Follicule Pileux : Structure, Croissance, Fonction et Affections

  1. Définition
  2. Structure
  3. Croissance
  4. Fonctions
  5. Problèmes
  6. Tests
  7. Stimulation

Le follicule pileux est un organe complexe : comprendre l’importance de ce petit élément est essentiel pour appréhender la croissance et la perte des cheveux.

La recherche indique que vous avez, à peu près, plus de 5 millions de follicules pilo-sébacés sur tout votre corps, dont 100 000 sur le cuir du haut de votre tête. Ils sont un élément essentiel à la fois pour la croissance et la protection de vos tiges capillaires, car ceux-ci influencent le type ainsi que la texture de vos tiges capillaires, en plus, de les alimenter tout au long de leurs phases de croissance.

Mais malheureusement, que ce soit en raison d’une blessure, d’affections médicales ou de la génétique, vos follicules pileux peuvent être perturbés et par conséquent, cela peut mener à un mauvais fonctionnement de ceux-ci. En outre, ceci peut entraîner toutes sortes de problèmes de santé dont la perte de cheveux.

Dans cet article, vous allez découvrir tout ce que vous devez connaître au sujet du follicule pileux humain.

Qu’est-ce qu’un follicule pileux ?

La racine de la tige pilaire, aussi dénommé follicule pilo-sébacé, est la poche dans laquelle le cheveu, mais aussi le sébum sont produits. Celle-ci transforme la kératine présente au niveau de l’hypoderme ou du derme de la tige pilaire, par le processus de kératinisation.

La glande sébacée, à la base du follicule pileux, sécrète le sébum nécessaire à la lubrification du cheveu et du poil. La glande sébacée est rattachée au follicule pileux par le canal excréteur. Les glandes sébacées sont réparties sur toute la surface de la peau, à l’exception de la paume des mains et de la plante des pieds. En outre, sur le haut de la tête, les glandes sont de taille beaucoup plus importante que celles qui se situent dans la peau du reste du corps humain.

La base des racines des tiges pilaires est alimentée par un système vasculaire, qui alimente et soutient la croissance des cheveux. Au fil du temps, et au fur et à mesure de la création du cheveu, celui-ci remonte lentement à la surface est devient la tige capillaire (partie du cheveu se trouvant hors du follicule pileux).

La structure du follicule pileux : les cellules souches

Les structures des racines des tiges pilaires sont composées d’un grand nombre de parties différentes, chacune est cruciale pour assurer une croissance forte et sûre des tiges pilaires. La morphogenèse (développement) de celles-ci repose sur quatre caractéristiques essentielles :

1. La papille cutanée

Voici le premier trait essentiel, la papille dermique est située au bas des racines des tiges pilaires et comprend des vaisseaux sanguins, du tissu conjonctif et des cellules mésenchymateuses (cellules souches). Ensemble, ils nourrissent les tiges pilaires et assurent un apport sanguin au follicule pileux.

2. La matrice germinale

La matrice germinale entoure la papille dermique. De plus, c’est dans celle-ci que les nouveaux cheveux prennent naissance une fois que les anciens cheveux meurent et tombent. La matrice germinale est également l’endroit où la mélanine est transportée vers le cheveu, lui donnant ainsi sa pigmentation ou sa couleur. En outre, les cellules épithéliales progénitrice contenu d’en celle-ci, alimentent la fabrication de la tige pilaire ainsi que des deux gaines épithéliales, l’une interne, l’autre externe, qui entourent cette tige et lui servent de tuteur.

3. Le bulbe pileux

Le bulbe pileux est une structure arrondie située au bas du follicule pileux, entourant à la fois la papille dermique et la matrice germinale. Les racines des cheveux se forment dans le bulbe, ancrant les cheveux aux racines. Le bulbe pileux est la partie « vivante » du cheveu, où se produit la division cellulaire. Il contient également des hormones qui s’activent à certains stades de la vie, comme la puberté, pour stimuler différents changements capillaires.

4. Le bulge (renflement)

Le bulge agit comme un réservoir de cellules souches pour les cellules souches épidermiques, essentielles à la régénération du follicule pileux. Celui-ci se trouve au milieu du follicule et sert de point d’insertion pour le muscle arrecteur. En outre, les muscles arrecteurs aident votre épiderme à réguler la chaleur.

