Une nouvelle chance pour les gens souffrant de l’alopécie ?

Une nouvelle chance pour les gens souffrant de l’alopécie ?

 

Follicules pileux sont créés de cellules de la peau

Neogenese folliculaire et clonage capillaire.Il y a quelques ans, il était une opinion généralement reconnue qu’une fois que les follicules pileux sont morts, il est impossible de les repousser à l’âge adulte. Régénérer les follicules capillaires était toujours au centre de l’attention des dermatologues spécialistes, mais les tentatives initiales étaient vouées à l’échec. Or, la calvitie est un phénomène de plus en plus répandu, pour ne pas mentionner le fait que la bonne apparence physique est encore plus importante de nos jours. De maintes possibilités sont présentes au marché d’éviter, de freiner et de camoufler la perte de cheveux : traitements médicamenteux (par exemple le minoxidil), plusieurs types d’interventions microchirurgicales (l’implantation de cheveux) et la perruque pour couvrir la zone dégarnie. Mais ces traitements ne permettent que d’utiliser le patrimoine capillaire déjà existant. Les médecins pionniers cependant travaillent sur une méthode qui permet de « créer » de nouveaux bulbes capillaires des cellules de la peau. Cette nouvelle technique rend possible que même les gens ayant une zone donneuse clairsemée puissent même faire « repeupler » leur cuir chevelu sans cicatrices visibles à l’œil nu. Les spécialistes britanniques et américains sont en train de développer de nouveaux follicules pileux à partir de cellules de la peau.

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>

 

Pourquoi cette méthode est-elle plus efficace ?

Si une fois cette méthode sera utilisée et répandue généralement, les gens étant dans un état alopécique sévère reçoivent une nouvelle chance pour compléter leur apparence physique. Cette méthode est plus efficace que d’autres traitements médicamenteux de plusieurs raisons : le premier avantage est que le patient ne doit pas avoir une densité capillaire extrême. Les greffons ne sont pas prélevés de la zone donneuse, mais de nouvelles cheveux « naissent » afin d’être réimplantés dans la zone receveuse. Dans ce cas, la cicatrisation du cuir chevelu est minimale – ressort clairement du rapport des recherches cliniques des médecins spécialistes britanniques et américaines.

Quelle est la meilleure solution pour l'alopécie?

Des recherches procédées sur des animaux de laboratoire ont montré que la repousse des cheveux se produit naturellement lors de la guérison des plaies, produisant des cellules de souche folliculaires, essentielles pour la repousse capillaire. Cette méthode devrait être transmise au niveau de la microchirurgie capillaire humaine, rendant possible de créer un grand nombre de cheveux à partir de seulement quelques cellules de la peau. La culture tridimensionnelle des cellules capillaires ont rendu possible que les cellules de cuir chevelu puissent s’envoyer des signaux permettant de créer de nouvelles cheveux parmi des conditions laboratoires. Ces cultures capillaires ont été finalement injectées dans les souris de laboratoire, dont 5 sur 7 étaient aptes à donner la vie aux nouvelles bulbes capillaires. Le grand avantage de la culture tridimensionnelle est que la perte est minimalisée : la culture bidimensionnelle produisait une perte de 22% en général.

D’une telle manière, la transplantation capillaire est rendue possible même pour les femmes ayant des problèmes d’origine d’alopécie diffuse ainsi que pour les gens ayant une zone dégarnie d’origine accidentelle. La zone donneuse ne se trouve plus sur la zone temporale et la nuque du patient, c’est la raison pour laquelle une personne ayant une densité capillaire jugée comme insatisfaisante peut aussi bénéficier d’une telle intervention.

 

La nouvelle technique serait soumise aux tests cliniques

Cette technique récemment développée s’appelle néogénèse folliculaire a pour but de créer plusieurs milliers de follicules pileux à partir d’une centaine de cellules souches permettant l’implantation capillaire aux personnes qui, jusqu’ici n’avaient pas la possibilité de bénéficier d’une telle sorte d’intervention. Cette capacité des cellules de peau à améliorer la densité capillaire ouvre de nouvelles portes dans la microchirurgie capillaire.

On teste le clonage capillaire.

Bien que les examens sur des animaux de laboratoire portent de succès, l’utilisation réelle de la néogénèse folliculaire ne peut pas se généraliser avant de passer plusieurs tests cliniques. Après que la méthode soit considérée comme autorisée pour l’utilisation en public, des cliniques spécialisées à la transplantation capillaire commenceront à l’utiliser donnant une nouvelle lueur d’espoir pour les gens souffrant d’une alopécie vraiment sévère.

Cette technique est considérée comme un progrès considérable au sein de la science de la microtransplantation capillaire. Jusqu’ici, le clonage capillaire n’était pas possible, mais cette méthode appelée néogénèse capillaire emporte des changements à la terminologie de la microchirurgie de cheveux.

 

Avant du lancement sur le marché

L’introduction de cette nouvelle technique tridimensionnelle est en suspens, mais l’importance de la perte de cheveux est en augmentation. Bien que les meilleurs traitements médicamenteux soient à la disposition des patients, tout le monde touché par la calvitie attend au remède ultime : une solution définitive. Qu’est-ce qui donne alors le meilleur résultat parmi les techniques luttant contre la perte de cheveux ?

Bien que le clonage capillaire puisse sonner très promettant, les connaissances médicales ne permettent pas l’introduction générale de la néogénèse folliculaire. Entretemps, on connaît de maintes méthodes de la microchirurgie capillaire qui peuvent substituer le clonage : les techniques FUE, FUE2 et FUT sont communément connues et utilisées pour « repeupler » la zone dégarnie du patient. Ces méthodes utilisent toujours le patrimoine capillaire du patient en question, le rejet des greffons réimplantés est alors complètement exclu. Le plus grand avantage de ces techniques de microchirurgie capillaire est la redistribution des unités folliculaires comportant plus d’un cheveu en plusieurs unités. Une unité folliculaire peut contenir d’un à quatre cheveux en général permettant une redistribution plus équilibrée et assurant une apparence plus naturelle pour le patient.

Vous ne devez pas enfin attendre à un miracle, si les tests médicaux vous le permettent, l’intervention microchirurgicale est à votre disposition, même pour des prix plus abordable que vous le penseriez. Votre tache n’est plus que contacter une clinique spécialisée à la chirurgie capillaire et de participer à une consultation avec un dermatologue qui vous donne toutes les détails concernant la technique de greffe de cheveux conseillée pour votre cas.

On peut finalement voir clairement que les plus modernes méthodes sont en développement pour embellir la vie des gens ayant des problèmes alopéciques, mais pour le moment, la microchirurgie capillaire satisfait de même les patients.

Récupérez votre lisière ancienne et la densité de vos cheveux en 1 jour ! >>