1. Signes précoces de calvitie
  2. Causes possibles de la perte de cheveux
  3. Possibilités de traitement
  4. Quand consulter un médecin

La perte de cheveux peut survenir à n’importe quel stade de l’âge adulte. Vous pouvez remarquer que vous commencez à perdre plus de cheveux que d’habitude alors que vous êtes encore à la fin de l’adolescence ou dans la première moitié de la vingtaine. Vous pouvez aussi conserver une chevelure saine et abondante jusqu’à l’âge moyen, voire au-delà. 

Cependant, le risque de devenir chauve augmente avec l’âge. La forme la plus courante de perte de cheveux, l’alopécie androgénique (calvitie), touche environ 50 % des hommes de plus de 50 ans et environ 40 % des femmes de plus de 70 ans. 

Certaines formes de perte de cheveux peuvent être traitées pour empêcher leur chute et favoriser leur repousse. Mais d’autres conduisent à une calvitie permanente, et seule une intervention chirurgicale (telle qu’une greffe de cheveux) peut rétablir leur croissance. 

Plus tôt vous repérez les signes de la calvitie, plus tôt vous pouvez parler à un spécialiste des solutions possibles. Mais quels sont donc les signes précoces à surveiller ? 

Quels sont les signes de calvitie chez l’homme ?

Le système Hamilton-Norwood illustre la perte de cheveux sur plusieurs parties du cuir chevelu, à travers sept stades principaux de la calvitie. Les premiers signes peuvent apparaître dans les zones suivantes : 

Le recul de la ligne des cheveux

Le recul de la ligne des cheveux est l’un des signes les plus visibles de la calvitie chez l’homme : la ligne des cheveux commence à s’amincir et à reculer le long du cuir chevelu. Cela peut donner une ligne de cheveux en forme de M, les côtés reculant plus vite que le centre. 

Le recul de la ligne des cheveux n’est pas toujours synonyme de calvitie. Il peut s’agir plutôt d’une ligne de cheveux mature

Perte de cheveux au niveau des tempes et de la couronne

La perte de cheveux peut commencer avec une perte de cheveux au niveau des tempes et du vertex (ou couronne), ce qui se traduit par une calvitie à l’arrière du cuir chevelu. 

signes de calvitie - recul de la ligne frontale

Perte de cheveux sur le dessus du cuir chevelu 

La perte de cheveux sur le dessus du cuir chevelu se développe généralement progressivement. Vous ne vous réveillerez pas un matin en découvrant que la plupart de vos cheveux ont disparu. Au contraire, une perte progressive et régulière de cheveux peut se produire pendant plusieurs années jusqu’à ce que la calvitie devienne visible. 

Quels sont les signes de calvitie chez les femmes ?

La calvitie féminine peut commencer à se développer entre 12 et 40 ans, bien qu’elle puisse commencer beaucoup plus tard dans certains cas. Les experts utilisent le système Ludwig pour identifier les signes suivants de la calvitie chez la femme :

Épaississement d’une partie de la masse capillaire

L’un des signes les plus courants de la calvitie féminine est une partie des cheveux qui s’épaissit, généralement le long du centre du cuir chevelu.

Éclaircissement sur le dessus du cuir chevelu

La perte de cheveux peut progresser sur le dessus du cuir chevelu mais pas sur les côtés. Chez la femme, la calvitie se développe généralement sur l’ensemble de la tête, car la ligne des cheveux ne recule pas en forme de M comme chez l’homme. 

signes de calvitie chez les femmes

Quelles sont les causes possibles de la perte de cheveux ?

La calvitie masculine et la calvitie féminine sont les plus courantes, mais d’autres pathologies et problèmes peuvent déclencher la chute des cheveux. Certaines peuvent être héréditaires, ou dues à un médicament, une blessure ou un problème sous-jacent. 

Parmi les causes potentielles de perte de cheveux, citons :

Effluvium télogène

Les événements stressants de la vie (comme une maladie, un accouchement ou un régime extrême) peuvent provoquer cette forme de chute de cheveux. Cependant, elle devrait être réversible une fois la période de stress terminée. 

Alopécie areata (pelade)

Les hommes et les femmes atteints d’alopécie areata,ou pelade, perdent leurs cheveux sur de petites zones du cuir chevelu sans présenter d’autres symptômes. La pelade peut également toucher les sourcils, la barbe et les poils du corps. Les plaques isolées peuvent finir par se rejoindre et créer une calvitie plus sévère. 

alopecia areata

Alopécie cicatricielle

Ce terme s’applique à toute perte de cheveux qui laisse des cicatrices permanentes sur le cuir chevelu : le tissu cicatriciel se forme après la destruction des follicules due à une inflammation, et les nouveaux cheveux sont incapables de pousser. 

