1. Qu’est-ce que la DHT ? Que fait-il dans le corps ?
  2. La DHT affecte-t-elle les gens différemment et pourquoi ?
  3. Que se passe-t-il si vous avez trop ou trop peu de DHT ?
  4. Pourquoi la DHT provoque-t-elle la chute des cheveux ?
  5. Quels sont les meilleurs bloqueurs naturels de DHT et comment fonctionnent-ils ?
  6. Comment réduire la DHT avec des médicaments ? Est-ce que cela fonctionne ? Est-ce sûr ? Y a-t-il des effets secondaires ?

L’excès de DHT est une cause fréquente de la perte de cheveux chez les hommes et les femmes. Mais divers aliments, boissons et médicaments peuvent contribuer à l’inhiber.

Dans ce guide complet sur les bloqueurs de DHT, nous répondrons aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que la DHT ?
  • Comment provoque-t-elle la chute des cheveux ?
  • Quels aliments et boissons peuvent réduire le taux de DHT dans l’organisme ?
  • Quels médicaments peuvent réduire la DHT ?

Qu’est-ce que la DHT ? Que fait-il dans le corps ?

La DHT (dihydrotestostérone) est un androgène – une hormone sexuelle contribuant à la formation des caractéristiques traditionnellement masculines. Cependant, elle est présente aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

La DHT est produite lorsque la testostérone est transformée par les testicules et la prostate d’un homme ou les ovaires d’une femme. Cela se produit avec l’aide de la 5-alpha réductase (5-AR), une enzyme.

La DHT joue un rôle crucial dans les changements de l’organisme tout au long de la puberté. En général, les garçons développent certaines caractéristiques, notamment :

  • augmentation de la pilosité corporelle (aisselles, poitrine, aine, etc.)
  • la pilosité faciale
  • une voix plus grave
  • croissance du pénis, des testicules et du scrotum (avec production de spermatozoïdes)
  • augmentation de la masse musculaire

Chez la femme, la DHT est indispensable pour réguler le fonctionnement des organes et synthétiser les œstrogènes. Il s’agit d’une classe d’hormones comprenant l’estrone, l’estriol et l’estradiol (qui développe les caractéristiques traditionnellement féminines et la fonction sexuelle).

La DHT affecte-t-elle les gens différemment et pourquoi ?

L’effet de la DHT sur les cheveux, et la vitesse à laquelle la perte de cheveux se produit, peuvent être affectés par la génétique.

Si votre père et votre grand-père ont tous deux perdu la plupart de leurs cheveux à cause de la calvitie masculine, il est probable que vous développiez la même affection. Cela signifie que la miniaturisation progressive des follicules du cuir chevelu par la DHT sera plus forte et plus rapide.

Si vous n’avez pas d’antécédents familiaux de calvitie ou d’autres affections entraînant une perte de cheveux, l’excès de DHT peut ne pas entraîner une perte de cheveux aussi prononcée.

Que se passe-t-il si vous avez trop ou trop peu de DHT ?

Un excès de DHT peut provoquer certains changements négatifs dans le corps et ses fonctions. Chez les hommes, cela peut conduire à :

  • une hypertrophie de la prostate
  • possibilité de cancer de la prostate (bien que les recherches ne soient pas concluantes)
  • retard dans la cicatrisation de la peau

Mais chez les femmes, un excès de DHT pourrait déclencher :

  • problèmes de menstruation
  • acné
  • poils indésirables sur le corps ou le visage

Un taux de DHT trop faible à un jeune âge peut retarder la puberté chez les hommes et les femmes. Cependant, comme la DHT est très étroitement liée au développement des caractéristiques et des fonctions masculines, des taux de DHT plus faibles sont moins problématiques pour les femmes.

Les hommes qui ont trop peu de DHT peuvent avoir des problèmes tels que :

  • retard de développement des organes génitaux
  • problèmes de stockage des graisses corporelles
  • moins de poils sur le corps que les autres hommes

La perte de cheveux est également un effet évident de l’excès de DHT.

Pourquoi la DHT provoque-t-elle la chute des cheveux ?

La DHT peut se lier aux follicules lorsqu’elle passe dans la circulation sanguine, et les rétrécir progressivement. Cela affecte le cycle naturel de croissance du cheveu, qui se compose de quatre étapes :

  • Croissance (anagène)
  • Transition (catagène)
  • Au repos (télogène)
  • Chute (exogène)

Chaque mèche de cheveux va rester au repospendant un certain temps avant que le corps ne s’en débarrasse et qu’un nouveau cheveu soit créé par le follicule. Puis la phase anagène recommence.

