, et c’est pour cela, la peau n’acquis pas tant de vitamine D qu’il a besoin. Les vitamines qui sont importantes pour la peau, sont autant importantes pour la santé capillaire. Une chevelure forte et saine est l’indicateur d’un corps et une mode de vie sain. La résistance du corps contre l’attaque des infections et des agents pathogènes dépend de la prestation des vitamines et la gestion de stress.

En ce qui concerne les femmes, le plus important est de ne pas perdre la tête après la grossesse, quand les cheveux restés pendant la maternité commencent à s’accumuler dans la brosse à cheveux.

 

Qu’est-ce que la DHT et quel est son rôle dans la chute de cheveux ?

La DHT est une variante modifiée de la testostérone, causant dans la plupart des cas la perte de cheveux. Si on parle de la calvitie d’origine héréditaire, on peut savoir que c’est l’action de la DHT qui doit être mise en question.

Dans d’autres situations, une infection peut être aussi la cause d’une perte excessive. Les maladies et les traitements médicaux y attachés, tel que l’hyperthyroïdie et le traitement avec stéroïdes engendrent une perte de cheveux sévère.

Contre tous les types de perte, il est indiqué de consulter un dermatologue qui est spécialisé dans la perte de cheveux, parce qu’il est le seul qui peut renseigner le patient sur le degré de l’alopécie et les solutions possibles.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>