Quelle méthode me convient pour ma greffe de cheveux, la FUT ou la FUE ?

Quelle méthode me convient pour ma greffe de cheveux, la FUT ou la FUE ?

 

Par les progrès technologiques de nos jours, les outils et les techniques médicaux ne cessent de s’améliorer. Dans le domaine de la greffe de cheveux des nouvelles méthodes sont également recherchées. Actuellement il existe deux méthodes répandues qui portent les abréviations FUT et FUE. Mais qu’est ce qu’elles signifient et en quoi consiste la différence entre ces deux types d’intervention ? Les méthodes FUT et FUE doivent être bien comprises pour pouvoir prendre une décision fondée sur sa greffe de cheveux.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>

 

L’essentiel de la méthode FUT

 

Il suffit de faire une recherche sur la greffe de cheveux et nous allons rapidement rencontrer la méthode FUT. Ce n’est pas étonnant car c’est l’une des méthodes les plus utilisées de nos jours dans le domaine de la greffe de cheveux. L’abréviation FUT veut dire “Transplantation des Unités Folliculaires”. Il s’agit de prélever de la zone donneuse une bandelette de 22-25 cm de longue et enivrions 1-1,5 cm de large. Cette bandelette est coupée en plusieurs unités sous microscope. Les greffons ainsi obtenus contiennent 1 à 6 cheveux. Ces greffons sont ensuite implantés dans les zones problématiques produisant ainsi un résultat très naturel. Par cette méthode il est possible de transplanter environs 7000-8000 cheveux à la fois.  Par contre le problème des cicatrices, même si elles sont d’une petite taille, reste un fort inconvénient pour beaucoup de personnes greffées. D’autre part, la FUT exige beaucoup de temps et précision et le nombre des bandelettes pouvant être prélevées ainsi que leurs tailles sont assez limitées.

 

La méthode FUE répandue de nos jours

 

Nous pouvons constater que la méthode FUE est aussi bien répandue et utilisée par les cliniques de greffe de cheveux que la méthode FUT. Cette méthode qui signifie „Extraction des Unités Folliculaires”, consiste à isoler une par une les cheveux pour les prélever et réimplanter sur la zone souhaitée. Ce prélèvement se fait également sous microscope par un outil spécial dont la pointe fait moins qu’un millimètre de diamètre. Grâce à cette technologie les cheveux eux-mêmes et l’endroit de prélèvement subissent beaucoup moins de lésion. La pointe de l’outil ne laisse qu’une petite blessure microscopique quasiment invisible. Les bulbes pileux implantés ont besoin de quelques mois pour s’adapter et commencer à pousser naturellement. Cette méthode exige encore plus de précision et temps que dans le cas de la méthode FUT. Par contre elle permet une extraction plus uniforme et une implantation encore plus définie et précise. Malgré que les cliniques utilisent les deux méthodes régulièrement il ne s’agit pas d’une simple choix du patient mais de nombreuses facteurs doivent pris en compte pour déterminer quelle technique offre le meilleur résultat au patient.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>