La structure du follicule pileux

Où sont situés les follicules pileux ?

La réponse courte à cette question est que ceux-ci se trouvent partout où il y a un poil, outre les tiges capillaires, sur votre corps. Vous avez sans aucun doute des follicules pileux sous votre cuir. Mais à quel niveau de profondeur se trouvent-ils ?

La peau humaine est composée de trois couches. Les follicules se trouvent généralement dans la première et la deuxième couches (l’épiderme et le derme). En outre, les tiges capillaires et certaines tiges pilaires poussent à partir de la troisième couche (le tissu sous-cutané), comme les cheveux ainsi que les poils terminaux, comme les cils et les sourcils.

Le cycle de croissance du cheveu

Il y a quatre phases ou étapes différentes dans un cycle capillaire normal. En outre, toutes les tiges capillaires ne sont pas dans la même phase, même si elles se trouvent les unes à côté des autres. Maintenant, découvrez le cycle normal du cheveu :

1. La phase anagène (la phase de croissance)

La première étape est la phase anagène, qui dure de 3 à 7 ans. Les tiges capillaires, dans cette phase, poussent jusqu’à ce qu’elles soient coupées ou tombent d’elles-mêmes. Environ 85% des cheveux sont dans la phase anagène. En outre, pendant cette phase, de la kératine est produite par les kératinocytes, qui sont les cellules constitutives du cheveu, situées dans la matrice, au niveau de la racine de la tige capillaire. Ces cellules se divisent en cellules filles.

2. La phase catagène (la phase de régression)

Dans la phase catagène, l’accroissement des tiges capillaires s’arrête pendant 15 à 20 jours. Le follicule pileux remonte vers l’épiderme et s’éloigne de la papille. En outre, son activité ralentit ou s’interrompt brusquement. En revanche, la tige capillaire reste attachée à son follicule pileux.

3. La phase télogène (la phase de repos)

Environ 15 % des tiges capillaires de la peau du crâne sont dans cette phase. Celle-ci dure environ 3 mois et correspond à la période pendant laquelle les cheveux ne poussent plus. Le follicule pileux se rétracte peu à peu et de ce fait, la tige pilaire est prête à tomber. En outre, le follicule pileux commence à produire un nouveau cheveu.

4. La phase exogène (la phase d’expulsion)

La quatrième et dernière phase du cycle du cheveu est la phase exogène, qui dure de 6 à 21 jours. Celle-ci est une extension de la phase télogène dans laquelle les cheveux tombent. Dans cette phase, vous perdrez entre 50 et 100 cheveux par jour.

Cycle de croissance des cheveux

Quelle est la taille d’un follicule pileux?

Les racines des tiges pilaires sont microscopiques, vous ne pouvez donc pas les voir à l’œil nu. Cependant, il y a certains éléments qui influencent leur taille. En outre, selon, où elles se trouvent sur vous, les cellules ont des tailles distinctes, par exemple, les cellules du follicule pileux de votre cuir chevelu sont distinctes des cellules des racines des tiges pilaires de votre poitrine.

Deuxièmement, les personnes de races différentes peuvent avoir des follicules de tailles et de formes distinctes. Les personnes de race blanche, par exemple, ont souvent des follicules circulaires qui aident à produire des cheveux raides ou ondulés alors que les personnes noires ont plus de follicules asymétriques, ce qui donne des cheveux très bouclés.

Quelles sont les fonctions du follicule pileux ?

Ce n’est qu’en comprenant l’importance du fonctionnement des racines des tiges capillaires que vous ferez un effort supplémentaire pour les protéger. Alors, quelles sont exactement leurs fonctions ? Considérez-les comme les cerveaux des tiges capillaires, responsables de toute une gamme d’éléments, notamment la forme, l’apparence, la couleur et le développement des cheveux.

1. La forme

Celui-ci produit un type de cheveux distinct, selon sa forme et son emplacement. C’est pourquoi les cheveux de votre cuir chevelu diffèrent des tiges pilaires de votre poitrine, etc. De plus, la forme de celui-ci définit la texture des cheveux qu’il produit.

2. La couleur

Les cheveux acquièrent une couleur pigmentée à partir de la mélanine, qui se trouve dans les cellules des racines des tiges capillaires de l’épiderme. En outre, il existe deux types de mélanine en ce qui concerne les cheveux : l’eumélanine et la phéomélanine.