Cependant, l’excès de DHT peut ralentir le taux de reproduction des cheveux en prolongeant le stade télogène ou en diminuant la durée du stade anagène. Au fil du temps, les nouveaux cheveux mettront plus longtemps à pousser, et lorsqu’ils apparaissent enfin, ils sont plus fins et plus fragiles qu’auparavant.

Les follicules finissent par ne plus produire de cheveux. Cela peut entraîner une calvitie sur une ou plusieurs zones du cuir chevelu.

Quels sont les meilleurs bloqueurs naturels de DHT et comment fonctionnent-ils ?

Une bonne alimentation est la clé d’une belle chevelure. L’ajout des bloqueurs naturels de DHT suivants à votre régime alimentaire peut contribuer à ralentir la chute des cheveux. Et beaucoup d’entre eux peuvent être trouvés comme ingrédients dans les traitements topiques contre la chute des cheveux.

13 meilleurs bloqueurs naturels de DHT

  1. Le thé vert
Le thé vert

Le thé vert contient de l’épigallocatéchine-3 gallate (EGCG). Il s’agit d’une catéchine, un type d’antioxydant, qui empêcherait la conversion de la testostérone en DHT en inhibant l’activité des 5-AR.

  1. Huile de coco

L’huile de coco contient des acides oléique, larique et myristique, tous capables d’inhiber l’activité des 5-AR.

  1. Bananes

La banane est l’un des fruits les plus populaires et les plus facilement accessibles dans les supermarchés de France. Elles sont une source naturelle de biotine, qui aide à empêcher la transformation de la testostérone en DHT.

  1. Jaunes d’oeufs

Votre partie préférée d’un œuf est le jaune ? Nous avons une bonne nouvelle : ils sont riches en biotine (comme les bananes). Cela signifie qu’une consommation régulière de jaunes d’œufs pourrait contribuer à une diminution de votre taux de DHT au fil du temps.

Jaunes d'oeufs

Ce n’est pas pour autant qu’ilfaut ignorer les blancs : ceux-ci contiennent des protéines, essentielles à la croissance des cheveux.

  1. Mangues

Les mangues sont délicieuses, rafraîchissantes et pleines de bonnes choses.

Outre les vitamines C et E, vous y trouverez également du lycopène. Il s’agit d’un antioxydant qui contribue à protéger l’organisme des radicaux libres capables d’endommager l’ADN. Le lycopène peut également préserver la santé et la solidité des os, et aider la vue.

Mais le lycopène pourrait également réduire les niveaux de DHT dans l’organisme. Dans le cadre d’une alimentation saine comprenant certains des autres bloqueurs naturels de DHT de cette liste, les mangues pourraient aider à lutter contre la chute des cheveux.

  1. Champignons blancs

Les champignons blancs sont faciles à trouver dans n’importe quel supermarché et sont suffisamment polyvalents pour convenir à une pléthore de plats. Ajoutez-les à des spaghettis bolognaise,ou faites-les frire pour accompagner vos œufs et vos toasts au petit-déjeuner. La liste est longue.

Cependant, les champignons blancs sont également une importante source de zinc, qui peut bloquer la production de DHT en inhibant l’activité des 5-AR.

  1. Noix

Diverses noix peuvent aider à bloquer la DHT et à lutter contre la chute des cheveux.

Les noix de pécan contiennent de la L-Lysine, un bloqueur naturel de DHT, tandis que les cacahuètes en contiennent ainsi que de la biotine. Les noix contiennent de la L-Lysine, des protéines et de la vitamine E.

  1. Tomates

Les tomates sont une bonne source de lycopène, en particulier les tomates foncées.

Tomates

La cuisson, ou du moins le réchauffage, des tomates augmenterait également la puissance du lycopène. Cela peut non seulement lutter contre la DHT, mais également contre le cancer.

  1. Graines de courge

Les graines de courge sont faciles à glisserdans des salades, elles contiennent de la Delta-7 Sterine, un stéroïde capable de bloquer la DHT.

Cela est dû au fait qu’elles entrent en compétition avec la DHT sur des éléments clés, notamment les follicules pileux. L’introduction de graines de courge dans votre alimentation pourrait empêcher progressivement la DHT de s’accumuler dans les follicules.

