Relations entre les « maladies » de nos jours et la chute de cheveux

Relations entre les « maladies » de nos jours et la chute de cheveux

 

Aujourd’hui, nous avons tendance à parler des problèmes de cholestérol et du stress comme les « maladies » de nos jours. Il est vrai que ces deux facteurs de risques sont de plus en plus répandus, et le résultat des recherches prouvent qu’ils sont capables de provoquer ou d’aggraver une chute de cheveux. Bien que ces deux facteurs peuvent intervenir chez les femmes et chez les hommes également leur influence sur la perte de cheveux se présente en nombre plus important chez les hommes. Le contrôle de ces deux problèmes peut servir comme une solution anti-chute de cheveux.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>

 

Effet de l’excès de cholestérol sur les cheveux

Le niveau de cholestérol est presque toujours contrôlé lors d’une prise de sang car il est l’un des majeurs facteurs de risque cardiovasculaire. Les résultats des recherches prouvent que le cholestérol peut provoquer ou aggraver la perte de cheveux. Il s’agit de l’alopécie androgénique car le cholestérol est en rapport avec la fabrication des hormones DHT qui sont les responsables pour la perte de cheveux surtout chez les hommes. Comme les femmes fabriquent beaucoup moins d’androgènes elles sont moins touchées par ce phénomène, même si le niveau élevé de cholestérol leur représente également un risque de santé.

La chute de cheveux peut détruire la confience en soi d'un homme, mais la solution existe.

Il a été découvert également que souvent c’est le traitement contre le cholestérol qui a accéléré la perte. Le contenu de certains médicaments renforce les causes provoquant la perte de cheveux. Ainsi, il est vivement conseillé d’avertir le médecin prescrivant un médicament contre l’excès de cholestérol en cas de constatation de chute de cheveux. Néanmoins, le maintien du bon niveau de cholestérol peut être un élément favorable pour garder une chevelure saine.

 

 Effet du stress sur la perte de cheveux

Chez la plupart des patients qui souffrent d’une perte de cheveux ou subissent d’une alopécie androgénique, le stress peut également être une des causes ou un facteur aggravant. Si nous menons une vie stressée qui est de ne jours très fréquent pour plusieurs raisons, notre corps fabrique régulièrement de l’adrénaline. Cette hormone a des effets positifs en petite quantité, mais en grand nombre et en dosage régulier, elle a des effets néfastes sur le corps. L’un de ces effets est qu’elle peut modifier le cycle de croissance du cheveux dont la phase de croissance (phase anagène) devient moins longue, les bulbes peuvent enflammer qui provoquent l’amincissement des cheveux ou voir même la perte. D’autre part le stress provoque la manque en vitamine B qui est une vitamine indispensable pour une chevelure saine et sauve. Même si de ne jours il n’est pas facile de mener une vie sans stress, accompagnée d’une bonne alimentation, la veille à ces deux facteurs peut être un bon complément dans la lutte contre la chute de cheveux.

 

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>