Les 8 Principales Maladies qui Causent la Chute de Cheveux

  1. Les informations de base
  2. Les affections
  3. Consultez un professionnel de la santé
  4. La restauration des cheveux
  5. FAQ

Il existe plusieurs maladies qui causent la perte de cheveux. En outre, l’amincissement des cheveux peut également prendre naissance en raison d’un traitement et de médicaments.

Le dégarnissement peut être une expérience traumatisante pour les hommes et les femmes (plus de 80 % des hommes et près de la moitié des femmes subissent une chute de cheveux au cours de leur vie).

Si vous vous inquiétez à propos de votre chute de cheveux, contactez votre médecin dès que possible, car celui-ci pourra vous rassurer et mettre un terme à la maladie qui cause votre dégarnissement, dans la plupart des cas.

Dans cet article, vous allez découvrir tout ce que vous devez connaître en ce qui concerne les pathologies des affections causant la chute des cheveux.

En outre, si un sujet vous intéresse plus qu’un autre, consultez le sommaire.

Les informations de base

La maladieConséquence,Est-ce réversiblé? Personnes concernées
Le diabèteDégarnissement de la ligne frontaleOui dans certains cas
Le lupusAmincissement des cheveux ou alopécie complèteNon dans certains cas
Le cancerAlopécie complèteOui
L’anémieAmincissement des tiges capillairesOui dans certains cas
Les infections du
cuir chevelu
Sites dégarnis ou alopécie complèteOui en grande généralité
Les affections de
la thyroïde
Amincissement ou sites dégarnisOui en grande généralité
Le syndrome des ovaires polykystiquesAmincissement ou chute de cheveuxNon
La syphilisPerte de cheveux inégaleOui

La maladie : perte de cheveux

Pour répondre à la question, pourquoi subissez-vous une perte de tiges capillaires ? Un examen sous différents aspects doit être fait afin de déterminer la ou les causes de celle-ci.

Les causes les plus fréquentes de chute de tiges capillaires sont la calvitie féminine chez les femmes et la calvitie masculine chez les hommes.

effets secondaires de la greffe de cheveux

En outre, certaines affections peuvent provoquer un amincissement lent et diffus au fil du temps, tandis que d’autres peuvent entraîner une chute de tiges capillaires soudaine, ce phénomène se produit en quelques semaines.

Voici les 8 principales affections qui peuvent causer le phénomène de la chute des tiges capillaires :

1. Le diabète

Le diabète peut, en effet, entraîner un dégarnissement de plusieurs façons. Un niveau de sucre dans le sang non-contrôlé peut entraîner des dommages au niveau des vaisseaux et des tissus, affectant

ainsi la capacité de l’organisme à produire de nouvelles tiges capillaires. De ce fait, cela finira par causer une perte de densité au niveau de la chevelure.

En revanche, des affections secondaires résultant du diabète, comme les problèmes de thyroïde et le phénomène de la pelade, peuvent également être à blâmer.

Obtenez de plus amples informations sur la chute de tiges capillaires due au diabète.

2. Le lupus

Celui-ci est une maladie auto-immune, comme le lichen plan, dans laquelle le système immunitaire attaque les propres organes et tissus d’un homme ou d’une femme, quoi que celui-ci concerne davantage la femme.

De ce fait, de nombreuses parties du corps seront affectées par l’inflammation systémique, y compris la peau, les articulations, les reins, les principaux organes et les globules rouges saines.

En outre, cette affection peut causer un dégarnissement de deux manières.

Premièrement, l’inflammation du visage et du cuir chevelu empêche les follicules de créer des tiges capillaires, perturbant ainsi le cycle de croissance de celles-ci.

3. Le cancer

Le cancer est, malheureusement, l’une des affections les plus connues en ce qui concerne la chute de tiges capillaires.

En outre, de nombreux traitements (notamment la chimiothérapie), contre le cancer, peuvent provoquer une chute de tiges capillaires, de cils, de poils pubiens, de sourcils, etc.

L’étendue d’une chute de tiges capillaires lors d’une chimiothérapie peut dépendre des médicaments utilisés, de leur dosage et de la méthode d’administration (intraveineuse, gélules, etc).

La chimiothérapie dans le traitement du cancer n’entraîne généralement qu’une chute de tiges capillaires temporaire, car la plupart des follicules pileux sont encore capables de produire des tiges capillaires.

Cependant, la chimiothérapie peut entraîner un dégarnissement permanent dans certains cas.

Obtenez de plus amples informations sur le dégarnissement dû au cancer.

cancer et perte de cheveux

4. L’anémie

L’anémie perturbe le niveau d’hémoglobine, ce qui provoque une limitation de la quantité d’oxygène transportée vers les follicules qui, de ce fait, ne peuvent plus faire croître de tiges capillaires, comme ils le font habituellement.