  1. Chou frisé
Chou frisé

Le chou frisé est un super aliment pour un certain nombre de raisons, notamment :

  • réduire le cholestérol
  • renforcer les os
  • combattre les inflammation
  • éliminer les toxines du corps

Le chou frisé peut également être un bloqueur naturel efficace de la DHT, car il est riche en zinc, qui aide à empêcher la transformation de la testostérone en DHT.

  1. Huile de romarin

L’huile de romarin est censée empêcher la DHT de se lier aux récepteurs hormonaux des androgènes et favoriser la chute des cheveux.

  1. Orties

Des recherches montrent que la consommation d’orties peut contribuer à empêcher la transformation de la testostérone en DHT.

Les orties doivent être cuites, séchées ou transformées en un complément pour une consommation humaine sûre. Leur capacité à piquer sera annulée si elles sont cuites pendant plusieurs minutes.

  1. Carottes

Les carottes sont une autre excellente source de lycopène. Vous pouvez les déguster en tant qu’en-cas (avec du houmous), râpées dans une salade ou rôties.

Comment réduire la DHT avec des médicaments ? Est-ce que cela fonctionne ? Est-ce sûr ? Y a-t-il des effets secondaires ?

Les comprimés bloqueurs de DHT sont également disponibles sur ordonnance. Ils sont largement utilisés, mais comme tout médicament, ils ont des effets secondaires potentiels dont il faut tenir compte.

  1. Finastéride

Le finastéride est un médicament administré par voie orale sous forme de comprimés. Il est prescrit à deux fins :

  • réduire les effets de la calvitie masculine
  • traiterune hypertrophie de la prostate

Le finastéride diminue le taux de DHT dans l’organisme pour rétablir le cycle naturel de développement des cheveux et favoriser une croissance plus saine.

Cependant, certains effets secondaires peuvent survenir avec le finastéride :

  • éruptions cutanées
  • réduction de la libido/ des pulsions sexuelles
  • difficulté à avoir ou à maintenir une érection
  • développement de la poitrine
  1. Dutastéride

Le dutastéride est conçu pour supprimer la conversion de la testostérone en DHT, pour traiter l’hypertrophie de la prostate et réduire la perte de cheveux.

Comme le finastéride, le dutastéride est un médicament oral prescrit uniquement aux hommes. Il comporte également un risque d’effets secondaires difficiles, tels que :

  • baisse du nombre de spermatozoïdes
  • difficultés d’érection
  • diminution de la libido

Si ces médicaments peuvent contribuer à réduire le taux de DHT, leurs effets secondaires graves peuvent être dérangeants.

Un autre problème est que les patients doivent continuer à utiliser ces médicaments pour maintenir les résultats positifs qu’ils obtiennent. Sinon, les cheveux pourraient recommencer à tomber. Cela signifie qu’aucun des deux médicaments n’est susceptible d’être une solution à long terme.

C’est l’une des raisons pour lesquelles la popularité des greffes de cheveux n’a cessé de croître au cours de la dernière décennie : un seul traitement suffit généralement pour obtenir une croissance naturelle et durable des cheveux.

Il est préférable de s’adresser à un spécialiste de la transplantation capillaire pour savoir si cette procédure vous convient. Il examinera vos cheveux et votre cuir chevelu pour déterminer si vous êtes un bon candidat.

FAQ

Qu’est-ce que la DHT ?

La dihydrotestostérone (DHT) est une hormone sexuelle présente chez les hommes et les femmes qui est cruciale pour le développement de certaines caractéristiques masculines pendant la puberté. Cependant, il est possible d’avoir trop ou trop peu de DHT – et les deux peuvent être problématiques.

Pourquoi provoque-t-elle la chute des cheveux ?

La DHT provoque la chute des cheveux en rétrécissant les follicules pileux et en raccourcissant le cycle de croissance des cheveux. Les cheveux deviennent cassants et tombent plus rapidement au fil du temps.

Comment pouvez-vous le combattre ?

Vous pouvez combattre l’excès de DHT dans votre corps en prenant des bloqueurs de DHT. Il s’agit notamment d’aliments et de boissons (thé vert, tomates, carottes, etc.), mais des médicaments spécifiques peuvent également vous aider. Il est essentiel que vous demandiez l’avis d’un médecin avant de vous engager dans un traitement médicamenteux.