Signes de Calvitie : Causes Possibles et Traitement

  1. Votre perte de cheveux est-elle normale ?
  2. Les premiers signes de la calvitie
  3. Les signes de calvitie chez l’homme
  4. Les signes de calvitie chez les femmes
  5. Causes
  6. Traitements
  7. Consulter un médecin

Les premiers signes de calvitie peuvent survenir à n’importe quel stade de l’âge adulte. Vous pouvez remarquer que vous commencez à perdre plus de cheveux que d’habitude alors que vous êtes encore à la fin de l’adolescence ou dans la première moitié de la vingtaine. Vous pouvez aussi conserver une chevelure saine et abondante jusqu’à l’âge moyen, voire au-delà. 

Cependant, le risque de devenir chauve augmente avec l’âge. La forme la plus courante de perte de cheveux, l’alopécie androgénique (calvitie), touche environ 50 % des hommes de plus de 50 ans et environ 40 % des femmes de plus de 70 ans. 

Plus tôt vous repérez les signes de la calvitie, plus tôt vous pouvez parler à un spécialiste des solutions possibles. Mais quels sont donc les signes précoces à surveiller ? 

Votre perte de cheveux est-elle normale ?

Perdre 50 à 100 cheveux par jour est considéré comme une perte de cheveux normale.

Étant donné que votre cuir chevelu compte plus de 100 000 follicules pileux, vous pouvez supporter, de ce fait, de perdre cette quantité quotidiennement sans conséquence notable. Les femmes ont tendance à perdre plus de cheveux quotidiennement que les hommes. En revanche, il existe des exceptions à la quantité de cheveux que les personnes peuvent perdre quotidiennement.

Des facteurs tels que les coiffures que vous faites, les appareils que vous utilisez, commele fer à lisser ou le fer à friser ainsi queles produits chimiques agressifs dans les traitements capillaires que vous utilisez, peuvent également influencer la quantité de cheveux que vous perdez.

Quels sont les premiers signes de la calvitie ?

Bien qu’il soit parfaitement normal de perdre des cheveux tous les jours, il y a un seuil dont il faut se méfier. Parfois, une perte de cheveux importante ou des changements dans la texture de vos cheveux peuvent signifier que vous développez une affection.

Voici les 5 signes de la calvitie dont vous devez tenir compte :

1. Vos cheveux s’amincissent

L’amincissement est un changement progressif de la densité et de la texture de vos cheveux. Celui-ci commence souvent au niveau des tempes ou du front. Les résultats, de celui-ci, seront des cheveux clairsemés, affaiblis et plus courts.

En outre, des facteurs liés au mode de vie peuvent fortement influencer la présence et le développement de cheveux amincis. Ceux-ci incluent le stress excessif, le traitement exagéré des cheveux avec des produits chimiques agressifs ainsi queles carences en vitamines et minéraux. La génétique peut également jouer un rôle central dans cette affection, surtout si vous avez des membres de votre famille dont les cheveux se sont amincis.

L’amincissement des cheveux peut également être le symptôme d’une affection médicale sous-jacente, notamment une maladie auto-immune ou un trouble hormonal. De ce fait, consultez votre médecin pour trouver la cause profonde qui provoque l’amincissement de vos cheveux.

2. Votre ligne frontale se dégarnit

Une chute de cheveux anormale peut se développer dès la fin de la puberté, à la fin de la vingtaine ou au début de la trentaine. Généralement, au début de la trentaine, la perte de cheveux peut-être déjà conséquente et bien visible.

Pour les hommes, la chute de cheveux commence souvent sur les golfes temporaux, ce qui crée un recul progressif de la ligne frontale dans ces zones. De ce fait,le dégarnissement de la ligne frontale finira par former un V juste au-dessus du front. Celui-ci est souvent surnommé le « pic de la veuve », car les côtés de la tête ne sont généralement pas affectés.

Bien que cela soittrès rare, il peut également affecter les femmes. Les changements hormonaux, tels que la grossesse ou la ménopause, peuvent souvent affecter la ligne frontale, mais cela est généralement temporaire.

Comme pour tout changement soudain de votre état de santé, consultez toujours votre médecin afin d’obtenir un diagnostic officiel. En outre, une biopsie de votre cuir chevelu, de par votre médecin,pourra êtrefaite pour examiner ce qui l’affecte de cette manière.

