La micropigmentation du cuir chevelu pour la perte de cheveux : qu’est ce que c’est et comment cela fonctionne ?

  1. Comment cela fonctionne ?
  2. Personnes adéquates
  3. Est-ce que cela fait mal ?
  4. Instructions avant et après traitement
  5. Coût
  6. Durée
  7. Risques
  8. Comment choisir un expert en micropigmentation ?

Dans le domaine des traitements contre la perte de cheveux, la micropigmentation du cuir chevelu (SMP en anglais) est un traitement cosmétique alternatif qui est conçu dans l’optique de créer l’illusion d’une croissance saine de cheveux.

La stimulation d’une nouvelle croissance de cheveux ne se fera pas avec l’aide de la micropigmentation, car celle-ci est avant tout une solution esthétique. En revanche, elle offre une alternative non-négligeable à la greffe de cheveux et aux médicaments, donc si vous souffrez d’une perte de cheveux, la micropigmentation est un traitement possible.

De quelle façon cela fonctionne et quelles sont les personnes adéquates ?

Dans cet article, vous découvrirez les réponses à ces questions et bien plus encore. Tout ce qui se rapporte à la micropigmentation du cuir chevelu n’aura plus de secret pour vous, car tout vous sera détaillé, tel que les coûts, les effets secondaires, etc.

Comment fonctionne la micropigmentation du cuir chevelu?

La technique 6D dont l’objectif est de redessiner le sourcil et de combler les trous de celui-ci en traçant un trait ultra fin qui imite le poil à la perfection, ressemble à s’y méprendre à la micropigmentation, même si celle-ci est sensiblement différente.

Alors que les praticiens de la technique 6D utilisent un stylo métallique munis de nanos aiguilles réunies sur une même ligne afin d’appliquer le pigment dû à la sensibilité de la peau à cet endroit, l’expert en micropigmentation du cuir chevelu, quant à lui, utilisera un dermographe particulièrement puissant en raison de la densité de la peau du cuir chevelu.

La technique de la micropigmentation consiste à créer de multiples points séparés qui donnent un aspect de grande forme, connue sous le terme de pointillisme. Cette grande forme d’ombre homogène qui apparaît sur le cuir chevelu, ressemble à n’en pas douter, à des cheveux naturels coupés court.

Les experts en micropigmentation du cuir chevelu utilise divers tons de noir afin d’obtenir une réplique authentique de vos cheveux. De plus, chaque point est délicatement positionné afin de ressembler à des follicules naturels. Cette technique, en général, fera croire aux personnes de votre entourage que vous avez une coupe courte naturelle.

Cette technique, vous demandera plusieurs séances, d’une durée de 4 à 6 heures selon votre zone à traiter, afin de terminer votre traitement. Les rendez-vous sont généralement espacés de 2 semaines.

micropigmentation du cuir chevelu avec un appareil de tatouage électrique

Quelle est la personne adéquate pour la micropigmentation du cuir chevelu ?

Vous êtes la personne adéquate pour la micropigmentation, car tous types de perte de cheveux permet de faire celle-ci, telle que :

De plus, votre perte de cheveux peut être causée par votre génétique, votre stress, une maladie, vos médicaments ou d’autres problèmes.

La micropigmentation du cuir chevelu provoque-t-elle des douleurs ?

L’expert en micropigmentation travaille efficacement afin de fournir à ses patients une procédure simple et confortable. En raison de cela, il applique un anesthésiant local sur le cuir chevelu avant le traitement. En revanche, vous pourrez peut-être encore ressentir un léger inconfort.

Si vous souffrez de problèmes de peau, tels que le psoriasis, l’acné du cuir chevelu ou d’autres problèmes de peau, il est impératif que vous évitiez la micropigmentation pendant une poussée active. De toute façon, même les experts en micropigmentation les plus qualifiés trouveront cela extrêmement compliqué de pratiquer une pigmentation sur une peau enflammée, car cela pourrait affecter leur travail.

De plus, vous devriez y réfléchir à deux fois avant de considérer une micropigmentation, si vous avez tendance à former des cicatrices chéloïdiennes (fabrication excessive de tissu cutané) qui sont plus visibles que les cicatrices ordinaires. De ce fait, le dermographe pourrait provoquer des cicatrices chéloïdiennes plus importantes sur votre cuir chevelu.

Avant de vous engager dans une micropigmentation, une recherche en ligne des plus détaillée en ce qui concerne les experts locaux en micropigmentation est plus que conseillée. Les avis en ligne, leurs qualifications ainsi que les photos avant-après de leur travail sont à consulter. De toute façon, un expert digne de ce nom, vous proposera obligatoirement une consultation afin de discuter en bonne et due forme de votre perte de cheveux, de votre objectif et outre mesure, il vous tiendra au courant du déroulement du processus.

Quelles mesures devez-vous prendre avant et après votre premier traitement ?

Suivez ces étapes avant et après votre première procédure :

  • Premièrement, lavez vos cheveux avant chaque visite chez votre expert en micropigmentation, car après celles-ci, vous ne pourrez plus les laver pendant 3 ou 4 jours.
  • Deuxièmement, évitez les baignades, les saunas et les douches brûlantes entre les traitements.
  • Troisièmement, minimisez votre exposition à la lumière directe du soleil pendant au moins 3 ou 4 jours après votre séance. De plus, lorsque vous sortez de chez vous, couvrez votre tête d’un chapeau. Pour une durée plus longue des résultats de votre traitement, éviter les UV est plus que recommandé.

En outre, l’expert en micropigmentation peut vous recommander des mesures supplémentaires afin de préparer votre cuir chevelu à la micropigmentation et de conserver les résultats de celle-ci plus longtemps.