En outre, le corps détourne l’oxygène des cellules non-essentielles (y compris les follicules) pour aider les fonctions et les organes critiques à fonctionner, comme ils sont censés le faire.

Dû à ce manque d’oxygène, les follicules pileux seront incapables de faire passer les cheveux du stade de repos au stade de croissance, ce qui entraînera un dégarnissement.

De plus, la carence en fer est une cause fréquente d’anémie. Le dégarnissement, engendré par l’anémie, peut-être parfois réversible.

Obtenez de plus amples informations sur le dégarnissement dû à l’anémie.

Condition de perte de cheveux d'anémie

5. Les infections du cuir chevelu

Diverses infections du cuir chevelu, provoquent la chute de cheveux, notamment :

  • La dermatite séborrhéique
  • La teigne
  • Le psoriasis
  • La folliculite
  • La piedra

Chacune de ces infections peut perturber la fonction des follicules pileux et de ce fait, empêcher la croissance des cheveux.

Par exemple, la folliculite entraîne une inflammation folliculaire et peut détruire, dans les formes les plus graves, les follicules.

Cependant, des options de traitement sont disponibles, telles que les médicaments et les shampooings contre le dégarnissement.

Si votre dégarnissement est causé par une infection, la première étape, pour que vous puissiez faire face à celle-ci, est de l’identifier.

En outre, consulter votre médecin de famille est crucial pour votre santé, si vous pensez être affecté par l’une de ces infections ou autres.

Obtenez de plus amples informations sur les infections du cuir chevelu.

Maladies infectieuses du cuir chevelu qui causent la perte de cheveux

6. Les maladies de la thyroïde

Une glande thyroïde sous-active ainsi qu’une glande thyroïde hyperactive, peuvent entraîner un dégarnissement, si elles ne sont pas traitées.

En outre, le dégarnissement, en association avec les affections de la thyroïde, survient à la suite d’un changement hormonal qui se produit en raison d’un changement du niveau de la production d’hormones de la glande thyroïde.

Pour bien comprendre le lien entre le dégarnissement et les problèmes de thyroïde, une explication sur la croissance des cheveux est de mise.

  1. Le cheveu pousse à partir de la racine qui se trouve au bas du follicule pileux.
  2. Les racines se nourrissent grâce aux vaisseaux sanguins du cuir chevelu. De ce fait, plus de cellules sont créées et par conséquent, les cheveux prendront naissance.
  3. Les cheveux pousseront lentement vers le haut à travers l’épiderme, tout en passant à travers les glandes sébacées qui les maintiennent doux et brillants.
  4. Les cheveux continueront de pousser pendant un petit moment puis ils tomberont au fur et à mesure qu’ils parcourront les différentes étapes du cycle de vie du cheveu.

Comme déjà susmentionné, la chute des cheveux se produit lorsque la production d’hormones est perturbée par une maladie de la thyroïde, en particulier les hormones T3 et T4, qui affectent plusieurs processus au sein du corps.

L’un d’eux est le développement des cheveux. De ce fait, un amincissement de vos cheveux ainsi que des zones dégarnies apparaîtront sur la peau de votre crâne.

En outre, certains médicaments utilisés pour le traitement des problèmes de thyroïde peuvent également entraîner un amincissement des cheveux.

Par exemple, le carbimazole et le propylthiouracile sont des médicaments antithyroïdiens qui peuvent entraîner des chutes de cheveux supplémentaires dans les formes extrêmes.

Cependant, les changements ou les bouleversements hormonaux thyroïdiens sont faciles à dépister grâce au test sanguin.

Il existe une grande gamme de traitements médicaux disponibles pour rétablir l’équilibre hormonal, ce qui fera généralement disparaître les symptômes dont la perte des cheveux.

Si votre dégarnissement est causé par un faible niveau de production d’hormones thyroïdiennes, la prise d’un médicament approprié arrêtera l’amincissement de vos cheveux dans la plupart des cas.

Maladie thyroïdienne et chute de cheveux

7. Le syndrome des ovaires polykystiques

Les femmes produisent des hormones mâles, appelées androgènes. En plus de déclencher la puberté, les androgènes jouent un rôle énorme en ce qui concerne la perte des cheveux héréditaire, c’est-à-dire la calvitie masculine et la calvitie féminine.

Pour ce faire, ceux-ci affectent les follicules pileux, provoquant ainsi un dégarnissement de la ligne frontale.

Le syndrome des ovaires polykystiques ou SOPK provoque une production excédentaire d’androgènes, chez les femmes, qui conduit à ce qui est appelé : la virilisation.

De ce fait, celles-ci développent des caractéristiques plus masculines, notamment une plus grande quantité de poils dans des endroits inhabituels, tels que :

  • Le visage
  • La poitrine
  • Le cou
  • L’abdomen

En outre, l’organisme ne stimulera aucune repousse de lui-même après le SOPK. Cependant, la restauration des cheveux est possible à l’aide de certains traitements médicaux.