3. Vous perdez vos cheveux par touffes

Comme déjà cité dans cet article, perdre quotidiennement une certaine quantité de cheveux est tout à fait normal. Mais si vos cheveux commencent à tomber par touffes ou si vous trouvez beaucoup de cheveux sur votre oreiller le matin, en vous levant, cela peut être pour vous une source de préoccupation importante.

De ce fait, si vous avez de visibles zones dégarniessur votre cuir chevelu ou que vos cheveux s’arrachent facilement lors de votre coiffage, il est temps, pour vous, de consulter votre médecin. Il effectuera une série de tests pour diagnostiquer la cause profonde de votre perte de cheveux, notamment en vérifiant les conditions médicales sous-jacentes, les carences nutritionnelles ou les changements hormonaux dont vous pourriez être atteint.

Il pourra également examiner votre cuir chevelu afin de rechercher des signes de traumatisme et dans le cas où il y en aurait, il discutera probablement avec vous, de vos pratiques de soins capillaires dans l’optique de les changer si celles-ci sont mauvaises. En attendant, évitez d’utiliser des produits chimiques agressifs et de faire des coiffures trop serrées.

4. Vous avez de petites zones dégarnies

De petites zones dégarnies sur votre cuir chevelu peuvent indiquer que vous souffrez d’alopécie areata. Il s’agit d’une maladie auto-immune qui provoque l’attaque de vos follicules pileux de par votre système immunitaire, réduisant leur phase de croissance et provoquant leur chute précocement.

L’alopécie areata peut affecter les cheveux de votre cuir chevelu, vos sourcils, vos cils, votre barbe et vos poils pubiens,en d’autres termes, celle-ci peut affecter tous les poils de votre corps. Le principal symptôme de l’alopécie areataest que celle-ci provoquedes zones dégarniesde formecirculaire sur le cuir chevelu. Les personnes atteintes, de par celle-ci, ressentiront souvent des démangeaisons ou des picotements. Après cela, les cheveux repousserontd’une manière très lente.

En outre, il existe plusieurs sous-types de cette affection, chacune avec ses propres options de traitement. En raison de cela, vous devrez consulter votre médecin afin d’obtenir un diagnostic officiel. Heureusement, certaines d’entre elles ne sont que temporaires.

5. Vous perdez vos tiges pilaires sur tout votre corps

Perdre tous vos cheveux et vos poils rapidement peut être dévastateur et effrayant à vivre.

Plusieurs affections peuvent en être la cause, notamment un sous-type d’alopécie areata appelé alopécie universelle. Les autres causes comprennent les maladies auto-immunes, la carence en fer, les troubles hormonaux impliquant la thyroïde ou les glandes surrénales, le diabète, le stress, la génétique et pour les femmes,le syndrome des ovaires polykystiques.

En fin de compte, vous devrez consulter votre médecin pour trouver la cause profonde de votre perte de tiges pilaires soudaine et totale.

Quels sont les signes de calvitie chez l’homme ?

Le système Norwood illustre la perte de cheveux sur plusieurs parties du cuir chevelu, à travers sept stades principaux de la calvitie. Les premiers signes peuvent apparaître dans les zones suivantes : 

1. Le recul de la ligne des cheveux

Le recul de la ligne des cheveux est l’un des signes les plus visibles de la calvitie chez l’homme : la ligne des cheveux commence à s’amincir et à reculer le long du cuir chevelu. Cela peut donner une ligne de cheveux en forme de M, les côtés reculant plus vite que le centre. 

Le recul de la ligne des cheveux n’est pas toujours synonyme de calvitie. Il peut s’agir plutôt d’une ligne frontale mature

2. Perte de cheveux au niveau des tempes et de la couronne

La perte de cheveux peut commencer avec une perte de cheveux au niveau des tempes et du vertex (ou couronne), ce qui se traduit par une calvitie à l’arrière du cuir chevelu. 

signes de calvitie - recul de la ligne frontale

3. Perte de cheveux sur le dessus du cuir chevelu 

La perte de cheveux sur le dessus du cuir chevelu se développe généralement progressivement. Vous ne vous réveillerez pas un matin en découvrant que la plupart de vos cheveux ont disparu. Au contraire, une perte progressive et régulière de cheveux peut se produire pendant plusieurs années jusqu’à ce que la calvitie devienne visible. 