Que faire après votre dernier traitement de micropigmentation de votre cuir chevelu ?

Prenez les précautions suivantes après votre dernière séance de traitement :

  • Évitez, pendant un mois, la lumière directe du soleil et protégez votre cuir chevelu avec un écran solaire puissant.
  • Évitez de vous rendre à la piscine, dans un hammam ou sauna pendant environ 1 mois.
  • Appliquez une crème hydratante sur votre cuir chevelu 4 jours après votre traitement ou selon le conseil de votre expert en micropigmentation.
  • Évitez tout exercice intense pendant 5 jours ou plus afin de permettre au pigment de prendre place dans votre cuir chevelu.

N’hésitez pas à faire part de toutes vos inquiétudes à votre expert que ce soit avant ou après la dernière séance. De toute façon, afin d’éviter tout problème, il vous donnera toutes les informations dont vous avez besoin.

traitement de micropigmentation de cuir chevelu
Source: Hairline Ink

Quel est le coût d’une micropigmentation du cuir chevelu ?

Le coût de ce traitement en France varie d’un expert à l’autre et de la zone à traiter. Il va de soi que si la zone est grande, le prix sera forcément plus conséquent à n’en point douter. En revanche, si la zone est plus petite, le prix sera moins élevé.

De ce fait, une procédure standard pour une perte de cheveux avancée, vous coûtera entre 3 000 et 4 500 euros, pour l’ensemble des séances. En revanche, pour une perte de cheveux partielle, cela vous coûtera entre 350 et 500 euros pour 1 à 2 heures de traitements. De plus, le traitement complémentaire se situe dans une fourchette qui varie de 200 à 400 euros et en ce qui concerne le camouflage de cicatrices, cela vous coûtera entre 300 et 600 euros.

Certaines cliniques et experts en micropigmentation, de par leur emplacement, outils utilisés et compétence peuvent exiger un prix plus élevé que d’autres. En raison de cela, cernez bien vos options possibles et forfaits disponibles avant de choisir votre expert afin de ne pas devoir payer plus que nécessaire.

Combien de temps la micropigmentation va-t-elle durer ?

Du fait, que la micropigmentation soit classée comme une solution semi-permanente, les résultats donnés par celle-ci ne dureront donc pas éternellement. Ces résultats peuvent être visibles sur une durée de 8 ans. Au fil du temps, bien évidemment, le pigment s’estompera progressivement, dû au fait, de l’exfoliation du cuir chevelu. En revanche, si vous possédez une peau sèche alors le pigment s’estompera plus tôt dû à une exfoliation plus rapide de votre cuir chevelu.

Vous observerez peut-être un éclaircissement de la couleur au fil des années. Mais pas d’inquiétude, celle-ci ne changera pas, sauf si l’expert a utilisé un mauvais pigment.

micropigmentation soit classée comme une solution semi-permanente

Existe-t-il des risques ?

Avant de vous engager dans votre première séance, vous devez connaître les risques potentiels de ce traitement cosmétique.

Comme tout autre traitement cosmétique, celui-ci possède également des risques. Cette procédure n’est pas un tatouage ordinaire, car celle-ci demande une aiguille plus épaisse afin de pénétrer le cuir chevelu. Ceci dit, elle possède néanmoins, des risques similaires au tatouage ordinaire, tels que l’allergie à certains produits du pigment ou l’infection.

Mais le facteur le plus important, que vous devez garder en tête, est que tous les experts de ce domaine ne sont pas aussi compétent, prudent ou professionnel qu’ils devraient l’être. C’est pour cela, qu’une recherche approfondie de votre part au sujet des experts locaux en micropigmentation est impérative afin de trouver le meilleur. En cela, vous pouvez notamment, vous renseigner auprès de leurs anciens patients.

Que devriez-vous rechercher chez un expert en micropigmentation ?

En France, les agences régionales de santé sont responsables de la réglementation et du contrôle de toute entreprise proposant des tatouages permanents, des colorations semi-permanentes ou autres activités concernant la santé. Les Agences régionales de santé exigent que :

  • Les pigments et les encres soient stériles et inertes.
  • Des tests épicutanés soient effectués afin de vérifier l’adéquation du patient.

De plus, l’Association Française du Tatouage Esthétique et Réparateur (AFTER) exige le respect d’une déontologie de la par de ses experts, telle que :

  • L’obtention d’une qualification de niveau 4 accréditée par un organisme certificateur.
  • Avoir terminé au moins un cours sur les agents pathogènes transmissibles par le sang.
  • Posséder des certificats de premiers soins et de réanimations de bases.

En outre, demandez à chaque expert en micropigmentation que vous envisagez, les certifications et les qualifications qu’ils possèdent. Puis, posez leurs des questions au sujet de leurs expériences antérieures. N’hésitez surtout pas à faire cela, car c’est ce qui vous permettra de choisir celui, qui d’après vous, est le meilleur.

Petit conseil : demandez-leur également combien de patients, ils traitent par jour, car une micropigmentation digne de ce nom demande du temps et de la rigueur. Si la réponse à votre demande est qu’ils traitent plusieurs patients par jour, vous pourrez tout de suite faire une croix sur ces experts. En revanche, si l’un d’entre eux répond en disant qu’il ne traite qu’un patient ou 2 par jour alors, votre choix devrez se porter sur celui-ci.

La micropigmentation vs les greffes de cheveux

Certes, la micropigmentation peut donner l’illusion d’une croissance naturelle de cheveux, mais les greffes de cheveux, peuvent restaurer vos cheveux naturels dans une ou plusieurs zones d’une façon homogène et véritable.

En raison de cela, si vous êtes prêt à discuter de la chirurgie de la greffe de cheveux afin de lutter contre la perte de vos cheveux, HairPalace se tient à votre disposition.