La Structure du Cheveu : De Quoi se Compose-t-il ?

  1. Les différents types de cheveux
  2. La structure du cheveu
  3. Le bulbe du cheveu
  4. La racine et le follicule
  5. La tige pilaire
  6. La structure chimique du cheveu
  7. De quelle façon le cheveu pousse-t-il ?
  8. Les cheveux : connaissance accentuée
  9. FAQ

L’un des principaux moyens de soutenir vos tiges capillaires, de stimuler leur croissance et de prévenir leur chute est de connaître la façon dont elles sont produites ainsi que leur structure et leurs fonctions.

N’ayez crainte ! Vous n’avez pas besoin d’être un scientifique pour comprendre tout cela.

Dans cet article, vous allez découvrir tout ce que vous devez connaître au sujet du cheveu (anatomie).

Les différents types de cheveux

Il existe 2 principaux types de poils sur le corps.

Tout d’abord, il y a le poil court et fin appelé poil corporel. Il aide à réguler la température de votre corps et à protéger votre peau.

Le second type est connu sous le terme de poils terminaux. Ceux-ci se trouvent sur le cuir chevelu, le visage (le poil de barbe, le poil des sourcils, le poil des cils) et les zones pubiennes (homme et femme). En outre, ils sont produits de la même manière que les poils corporels. En revanche, ils sont beaucoup plus longs et ont une plus grosse épaisseur.

Les facteurs qui influencent la quantité de poils corporels ou terminaux que vous avez sont votre âge et votre sexe. De plus, les femmes ont en moyenne 30 % de leur corps recouvert de poils terminaux, contre 90 % chez les hommes.

La structure du cheveu

Toutes les tiges capillaires sont composées d’une tige et d’une racine, chacune jouant un rôle essentiel dans l’apparence et la fonction des tiges capillaires. La tige est la partie visible du cheveu.

Les racines des tiges capillaires sont situées à la base du follicule au niveau du derme. Un petit muscle appelé muscle arrecteur pilaire est relié à celle-ci et il est incroyablement sensible à la température. En outre, il est responsable du redressement des tiges capillaires lorsque la chaleur doit être régulée.

Le follicule pileux entoure les racines, ce qui assure une protection et une nutrition lors du développement de la fibre capillaire. En outre, il y a également des glandes, dont la glande sébacée, responsable de la production de sébum.

structure des cheveux

Qu’est-ce que le bulbe pilaire ?

Celui-ci est nécessaire à la croissance des cheveux. Lorsque les racines s’élargissent vers le bas du follicule, elle forme un bulbe pileux. Celui-ci est logé à la jonction du derme profond et de l’hypoderme.

En outre, il contient également plusieurs autres muscles et composants, notamment la papille dermique, la matrice capillaire et la gaine épithéliale interne et externe.

Au début du cycle de vie du cheveu, les cellules vivantes se divisent sans cesse à l’intérieur de celui-ci, contribuant ainsi à la formation ou à la composition de nouvelles tiges capillaires. La papille dermique, quant à elle, fournit toute la nourriture, l’oxygène et les autres éléments nécessaires à la croissance d’un cheveu.

Lorsque le cheveu entre dans sa deuxième phase de croissance, les cellules capillaires poussent vers le haut, se durcissant progressivement (kératine). Une fois l’extrémité de la gaine de la racine atteinte, elles forment des couches de cellules concentriques : la cuticule, le cortex et la médullaire.

Enfin, le bulbe pileux et la matrice capillaire sont les sources des mélanocytes, des cellules qui contiennent le pigment responsable de la couleur des tiges capillaires. En outre, des cellules souches spécialisées, appelées cellules mésenchymateuses, sont également présentes. Celles-ci sont essentielles pour la croissance du cheveu et la réparation de celui-ci.

bulbe pileux

Qu’est-ce que la racine et le follicule pileux ?

Toutes les tiges capillaires de votre cuir chevelu ont traversé, à un moment donné, la surface de votre peau, appelée épiderme. Deux composants sont essentiels à la composition des tiges capillaires : la racine du cheveu et le follicule pileux.

Les follicules pileux se trouvent sous la surface de la peau. Il s’agit essentiellement d’un tissu conjonctif qui contribue à la croissance de nouvelles tiges capillaires. C’est là que se trouve le bulbe pileux, qui permet au cheveu d’être nourri de par la circulation sanguine.