Problèmes thyroïdiens

Les troubles de la thyroïde peuvent entraîner une chute de cheveux, car l’hormone thyroïdienne est essentielle à la santé des follicules pileux. Une maladie connue sous le nom de thyroïdite de Hashimoto, par exemple, peut entraîner une chute de cheveux. 

Une mauvaise alimentation

Vous pouvez souffrir d’une carence nutritionnelle si vous ne consommez pas une quantité suffisante de vitamines, de fer ou de protéines. Cela peut entraîner une perte de cheveux au fil du temps. 

Tinea capitis

Si vous développez cette infection fongique du cuir chevelu, vous remarquerez des taches squameuses isolées qui peuvent avoir des pustules. Elle peut entraîner des cicatrices et une perte de cheveux permanente. 

Quels sont les traitements disponibles contre la perte de cheveux ?

Il est possible de faire repousser naturellement les cheveux perdus après s’être attaqué à la racine du problème, mais divers traitements peuvent vous aider si ce n’est pas possible :

Rétinoïdes topiques

Des traitements topiques contenant une quantité modérée de rétinoïdes topiques (dérivés de la vitamine A) peuvent être appliqués sur le cuir chevelu pour stimuler la croissance. 

Greffe de cheveux

La transplantation de cheveux, comme l’extraction d’unités folliculaires (FUE), rétablit la croissance des cheveux avec des résultats naturels. Les chirurgiens prélèvent des follicules sains sur des zones donneuses du cuir chevelu et les implantent dans les zones dégarnies. 

implant capillaire

Minoxidil

Le minoxidil (vendu sous le nom de Rogaine) est un médicament en vente libre. Il est appliqué directement sur le cuir chevelu pour prévenir la chute des cheveux et favoriser leur croissance. Mais il doit être utilisé fréquemment pour maintenir les résultats. 

La thérapie par lumière laser

Les traitements au laser visent à augmenter la densité des cheveux. Les cellules faibles absorbent les photons du laser, ce qui peut aider à avoir des cheveux plus épais et plus forts.

Spironolactone 

La spironolactone (disponible sous le nom d’Aldactone) se lie aux récepteurs des hormones androgènes pour réguler la testostérone et les autres androgènes. Cela permet de lutter contre les déséquilibres hormonaux et de réduire le risque de perte de cheveux associée. 

Plasma riche en plaquettes (PRP)

La thérapie PRP consiste à prélever un échantillon de sang, à le transformer en plasma riche en plaquettes, puis à l’injecter dans le cuir chevelu. Cela peut stimuler la croissance de nouveaux cheveux dans les zones chauves. 

Médicaments

Les médecins peuvent prescrire divers médicaments pour traiter la calvitie commune. L’un d’eux est le finastéride, une option courante pour la calvitie masculine. 

médicament contre la chute des cheveux

Quand faut-il parler à un médecin des signes de la calvitie ?

Prenez rendez-vous avec votre médecin si vous présentez l’un des symptômes suivants en plus de la perte de cheveux :

  • Desquamation ou démangeaisons excessives dans les zones de calvitie
  • Gonflement sur ou près des zones de calvitie
  • Perte soudaine de cheveux sur n’importe quelle partie du corps
  • Sensation de picotement ou de brûlure sur ou près des zones de calvitie
  • Écoulement de pus sur les zones de calvitie ou à proximité
  • Fièvre élevée actuelle ou récente (supérieure à 38 °C ou 101 °F)
  • Complications liées à la chirurgie
  • Une croissance excessive et inhabituelle des poils sur n’importe quelle partie du corps
  • Un changement soudain de poids, que ce soit une augmentation ou une diminution

Votre médecin devrait être en mesure d’identifier la cause de votre chute de cheveux et les symptômes qui l’accompagnent. Il pourra discuter des traitements possibles pour remédier à la calvitie, y compris une greffe de cheveux.

À qui pouvez-vous vous adresser pour une greffe de cheveux ?

L’équipe d’experts de HairPalace réalise des greffes de cheveux en utilisant la dernière technique FUE2. Nous pouvons restaurer les cheveux sur le cuir chevelu de manière sûre et efficace, pour obtenir des résultats naturels.