WAY-316606: Une solution efficace contre la chute de cheveux ou juste un espoir parmi tant d’autres ?

WAY-316606 solution chute de cheveux

Environ 40% des Hommes en France sont touchés par la perte de cheveux. Pour beaucoup, elle peut être un poids au quotidien peu importe l’âge qu’on a, et elle peut être plus difficile à assumer lorsqu’on est un jeune homme de 20 ou 30 ans.

Par chance, les personnes confrontées à la perte de cheveux ont aujourd’hui accès à des solutions réellement efficaces, notamment en matière de greffes de cheveux à la pointe de la technique. Les techniques récemment développées permettent de restaurer efficacement les cheveux avec des résultats naturels et homogènes.

Cela n’arrête pas les chercheurs qui continuent de travailler sur des solutions nouvelles de traitements alternatifs contre la perte de cheveux, sans grand succès. Le WAY-316606 est l’une des dernières techniques à faire parler d’elle pour ses résultats impressionnants. 

Son nom n’est certainement pas le plus racoleur mais le WAY-316606 ne reste pas inaperçu auprès du public. Est-il réellement un remède contre la perte de cheveux ? ou les résultats sont factices et donc non viables ?

Regardons cela de plus près.

Qu’est-ce que le WAY-316606 ?

Le WAY-316606 a été conçu pour lutter contre l’ostéoporose, une maladie qui rend les os fragiles et plus vulnérables aux fractures. Cette maladie est malheureusement très présente en France et touche plusieurs millions de personnes.

Les médias ont commencé à s’intéresser au WAY-316606 lorsque des chercheurs du Center for Dermatology Research de la célèbre clinique de Manchester ont publié une étude dans la revue PLOS Biology. L’objectif des chercheurs dirigés et représentés par le Dr Nathan Hawkshaw était de développer une nouvelle solution pour permettre aux cheveux de repousser dans de bonnes conditions.

Ils ont cherché à comprendre comment fonctionner la cyclosporine A (CsA), un médicament immunosuppresseur bien connu, qui impacté le développement des cheveux, La CsA est prescrite depuis les années 80 pour traiter les maladies auto-immunes et le rejet des greffes d’organes, l’un de ses effets secondaires est la pousse de cheveux.

Dans cette dynamique de raisonnement, l’équipe de chercheurs a décidé de procéder aux analyses complètes de follicules isolés prélevés sur un cuir chevelu humain, donné par plus de 40 patients.

Comment cette technique fonctionne-t-elle ?

Les chercheurs du Centre de recherche en dermatologie de l’université de Manchester ont découvert que la CsA diminue l’expression de la SFRP1 (protéine 1 sécrétée liée à la protéine frizzled).

Qu’est-ce que la SFRP1 ? C’est une protéine qui empêche la formation et la croissance de certains tissus, dont les follicules pileux.

SFRP1 et chute de cheveux
Source : PlosBiology

Cette protéine est présente dans le corps humain qui a pour effet de bloquer les voies de signalisation Wnt et qui est présent dans de nombreux processus corporels. Les chercheurs pensent qu’elle pourrait avoir un rôle à jouer dans le développement de l’ostéoporose.

Pourquoi cette option ? Parce qu’elle permet de stimuler la production d’un plus grand nombre d’ostéoclastes (cellules responsables de la résorption osseuse, ou de la dégradation du tissu osseux) que d’ostéoblastes (cellules qui forment les os).

La CsA permet de s’orienter vers une voie de signalisation Wnt et met en place une dynamique de différenciation plus claire et nette entre les deux types de cellules. Au final, on observe une diminution de la dégradation de l’os et une augmentation de la croissance osseuse.

SFRP1 et la perte de cheveux

Le SFRP1 permet d’avoir une réaction prématurée de la phase catagène du cycle naturel du cheveu. C’est la seconde phase du cycle qui se situe entre la première phase qui est celle de phase anagène et celle de la phase télogène.

Pendant la phase anagène, les bulbes pileux se développent à la base des follicules et mûrissent en une mèche de cheveux qui finit par pousser au-delà du cuir chevelu.

Le bulbe pileux se détache de sa racine et le cheveu s’élève plus loin le long de la tige capillaire, tandis que les follicules eux rétrécissent pour pouvoir être dans de bonnes dispositions pour se développer.La mèche de cheveux reste attachée au follicule, mais seulement de manière légère, de sorte qu’elle puisse être éliminée de manière normale et saine.

Cependant, lorsque le SFRP1 est bloqué, les follicules pileux restent plus longtemps dans la phase anagène du cycle de croissance. Et cela peut avoir comme résultat une plus grande croissance du cheveu.

Les chercheurs ont découvert que la CSA déclenche une croissance indésirable des cheveux chez les patients en supprimant le blocage naturel qui pourrait réduire la croissance folliculaire.