Maladie SOPK et follicules pileux

8. La syphilis

La syphilis est une infection bactérienne qui comporte plusieurs stades, elle se transmet principalement lors de rapports sexuels.

En outre, celle-ci est moins courante que les autres infections sexuellement transmissibles. En revanche, elle est en augmentation en France, car les cas annuels ne cessent d’augmenter.

En 2017, le nombre de personnes (homme et femme) diagnostiquées était de 1748 alors qu’en 2020, celui-ci est passé à 2 500.

Le symptôme le plus courant, de la syphilis à un stade précoce, est une douleur aux organes génitaux, au rectum ou à la bouche. C’est ce qu’on appelle la syphilis primaire.

En revanche, lors du stade secondaire de la syphilis, les personnes (hommes et femmes), atteintes de celle-ci, constatent généralement une chute de leurs cheveux.

Celle-ci provoque, en général, une pelade, qui est une forme particulière de perte de cheveux. De ce fait, vous pourrez soit développer de petites plaques dégarnies ou un grand site de dégarnissement.

Cette forme de chute de cheveux ne provoque aucune cicatrice, par conséquent, vous pourrez faire repousser vos cheveux en utilisant un traitement.

De plus, lorsqu’elle est détectée tôt, la syphilis peut être facilement traitée avec des injections de pénicilline.

syphilis maladies qui causent la perte de cheveux

Consultez un professionnel de la santé ou un dermatologue pour votre alopécie

Si la chute de cheveux est causée par une affection sous-jacente, le plus important est d’identifier celle-ci et de prendre ou d’utiliser le traitement approprié.

Bien que les affections susmentionnées ne causent que très rarement une alopécie permanente, tant que vous n’aurez pas traité l’affection dont vous êtes atteint, votre dégarnissement continuera.

Consultez toujours un professionnel de la santé ou dermatologue afin de trouver la meilleure approche en ce qui concerne votre alopécie.

Pour ce faire, le professionnel de la santé ou le dermatologue, que vous aurez choisi, fera le point en ce qui concerne votre état de santé.

Petits conseils : faites toujours attention à votre santé, que ce soit au niveau de votre menu alimentaire quotidien, votre stress ou autres, si vous voulez garder une chevelure de toute beauté.

médicament à base de biotine

Comment pouvez-vous restaurer vos cheveux ?

Une fois que vous aurez traité l’affection dont vous étiez atteint, vous pourrez faire votre choix parmi plusieurs procédures et produits afin de stimuler la croissance de vos cheveux.

Les traitements les plus populaires incluent :

Vous pouvez également opter pour des compléments alimentaires.

En outre, si votre dégarnissement est permanent, la greffe de cheveux pourrait être une option.

Nos techniques de pointe, comme la FUE2, permettent à nos experts de restaurer la croissance des cheveux dans les zones dégarnies.

Pour obtenir de plus amples informations sur la façon dont notre équipe de chirurgie de greffe de cheveux peut vous aider, contactez HairPalace dès aujourd’hui.

FAQ

Quelles sont les affections sous-jacentes qui peuvent causer les chutes de cheveux ?

Le dégarnissement peut être l’indicateur d’une affection, tel que les affections de la thyroïde (par exemple, l’hyperthyroïdie), la syphilis, les problèmes nutritionnels (une carence en fer ou en protéines), le déséquilibre hormonal, le lichen plan, etc.

Qu’est-ce qu’un dégarnissement dû à une cause sous-jacente ?

À cause de certaines affections, la perte de cheveux peut être conséquente. Par exemple, une alopécie areata (pelade), qui est une forme particulière de perte de cheveux, entraîne une perte de cheveux par plaques, tandis que la teigne (saison hivernale principalement) et d’autres infections du cuir chevelu peuvent également contribuer au dégarnissement de votre chevelure. En outre, la trichotillomanie, connue sous le nom de trouble de l’arrachage des cheveux, fait partie également des autres causes possibles.

Quand devrez-vous vous inquiéter au sujet de votre perte de cheveux ?

Si vous pensez que l’augmentation de votre perte de cheveux peut être due à une affection, consultez un expert dans le domaine capillaire afin de faire un contrôle de santé. En outre, une chute de cheveux inégale ou des zones dégarnies (pelade) ainsi qu’une perte totale de cheveux et de poils peuvent tous faire partie, en effet, d’un problème de santé sous-jacent.

Pourquoi vos cheveux sont-ils tombés suite à votre rétablissement du Covid ?

Il est tout à fait normal de perdre des cheveux après avoir eu le Covid ou une autre maladie. En outre, il s’agit généralement d’un effluvium télogène, qui peut également être provoqué par un stress intense. Celle-ci se produit lorsqu’un plus grand nombre de cheveux, qu’à la normale, passent simultanément dans la phase télogène du cycle de vie du cheveu.

Le dernier examen a été effectué le 6 décembre 2022