Les bulbes se composent de cellules souches spéciales qui se regroupent pour former le cheveu, y compris les mélanocytes qui déterminent la couleur des tiges capillaires.

En outre, la forme des follicules pileux détermine la texture des cheveux : une forme ronde donne des cheveux raides, tandis qu’une forme ovale donne des cheveux bouclés ou ondulés.

Les follicules pileux sont dotés d’une glande sébacée, qui contribue à la production de sébum, autrement dit d’huile. Le sébum hydrate le cuir chevelu, les cheveux et prévient la déshydratation. Cela dit, une glande trop active peut provoquer des cheveux et un épiderme gras.

Le follicule, qui se trouve dans le derme, entoure les racines des tiges capillaires, situées juste au-dessus du bulbe. Celles-ci sont responsables de la croissance des cheveux au-delà du follicule.

La tige capillaire : définition

La tige du cheveu est la partie de celui-ci qui est visible. Elle est principalement constituée d’une protéine appelée kératine, qui, lorsqu’elle est comprimée, devient incroyablement ferme et durable.

La kératine est la protéine qui produit les ongles chez les humains ainsi que les plumes, les sabots et les griffes chez les animaux. La kératine est ferme, durable et résistante aux dommages, ce qui en fait un élément de base parfait pour les tiges capillaires.

Celle-ci est constituée de trois éléments. Ce sont les suivants :

  1. La cuticule
  2. Le cortex (moelle)
  3. La médullaire
tige du cheveu

1. La cuticule

Celle-ci est la partie externe du cheveu. Comme les tuiles d’un toit, elle est constituée de couches de cellules kératinisées (kératine) plate qui se chevauchent et s’assemblent pour prendre la forme d’une couverture de protection pour le cheveu.

En outre, celle-ci est transparente et c’est elle qui donne aux cheveux leur éclat caractéristique. Lorsqu’elle est saine, celle-ci est lisse au toucher. Elle maintient également le niveau d’humidité, de la chevelure, à un taux optimal.

Cela dit, les produits chimiques agressifs et le climat peuvent détériorer la kératine de celle-ci et par conséquent, compromettre sa capacité à protéger les tiges capillaires. Cela peut entraîner un dessèchement et une fragilisation des cheveux (kératine détériorée).

2. Le cortex

En tant que couche intermédiaire, celui-ci donne aux cheveux leur apparence, leur texture et leur élasticité (ponts disulfures). C’est là que se trouve la mélanine, le pigment qui donne sa couleur au cheveu. En outre, les cheveux deviennent gris lorsqu’un manque de mélanine se produit.

Il existe 2 types de mélanine dans le cortex : l’eumélanine et la phéomélanine.

L’eumélanine crée la coloration foncée des cheveux et est responsable de l’absorption des photons UV. En revanche, la phéomélanine est responsable de la couleur des cheveux roux, blonds et auburn.

3. La médullaire

La médullaire se trouve dans la partie la plus interne des cheveux. Elle contient des acides aminés, comme la citrulline et des sucres, comme le glycogène, dans sa composition.

En outre, les scientifiques cherchent encore à savoir si la médullaire a une fonction essentielle. Chez les animaux, il a été suggéré qu’elle aide à contrôler et à réguler la température du corps.

La structure chimique du cheveu

Maintenant que vous avez découvert les éléments qui composent le cheveu, il est temps de passer à leur structure chimique. Connaître de quoi les cheveux sont constitués peut fournir des informations essentielles pour stimuler leur croissance.

Les cheveux sont composés de kératine, une protéine solide et résistante qui contient 18 acides aminés (les plus petits composants des protéines) reliés entre eux pour former une chaîne : glycine, alanine et cystéine. En outre, la kératine est également un constituant de la peau et des ongles.

Augmenter votre consommation de protéines peut donner à vos cheveux les ressources dont ils ont besoin pour se développer de manière saine et forte. Des aliments comme les œufs, la volaille, la viande (acide aminé), les noix, les baies et les épinards sont tous riches en protéines.

Le groupe des sels minéraux (fer et zinc) ainsi que celui des nutriments (les vitamines C, D, E et B12) peuvent aider vos cheveux. Les acides gras jouent également un rôle important pour la sanité des tiges capillaires (saumon).