Le Dr Hawkshaw a réalisé que le WAY-316606 ciblait le même mécanisme que la CsA en antagonisant spécifiquement le SFRP1. Il a utilisé ce médicament pour traiter des échantillons de follicules pileux et a découvert que la croissance des cheveux était améliorée, comme ce serait le cas avec la CsA.

Le Docteur pense qu’une bonne utilisation du WAY-316606 (ou de composés de nature similaire) pourrait avoir comme résultat la stimulation de la croissance des cheveux dans la même mesure que la CsA, voire des résultats encore plus satisfaisants.

Que disent les dernières recherches sur le WAY-316606?

Les essais cliniques sur le WAY-316606 en tant que traitement de la chute des cheveux sont actuellement en phase de test donc on dispose de peu d’information. Il y a eu des spéculations sur internet selon lesquelles une société aurait tenté de commercialiser des produits pour le traitement des cheveux sur le marché italien, bien que ses effets ne soient pas totalement clairs.

Cependant, Certaines études ont prouvé que le CsA était lié à l’insuffisance rénale, ce qui voudrait dire qu’elle pourrait présenter un énorme risque pour la santé des individus. Bien que le WAY-316606 ou des composés similaires puissent fonctionner différemment et cibler spécifiquement la perte/croissance des cheveux, il est toujours crucial que les entreprises qui cherchent à développer des traitements gardent cet effet secondaire à l’esprit.

Y a-t-il un avenir pour la WAY-316606?

L’avenir du WAY-316606 en tant que traitement de la perte de cheveux semble incertain. Des essais cliniques et des recherches approfondies sont indispensables pour pouvoir prouver l’efficacité de ce produit comme une solution alternative aux traitements déjà existants, tels que le Minoxidilet le Finastéride.

L’une des questions que les chercheurs se posent est la méthode d’application. Ce nouveau « remède miracle » sera-il administré par voie orale sous forme de pilule, ou serait-il appliqué directement sur le cuir chevelu sous forme de traitement topique ? Dans les deux cas, il y a de fortes chances que les consommateurs du produit soient dans l’obligation de continuer à l’utiliser la solution pendant un temps indéfini pour en conserver les bénéfices.

C’est l’un des principaux problèmes des traitements non chirurgicaux existant : malgré des résultats positifs, le patient doit suivre une routine d’application rigoureuse. Sinon, les cheveux qui ont repoussé risquent de tomber et donc de revenir à la situation initiale ce qui reviendrait àperdre du temps et de l’argent.

Il est donc vrai de dire que le WAY-316606 ne peut pas encore prétendre être une solution viable et crédible pour le traitement de la perte de cheveux.

Au moment de la lecture de cet article, la solution qui a le plus de chance d’aboutir à une restauration du cuir chevelu est la greffe de cheveux.

Les greffes de cheveux : Comment fonctionnent-elles ?

Lors d’une greffe de cheveux, un chirurgien prélève des follicules pileux sains sur des zones donneuses : l’arrière et/ou les côtés de la tête. Dans la majorité des cas, ce sont des zones qui ne sont pas affectées par la perte de cheveux et qui sont encore denses en matière de cheveux, notamment lorsqu’il s’agit d’une calvitie masculine ou d’une chute de cheveux.

Les follicules prélevés seront implantés dans les zones clairsemées ou chauves du cuir chevelu au cours d’un processus délicat. Ce processus peut prendre plusieurs heures en fonction de la zone à recouvrir, mais au final les résultats restent très satisfaisants pour les clients.

Voici un exemple de transplantation capillaire réussie :

Si vous avez besoin d’information ou d’être orienté pour pouvoir franchir le pas de votre greffe de cheveux, vous pouvez réserver votre consultation chez HairPalace dès aujourd’hui !

FAQ

Qu’est-ce que c’est ?

Le WAY-316606 est un médicament qui est généralement prescrit aux patients souffrant d’ostéoporose, une maladie qui rend les os plus fragiles et plus sensibles aux fractures. Cette maladie touche beaucoup de personnes et peut-être incroyablement difficile à vivre, mais le WAY-316606 permet de soulager les effets de celle-ci.

Comment peut-il impacter les problèmes de perte de cheveux ?

Certaines études et recherches montrent que le WAY-316606 peut contribuer à réduire la chute des cheveux et à favoriser leur croissance chez certains patients. Son secret résulte dans sa capacité à bloquer la SFRP1, une protéine qui inhibe la croissance des follicules pileux et d’autres tissus. Bien que les résultats soient prometteurs, des tests et des recherches approfondis sont nécessaires pour garantir une bonne fiabilité.


Est-ce l’avenir du traitement de la chute des cheveux ?

Le WAY-316606 (et c’est également le cas pour des options similaires) ont été corrélé avec divers effets secondaires, notamment des problèmes rénaux. Des recherches beaucoup plus poussées sont nécessaires pour déterminer si le WAY-316606 est une solution viable pour la perte de cheveux à long terme.