Une grande quantité d’eumélanine donne des cheveux noirs, tandis qu’une quantité moyenne produit des cheveux bruns. En outre, une petite quantité de celle-ci produit le blond, tandis que la phéomélanine rend les cheveux roux. En vieillissant, votre niveau de mélanine peut baisser, ce qui entraînera des cheveux grisonnants.

3. La croissance

Les racines des tiges capillaires régulent le développement des cheveux de par les quatre phases du développement des cheveux (anagène, catagène, télogène et exogène). En moyenne, les cheveux poussent d’environ 1 centimètre par mois.

Généralement, les tiges capillaires repoussent. Mais un follicule endommagé ne pourra pas redonner naissance à un cheveu. En outre, l’alopécie et d’autres affections causant la perte de cheveux peuvent empêcher les follicules de fonctionner normalement.

Les 4 problèmes les plus courants affectant les follicules pileux

De nombreuses affections de perte de cheveux proviennent d’un follicule pileux affaibli. Ce n’est qu’en prenant rendez-vous avec un médecin et un dermatologue que vous pourrez obtenir en toute sécurité des réponses sur les raisons pour lesquelles vos follicules pileux sont en difficulté.

Afin de prendre rendez-vous avec ces experts, sur Paris ou autres, vous pouvez aller sur un site internet de consultation en ligne, faire votre inscription, remplir le formulaire, créer un mot de passe et donner votre email ou votre adresse e-mail. De cette façon, vous deviendrez un des clients de ce site, ce qui n’est pas négligeable du point de vue des conseils que vous pourrez obtenir avant votre rendez-vous.

Voici les 4 affections les plus courantes :

1. La pelade

La pelade aussi connue sous le nom d’alopécie en plaque, est une maladie auto-immune. Dans le cas d’une pelade, votre système immunitaire attaque vos follicules pileux, il les confond avec des cellules étrangères, entraînant ainsi une perte soudaine de vos cheveux, en forme de plaque.

Si vous ne faites rien, cette affection pourra se transformer en alopécie universelle, c’est-à-dire, une perte de toutes vos tiges pilaires. Bien qu’il n’y ait pas de remède pour la pelade, il existe des traitements et des médicaments qui peuvent aider à minimiser les symptômes et à ralentir la progression.

pelade

2. L’alopécie androgénétique

L’alopécie androgénétique, également connue sous le nom de calvitie masculine, est une affection répandue qui touche environ la moitié des hommes âgés de 50 ans et plus en France et en Belgique. Cette affection ralentit les cycles de croissance des cheveux d’un homme, ce qui donne des cheveux plus courts et plus cassants. Au fil du temps, le follicule pileux deviendra moins productif et il finira par être incapable de produire un nouveau cheveu.

3. L’effluvium télogène

Une autre cause fréquente de perte, est l’effluvium télogène, qui provoque l’amincissement et la perte des tiges capillaires. En outre, il est généralement plus fréquent chez les femmes que chez les hommes.

Des niveaux élevés de stress peuvent déclencher un effluvium télogène. Cela peut inclure un burn-out, une intervention chirurgicale, une maladie, un traumatisme physique ou un accouchement. Vous pouvez également en souffrir lors de la prise de certains médicaments.

Une personne atteinte, par celle-ci, perdra des plaques de tiges pilaires sur des zones aléatoires de son cuir chevelu, de ses jambes et de son visage, comme les sourcils. Bien que les effets de l’effluvium télogène soient réversibles, il est toujours sage de consulter votre médecin afin d’établir les causes profondes de votre perte soudaine et la façon d’y remédier.

4. La folliculite

La folliculite est une inflammation qui crée une éruption de minuscules bosses sur l’épiderme. Celle-ci peut affecter n’importe quelle partie de votre corps. Les bosses peuvent devenir douloureuses et démanger, de plus, elles peuvent être blanches, jaunes ou rouges et contenir du pus.

Il existe de nombreuses causes à la folliculite. Les plus courantes comprennent l’infection bactérienne (staphylococcus aureus), le virus, les champignons ou l’inflammation des poils incarnés. Bien que la folliculite puisse s’estomper sans traitement, les médecins peuvent vous aider à gérer les symptômes avec des solutions topiques ou orales.