En outre, vous pouvez également acheter des compléments alimentaires qui contiennent ce qui est susmentionné. Pour cela rien de plus simple, dirigez-vous vers un site, comme Amazon ou autre et mettez les choses que vous aurez choisi dans votre panier. Puis passez votre commande. Si vous rencontrez des problèmes avec votre commande, contactez-les par e-mail.

Le cycle de vie du cheveu

Comme de nouvelles cellules se divisent constamment à l’intérieur des bulbes pileux, le cheveu se renouvelle en permanence. Lorsque ces cellules se regroupent, elles développent un cheveu, qui prend beaucoup de temps pour atteindre son potentiel de croissance.

Le cheveu se développe à partir de la base du follicule pileux à raison de 1 cm par mois. Finalement, les cheveux traverseront la surface du cuir chevelu.

Tant que le bulbe pileux continue d’abriter des cellules en division, les cycles pilaires se poursuivront relativement bien et continueront à produire des cheveux.

Cycle de croissance des cheveux

Les 4 stades du cycle de croissance sont les suivants :

  1. La phase anagène (croissance) : lors de cette phase du cycle, les cellules des racines des tiges capillaires se divisent rapidement. De nouveaux cheveux se forment et repoussent les cheveux précédents. Environ 90 % des cheveux se trouvent dans la phase anagène, qui peut durer plusieurs années.
  2. La phase catagène : il s’agit d’une phase de transition qui signale la fin de la croissance active du cheveu (durée : 2 à 4 semaines). Environ 3 % des cheveux se trouvent dans cette phase.
  3. La phase télogène : une fois que les cheveux se séparent complètement de la papille, ils entrent dans une phase de repos. La phase télogène peut durer plusieurs mois.
  4. La phase exogène : cette phase correspond à la chute des cheveux. En outre, vous pouvez perdre jusqu’à 100 cheveux par jour. Après cette phase, le cycle pilaire de croissance reprend et de nouveaux cheveux commencent à se développer.

Les cheveux : connaissance accentuée

La structure des cheveux est facilement l’une des parties les plus fascinantes du corps.

Plusieurs facteurs peuvent influencer l’état, la texture et le volume de vos cheveux. Vous souhaitez sans doute trouver des moyens ou des soins adéquats afin de soutenir et d’aider vos cheveux à atteindre leur plein potentiel.

Outre cela, vous devez également prendre en compte le fait qu’il existe des symptômes de perte de cheveux. Vous trouverez ci-dessous une liste d’informations complémentaires sur les propriétés ou les caractéristiques liées aux tiges capillaires qui peut vous aider à approfondir votre connaissance :

FAQ

Quelles sont les trois couches du cheveu ?

Chaque cheveu est constitué de 2 ou 3 couches. Il s’agit de la cuticule (la couche la plus externe), du cortex (la couche la plus épaisse) et de la médullaire (la couche la plus interne) présente uniquement sur les cheveux épais.

Quels sont les trois types de médullaire ?

La médullaire est la partie la plus interne du cheveu. Il existe 3 types différents de médullaire : le type fragmentaire, interrompu, et enfin, continu.

À quoi sert le cortex du cheveu ?

Le cortex d’un cheveu est la partie la plus épaisse, située dans la zone intermédiaire. Il contient la majeure partie de la mélanine (pigment), qui donne au cheveu sa couleur caractéristique.

Quel est l’objectif de la cuticule du cheveu ?

L’objectif premier de celle-ci est la protection. Comme il s’agit de la partie externe, ses écailles kératinisées (kératine) se chevauchent entre elles pour protéger la nouvelle tige pilaire de cassures potentielles.

Comment la température de l’eau peut-elle affecter la structure des cheveux ?

L’eau chaude et l’eau froide ont toutes deux un effet positif et négatif sur la croissance des cheveux. L’eau chaude nettoie facilement les cheveux de la saleté et de la crasse, mais elle peut les priver de leur huile naturelle, qui maintient l’hydratation du cheveu. L’eau froide aide à préserver l’huile naturelle des cheveux, mais elle peut rétracter la peau et refermer les cuticules des cheveux, réduisant ainsi le volume de vos cheveux.

Le dernier examen a été effectué le 11 novembre 2022