Quels sont les signes de calvitie chez les femmes ?

La calvitie féminine peut commencer à se développer entre 12 et 40 ans, bien qu’elle puisse commencer beaucoup plus tard dans certains cas. Les experts utilisent le système Ludwig pour identifier les signes suivants de la calvitie chez la femme :

1. Épaississement d’une partie de la masse capillaire

L’un des signes les plus courants de la calvitie féminine est une partie des cheveux qui s’épaissit, généralement le long du centre du cuir chevelu.

2. Éclaircissement sur le dessus du cuir chevelu

La perte de cheveux peut progresser sur le dessus du cuir chevelu mais pas sur les côtés. Chez la femme, la calvitie se développe généralement sur l’ensemble de la tête, car la ligne des cheveux ne recule pas en forme de M comme chez l’homme. 

signes de calvitie chez les femmes

À quel âge les personnes commencent-elles généralement à perdre leurs cheveux ?

De nombreuses personnes pensent, généralement, que la perte de cheveux ne se produit qu’en raison de la vieillesse. Cela est complètement faux, car la perte de cheveux héréditaire (calvitie masculine) peut commencer dès l’adolescence. De ce fait,après la puberté, vous pouvez développer des symptômes précoces de perte de cheveux, tels qu’un début de dégarnissement de votre ligne frontale, qui évoluera progressivement vers une calvitie plus visible.

Une autre idée faussecommune, repose sur le fait qu’une personne qui a traversé la majeure partie de sa vie sans subir de perte de cheveux ou d’amincissement, serait à l’abri d’une calvitie potentielle.En fait, certaines personnes peuvent subir une perte de cheveux, bien après la quarantaine.

Quelles sont les causes possibles de la perte de cheveux ?

La calvitie masculine et la calvitie féminine sont les plus courantes, mais d’autres pathologies et problèmes peuvent déclencher la chute des cheveux. Certaines peuvent être héréditaires, ou dues à un médicament, une blessure ou un problème sous-jacent. 

Parmi les causes potentielles de perte de cheveux, citons :

Effluvium télogène

Les événements stressants de la vie (comme une maladie, un accouchement ou un régime extrême) peuvent provoquer cette forme de chute de cheveux. Cependant, elle devrait être réversible une fois la période de stress terminée. 

Alopécie areata (pelade)

Les hommes et les femmes atteints d’alopécie areata, ou pelade, perdent leurs cheveux sur de petites zones du cuir chevelu sans présenter d’autres symptômes. La pelade peut également toucher les sourcils, la barbe et les poils du corps. Les plaques isolées peuvent finir par se rejoindre et créer une calvitie plus sévère. 

alopecia areata

Alopécie cicatricielle

Ce terme s’applique à toute perte de cheveux qui laisse des cicatrices permanentes sur le cuir chevelu : le tissu cicatriciel se forme après la destruction des follicules due à une inflammation, et les nouveaux cheveux sont incapables de pousser. 

Problèmes thyroïdiens

Les troubles de la thyroïde peuvent entraîner une chute de cheveux, car l’hormone thyroïdienne est essentielle à la santé des follicules pileux. Une maladie connue sous le nom de thyroïdite de Hashimoto, par exemple, peut entraîner une chute de cheveux. 

Une mauvaise alimentation

Vous pouvez souffrir d’une carence nutritionnelle si vous ne consommez pas une quantité suffisante de vitamines, de fer ou de protéines. Cela peut entraîner une perte de cheveux au fil du temps. 

Tinea capitis

Si vous développez cette infection fongique du cuir chevelu, vous remarquerez des taches squameuses isolées qui peuvent avoir des pustules. Elle peut entraîner des cicatrices et une perte de cheveux permanente. 

Quels sont les traitements disponibles contre la perte de cheveux ?

Il est possible de faire repousser naturellement les cheveux perdus après s’être attaqué à la racine du problème, mais divers traitements peuvent vous aider si ce n’est pas possible :

Rétinoïdes topiques

Des traitements topiques contenant une quantité modérée de rétinoïdes topiques (dérivés de la vitamine A) peuvent être appliqués sur le cuir chevelu pour stimuler la croissance. 