Les tests sont pour évaluer la santé des follicules pileux : créez votre mot de passe et prenez rendez-vous en ligne

Comme le titre l’indique, si vous êtes atteint d’une affection concernant les cheveux, dirigez-vous vers une consultation en ligne, créez votre mot de passe et prenez rendez-vous avec un spécialiste se trouvant sur Paris ou autres.

Le jour de votre consultation, votre médecin voudra probablement examiner attentivement le haut de votre crâne. Lors du diagnostic, celui-ci prendra également en compte vos antécédents médicaux. En outre, certains tests sont utilisés pour obtenir des informations supplémentaires, notamment :

  • Le test sanguin : celui-ci est le principal outil de diagnostic pour vérifier l’état des cheveux. Les tests peuvent impliquer une numération globulaire complète, un test ANA (pour détecter les maladies auto-immunes) et un test de protéine c-réactive (pour détecter les infections et l’inflammation).
  • La biopsie : un petit échantillon de tissu est extrait de la peau et envoyé à un laboratoire pour un examen microscopique.
  • Le test de traction : celui-ci permet au médecin de tirer sur une petite touffe de cheveux afin qu’il puisse évaluer la résistance de ceux-ci ainsi que le nombre de cheveux qui se détachent.

Pouvez-vous stimuler vos follicules pileux pour faire pousser de nouveaux cheveux ?

Les personnes souffrant de la perte de leur chevelure se demandent souvent s’ils peuvent faire repousser leurs cheveux en stimulant leurs follicules pileux et en évitant les procédures invasives. Malheureusement, les racines des tiges capillaires endommagées ne peuvent plus donner naissance à de nouveaux cheveux. Il n’y a aucun moyen connu de changer cela.

Cela dit, des recherches sur la pathologie de cette affection sont en cours afin d’obtenir plus de données. L’un des domaines les plus prometteurs est la thérapie par cellules souches, qui pourrait potentiellement raviver les follicules : bien que des données supplémentaires soient nécessaires. En outre, vous pouvez vous tenir au courant des dernières informations sur la greffe de cheveux par cellules souches ici.

Actuellement, le traitement le plus efficace, qui donne un résultat permanent et naturel, est la greffe de cheveux. De plus, vous pouvez subir celle-ci sur Paris ou une autre ville, bien que la Hongrie reste le pays le plus attractif au niveau du coût. Il s’agit d’une procédure simple dans laquelle un spécialiste transplante stratégiquement des follicules pileux sains dans les zones ciblées souffrant de calvitie.

Vous pouvez renforcer vos follicules existants avec certains produits et traitements, notamment les huiles essentielles, les shampooings à la caféine, la massothérapie, les médicaments comme le minoxidil et les injections de plasma riche en plaquettes (PRP).

FAQ

Quelle est la fonction de base du follicule pileux ?

La fonction principale d’un follicule pileux est de faire pousser vos cheveux. Celui-ci stimule la croissance cellulaire et permet l’angiogenèse (qui crée de nouveaux vaisseaux sanguins). Ils contiennent également des cellules spécialisées qui leur permettent de s’auto-renouveler, de réguler leur croissance et de maintenir leur structure.

De quoi est composé un follicule ?

Celui-ci se forme dans la première et dans la deuxième couches de votre cuir et il est constitué de plusieurs couches de cellules provenant des cellules basales de l’épiderme. Les cellules de la matrice capillaire se divisent, créant ainsi différentes couches.

Les follicules pileux peuvent-ils être affaiblis ? Et pouvez-vous les renforcer ?

Oui, un follicule pileux peut-être affaiblit, entraînant de ce fait une perte permanente dans la zone où se trouvent les follicules affaiblis. Certains médicaments, comme le minoxidil (connu sous le nom de marque Rogaine), peuvent renforcer les follicules pileux affaiblis. Cela dit, vous devrez continuer à utiliser ces médicaments pour maintenir les résultats.

Le dernier examen a été effectué le 7 septembre 2022

HairPalace s’appuie sur des sources scientifiques, des articles évalués par des pairs, des publications d’associations médicales ainsi que sur des institutions universitaires et de recherche. En outre, nous suivons des directives de provenances strictes et évitons les sources tertiaires. Consultez notre politique éditoriale afin d’obtenir de plus amples informations sur la façon dont nous maintenons notre contenu à jour et exact.