Plantes médicinales contre la chute de cheveux

Plantes médicinales contre la chute de cheveux

 

Les plantes offrent une solution naturelle contre la perte de cheveux.On savait déjà même dans l’Antiquité que les plantes médicinales ont un effet bénéfique pour la santé. On peut lire pas mal d’enregistrements sur l’utilisation des herbes de tel type pour aromatiser les nourritures, mais aussi sur les drogues présentes dans de diverses plantes. Ces agents ne sont pas seulement favorables pour la santé mais aussi peuvent aider d’éviter différentes maladies et d’accélérer le processus de guérison. C’est la raison pour laquelle beaucoup de livres médicaux se sont nés de nos jours sur ce sujet : l’alimentation et la mode de vie consciente sont de plus en plus à la mode, et ce n’est pas par hasard. Les médicaments d’origine chimique que l’on prend, à cause de leurs effets secondaires, sont censés de nuire plus que d’améliorer notre état de santé. Contrairement à cela, les plantes médicinales en générale ne causent pas de dépendance et le risque de surdosage est moins haut que chez les médicaments.

La perte de cheveux est pour ainsi dire endémique et devient de plus en plus important de nos jours, à cause du rythme de vie accéléré, de l’expansion des maladies causant alopécie et ainsi de suite. Heureusement, on connaît déjà quelques types de plantes officinales pour lutter contre la calvitie. Mais premièrement, jetons un clin d’œil sur les types et causes de la calvitie.

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>

 

Causes et types d’alopécie

Notre prédisposition génétique est essentielle en ce qui concerne la durée de vie de nos cheveux. En règle générale, les follicules pileux ont un cycle de vie bien déterminé : plus pour les femmes et moins pour les hommes. Une fois que la durée de vie d’un cheveu se termine, il tombe mais en cas normal, il donne sa place en même temps pour un nouveau cheveu. Les cheveux poussent normalement 0,4 mm par jour et de 0,01% à 0,08% des cheveux sont voués à tomber d’un jour à l’autre. Naturellement, c’est notre prédisposition génétique qui joue un rôle très important ce qu’il se passe sur notre cuir chevelu jour par jour. Relativement à notre patrimoine capillaire (généralement entre 80.000 et 150.000 cheveux) perdre entre 50 et 80 cheveux par jour est infime.

La chute de cheveux anormale signifie la perte de plus de 100 cheveux par jour : c’est le moment où l’on doit faire plus d’attention à ce phénomène, et normalement il nous faut nous adresser à un spécialiste pour nous informer sur les traitements possibles. En cas de perte de cheveux anormale, il nous est nécessaire de connaître les causes et types d’alopécie.

On peut énumérer maints facteurs externes et internes de calvitie. Parmi les causes externes, on connaît par exemple des shampooings et des agents chimiques trop agressifs comme des teintures trop forts pour les cheveux, l’état déséquilibré du cuir chevelu, une tresse trop serrée et ainsi de suite. Les facteurs internes sont les suivants parmi les autres : des maladies auto-immuns, des inflammations chroniques, le diabète, l’anémie sévère, le stress, mais la liste ne se termine pas ici.

Quoi que ce soit une cause externe ou interne, le traitement de la calvitie n’est pas seulement une question de vanité, mais aussi le propre intérêt du patient : la perte de cheveux est supposé d’être le premier signe de ce qui ne va pas bien dans notre corps. La calvitie détectée et traitée à bon temps peut aider le patient à ne plus perdre de cheveux.

 

Voici une liste incomplète des plantes officinales contre la chute de cheveux

Voici quelques plantes contre la chute de cheveux !Une bonne infusion d’herbes peut retarder la perte de cheveux par ses effets bénéfiques pour l’activité hormonale. Maintenant, vous pouvez lire sur quelques plantes médicinales qui est vouée à vous aider.

Boire une tasse de thé de menthe verte pour un mois peut réduire la quantité des hormones andorgénétiques et d’une telle manière la risque de perte capillaire. Parmi d’autres, la bourse à pasteur, l’alchémille, l’ortie blanche, le souci officinal et la sauge contribuent aussi au bon fonctionnement hormonal. Un régime, le sport sont aussi important pour le succès de ce traitement supplémentaire pour les cheveux.

L’hypothyroïdie est aussi un facteur très dangereux pour non seulement pour la santé mais aussi pour la quantité des cheveux. Une simple prise de sang peut démontrer la quantité de l’hormone de thyroïde. En cas d’hypothyroïdie, boire une tasse d’infusion d’origan et de caille-lait blanc.

En cas de carence de fer, nos cheveux peuvent aussi commencer à tomber, mais on connaît déjà des plantes et d’autres aliments que l’on peut consommer afin d’arrêter la perte capillaire de cette raison. Un thé de feuilles de mûrier et d’ortie sont bénéfiques en vue de charger le stockage des éléments nutritifs.

 

Solutions optionnelles – un spécialiste peut aider

Comme on ne connaît pas encore ni de traitement médicamenteux ni de plante médicinale qui pourrait offrir une solution définitive pour la perte de cheveux en tant que telle, ces options ne peuvent être utilisées que comme un traitement supplémentaire. Mais, de toute façon, il ne faut pas de quoi à s’alarmer : une série d’interventions sont à la disposition des patients qui veulent récupérer la densité originelle de leur couronne de beauté. Même s’il n’y a pas de possibilité pour le clonage des cheveux, une technique de transplantation capillaire bien choisie est apte à redistribuer les cheveux sur la zone clairsemée d’une manière naturelle en respectant la direction de pousse naturelle des cheveux.

Sans cicatrices et sans scalpel : c’est le mot-clé de techniques modernes de microtransplantation de cheveux. La greffe capillaire a déjà aidé pour milliers de personnes qui pensaient une fois que la redistribution des cheveux ne soit pas possible. L’extraction des unités folliculaires (la technique FUE) est parmi des méthodes les plus utilisées et les plus populaires. Une intervention chirurgicale, la FUE s’est pratiquée seulement par des médecins spécialisés aux différentes techniques de transplantation de cheveux.

Sous anesthésie locale, la FUE est pratiquement indolore et la repousse des cheveux est garantie après l’intervention. Un ou deux mois après, un homme ayant une fois des problèmes d’alopécie peut s’admirer dans le miroir avec une chevelure plus dense qu’avant, est c’est le but : arriver à une apparence physique agréable pour le patient.

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>