Greffe de cheveux

La greffe capillaire, comme l’extraction d’unités folliculaires (FUE), rétablit la croissance des cheveux avec des résultats naturels.

Les chirurgiens prélèvent des follicules sains sur des zones donneuses du cuir chevelu et les implantent dans les zones dégarnies. 

implant capillaire

Minoxidil

Le minoxidil (vendu sous le nom de Rogaine) est un médicament en vente libre. Il est appliqué directement sur le cuir chevelu pour prévenir la chute des cheveux et favoriser leur croissance.

Mais il doit être utilisé fréquemment pour maintenir les résultats. 

Médicaments

Les médecins peuvent prescrire divers médicaments pour traiter la calvitie commune. L’un d’eux est le finastéride, une option courante pour la calvitie masculine. 

La thérapie par lumière laser

Les traitements au laser visent à augmenter la densité des cheveux. Les cellules faibles absorbent les photons du laser, ce qui peut aider à avoir des cheveux plus épais et plus forts.

laser therapie

Spironolactone 

La spironolactone (disponible sous le nom d’Aldactone) se lie aux récepteurs des hormones androgènes pour réguler la testostérone et les autres androgènes. Cela permet de lutter contre les déséquilibres hormonaux et de réduire le risque de perte de cheveux associée. 

Plasma riche en plaquettes (PRP)

La thérapie PRP consiste à prélever un échantillon de sang, à le transformer en plasma riche en plaquettes, puis à l’injecter dans le cuir chevelu. Cela peut stimuler la croissance de nouveaux cheveux dans les zones chauves. 

Quand faut-il parler à un médecin des signes de la calvitie ?

Prenez rendez-vous avec votre médecin si vous présentez l’un des symptômes suivants en plus de la perte de cheveux :

  • Desquamation ou démangeaisons excessives dans les zones de calvitie
  • Gonflement sur ou près des zones de calvitie
  • Perte soudaine de cheveux sur n’importe quelle partie du corps
  • Sensation de picotement ou de brûlure sur ou près des zones de calvitie
  • Écoulement de pus sur les zones de calvitie ou à proximité
  • Fièvre élevée actuelle ou récente (supérieure à 38 °C ou 101 °F)
  • Complications liées à la chirurgie
  • Une croissance excessive et inhabituelle des poils sur n’importe quelle partie du corps
  • Un changement soudain de poids, que ce soit une augmentation ou une diminution

Votre médecin devrait être en mesure d’identifier la cause de votre chute de cheveux et les symptômes qui l’accompagnent. Il pourra discuter des traitements possibles pour remédier à la calvitie, y compris une greffe de cheveux.

À qui pouvez-vous vous adresser pour une greffe de cheveux ?

L’équipe d’experts de HairPalace réalise des greffes de cheveux en utilisant la dernière technique FUE2. Nous pouvons restaurer les cheveux sur le cuir chevelu de manière sûre et efficace, pour obtenir des résultats naturels. 

FAQ

Comment savoir si on a un début de calvitie ?

Les premiers signes de calvitie sont généralement reconnaissables quand les cheveux se font plus rares au niveau des tempes. De même lorsque le cuir chevelu devient visible sur certaines zones de votre crâne, cela peut considéré comme les signes d’un début de calvitie.

Quels sont les premiers signes de calvitie ?

Les premiers signes de calvitie sont : les cheveux commencent à tomber, la ligne des cheveux recule, le cuir chevelu devient plus visible à travers les cheveux, des zones chauves apparaissent au hasard, les cheveux mettent plus de temps à pousser que d’habitude.

À quel âge voit-on apparaître les premiers signes de calvitie ?

Vous avez 25 % de chances de perdre une partie de vos cheveux avant l’âge de 30 ans. Environ la moitié des hommes présentent une perte de cheveux visible à l’âge de 50 ans, et deux tiers sont chauves ou présentent une calvitie commune à 60 ans.

Une ligne de cheveux en forme de M est-elle signe de calvitie ?

Lorsque votre ligne de cheveux recule sur votre cuir chevelu et crée une ligne de cheveux en forme de M, vous êtes peut-être en train de devenir chauve. Une forme en M rend la ligne des cheveux plus définie et élimine les courbes de la ligne des cheveux de jeunesse.

Le dernier examen a été effectué le 8 septembre 2022