1. Signes
  2. Causes
  3. Diagnostic
  4. Options de traitement
  5. Résumé

Le recul de la ligne des cheveux, ou la perte de cheveux, peuvent affecter les adultes à différents âges. Mais qu’est-ce qui déclenche cette chute de cheveux et quels sont les traitements disponibles ?

Nous allons explorer ci-dessous les symptômes, les causes, les solutions concernant la perte de cheveux.

Quels sont les signes de l’apparition d’un recul de la ligne frontale ?

Les hommes peuvent développer un recul de la ligne frontale à n’importe quel âge post-pubère, donc dès la fin de l’adolescence ou le début de la vingtaine. En général, cependant, la plupart des hommes remarquent au moins une certaine récession des cheveux à la fin de la trentaine.

La perte de cheveux a tendance à commencer au-dessus des tempes et à progresser sur le dessus du cuir chevelu. On observe souvent un anneau de croissance à l’arrière et sur les côtés de la tête, avec des cheveux clairsemés sur le dessus. Les cheveux peuvent continuer à pousser par groupes, comme une île au centre du cuir chevelu.

Mais vous pouvez également conserver une croissance saine au milieu du cuir chevelu, tandis que la perte de cheveux se poursuit au-dessus des tempes, formant un motif en forme de V connu sous le nom de « pic de la veuve ».

Les hommes ayant un recul de la ligne frontale peuvent également perdre leurs cheveux à l’arrière et sur les côtés de la tête dans certains cas, mais d’autres peuvent raser ces zones pour créer un look volontairement chauve.

Chez les femmes, l’arrière et les côtés de la tête conservent généralement leurs cheveux tandis que la partie centrale s’étend sur le dessus du cuir chevelu.

Quelles sont les causes du recul de la ligne des cheveux ?

Le cuir chevelu humain moyen compte environ 80 000 cheveux. On estime que les gens perdent entre 50 et 100 cheveux par jour. Mais vous pouvez en perdre beaucoup plus pour les raisons suivantes :

Génétique

Vous pouvez hériter un Recul de la ligne frontale de vos proches – vous serez plus susceptible de perdre des cheveux si vous avez des antécédents familiaux de calvitie. Et le changement peut commencer à peu près au même âge pour toutes les personnes concernées.

Le stress ou la maladie

La perte de cheveux liée au stress ou à la maladie est connue sous le nom d’effluvium télogène. Cette chute de cheveux peut survenir après une période particulièrement difficile, mais elle peut s’inverser sans traitement lorsque vous commencez à vous sentir mieux.

le stress peut provoquer la chute des cheveux

Médicaments ou traitements médicaux

Divers médicaments et traitements peuvent contribuer à l’affaissement de la ligne des cheveux, comme certains médicaments contre la tension artérielle.

Coiffure

Un coiffage excessif peut contribuer à la perte ou chutes de cheveux , par exemple en tirant les cheveux en arrière pour faire une queue de cheval trop serrée. Cela peut provoquer une alopécie de traction.

Changements hormonaux

Les changements hormonaux peuvent déclencher une perte de cheveux chez les hommes et les femmes. Par exemple, la ménopause peut contribuer à la perte de cheveux (mais pas toujours à la racine des cheveux).

Comment les experts diagnostiquent-ils le recul de la ligne des cheveux ?

Il est recommandé de consulter un dermatologue si vous êtes préoccupé par la chute de vos cheveux. Il vous interrogera sur vos antécédents médicaux et ceux de votre famille. Informez-le de tous les médicaments que vous prenez, que vous pensiez ou non qu’ils puissent être responsables de la récession de votre ligne de cheveux.

Une technique courante utilisée par les médecins pour évaluer la perte de cheveux est le « test de traction ». Comme son nom l’indique, ils prennent quelques cheveux et les tirent. Ils vérifient combien de cheveux sortent et avec quelle facilité le cuir chevelu les libère.

Votre médecin peut également effectuer une biopsie du tissu du cuir chevelu pour identifier les infections potentielles du cuir chevelu qui déclenchent la chute des cheveux. Il extraira une minuscule section de tissu du cuir chevelu pour déterminer si une infection ou un problème médical est en cause. Ce processus peut être utile pour diagnostiquer et traiter la cause de la chute des cheveux.

Un test sanguin peut également être effectué. Votre médecin recherchera les signes d’une maladie chronique (telle qu’une maladie de la thyroïde) connue pour provoquer un recul de la ligne des cheveux.

un recul de la ligne frontale peut être diagnostiquée

Comment traiter la recul de la ligne frontale ?

Votre médecin pourra vous proposer des traitements contre la chute de cheveux, en fonction de la cause et de la gravité de la perte de cheveux. Les traitements potentiels comprennent :

Les médicaments contre la chute des cheveux

Si la perte de cheveux est due à un trouble immunitaire, votre médecin peut vous suggérer un médicament formulé pour supprimer les réponses immunitaires hyperactives (comme la prednisone).

Mais il pourrait aussi vous conseiller d’essayer un médicament pour inverser ou ralentir la chute des cheveux. Le minoxidil est l’une des options les plus populaires : vous appliquerez ce traitement topique en vente libre sur votre cuir chevelu et le ferez pénétrer soigneusement.

Ce traitement est généralement plus efficace pour rétablir la croissance dans de petites zones du cuir chevelu, comme la ligne des cheveux. Cependant, le minoxidil peut déclencher divers effets secondaires, notamment une irritation de la peau.

Le finastéride est une autre option bien connue. Il s’agit d’une pilule à prendre par voie orale, contrairement au minoxidil, qui peut stimuler la croissance des cheveux. Un effet secondaire potentiel est une légère diminution de la libido masculine.

Le minoxidil et le finastéride nécessitent un engagement à long terme, car ils doivent être pris régulièrement pour maintenir les résultats.

Traitements chirurgicaux contre la chute des cheveux

greffe de cheveux fue pour un recul de la ligne frontale

Les greffes de cheveux sont devenues une solution populaire pour les personnes qui perdent leurs cheveux.

Un chirurgien transplante des follicules pileux sains de l’arrière et des côtés de la tête sur la ligne frontale (ou d’autres zones clairsemées). Ces follicules implantés (greffons) favorisent une nouvelle croissance et donnent des résultats naturels pendant 12 à 18 mois (en moyenne).

Plusieurs techniques ou méthodes d’implants capillaires sont possibles , notamment l’extraction d’unités folliculaires (FUE) et la transplantation d’unités folliculaires (FUT). La première technique crée une croissance continue des greffons sans le même niveau d’invasivité et de cicatrices que la seconde.

Vérifiez si vous êtes un bon candidat pour une greffe de cheveux !
Obtenez une analyse capillaire GRATUITE !

Jusqu’où ira la perte de cheveux ?

La perte de cheveux peut être le début d’une calvitie totale sur le dessus du cuir chevelu, ou un changement léger qui n’a qu’un impact minime sur votre apparence. Il est possible que vous ne subissiez jamais d’autres pertes de cheveux, mais cela peut être difficile à prévoir.

Et même si vous pouvez avoir un aperçu de votre avenir en regardant la ligne des cheveux d’un parent ou d’un frère ou d’une sœur plus âgés, il n’y a aucune garantie.

Mais quelle que soit l’issue, toute forme de perte de cheveux peut être difficile à vivre.

Heureusement, différents traitements peuvent vous permettre de retrouver une chevelure plus fournie et plus jeune. Et les greffes de cheveux peuvent donner des résultats durables en une seule séance sous anesthésie locale.