Greffe de Cheveux DHI : Procédure, Fonctionnement, Effets Secondaires

  1. Procédure
  2. Comment cela fonctionne
  3. Personnes adéquates
  4. DHI comparaison avec la FUT et FUE
  5. Effets secondaires
  6. Coût

Implantation directe de cheveux : qu’est-ce que cela veut dire ?

La DHI (implantation directe de cheveux), la FUT (greffes d’unités folliculaires) et la FUE (extraction d’unités folliculaires) sont les techniques de restauration capillaires les plus appréciées.

Avant de vous concentrer sur cette technique, vous devez connaître le fonctionnement de la FUT et FUE :

  • FUT : le chirurgien prélève une bandelette de peau sur l’arrière de la tête et extrait les follicules pileux.
  • FUE : cette technique consiste à extraire les follicules directement sur la zone occipitale ou temporale du cuir chevelu.

Ces deux techniques de greffe de cheveux demandent que le chirurgien implante les follicules de la zone donneuse dans les zones dégarnies ou chauves afin de restaurer la croissance du cheveu.

De plus, suivant cela, le chirurgien doit couper des canaux dans le cuir chevelu pour pouvoir insérer les greffons.

C‘est là que la DHI (version évoluée de la FUE) entre en jeu en raison de sa différence: le chirurgien utilise un injecteur de cheveux DHI (implantation, canaux) et des outils perfectionnés (extractions) pour l’ensemble du processus.

Quel est le fonctionnement de la DHI ?

De la ou les zones du cuir chevelu, le chirurgien retire les follicules pileux sains puis les réimplantent dans la zone de calvitie. Ces unités réimplantées deviennent des cheveux qui se mêlent aux autres pour une chevelure plus dense.

La procédure comprend les étapes suivantes :

  1. Le chirurgien rase la tête du patient.
  2. Il administre un anesthésique local pour engourdir la zone et assurer le confort du patient.
  3. Il utilise des outils perfectionnés pour retirer les follicules de la zone occipitale du cuir chevelu.
  4. Le chirurgien charge les follicules dans un injecteur de cheveux DHI.
  5. Tous les follicules de la zone donneuse (occipitale ou temporale) sont implantés dans les zones cibles du cuir chevelu (le dessus de la tête en général).
  6. Le chirurgien applique une crème antibiotique sur les zones de traitement et il leur met des pansements.

8 heures est généralement le temps nécessaire pour pratiquer une implantation directe de cheveux, comme pour la FUE, cependant la durée peut varier dans certains cas dû au nombre de follicules à réimplanter. Cela va de soi, que si le patient est atteint d’une calvitie avancée, cela nécessitera un traitement plus poussé donc, plus long.

Si vous utilisez cette technique de greffe de cheveux, vous devriez obtenir des résultats conséquents en 12 ou 18 mois.

Implantation directe de cheveux

Qui peut bénéficier de la technique DHI ?

Les personnes les plus adaptées pour cette technique, sont bien évidemment, celle de plus de 50 ans, car plus de 50% des hommes de cet âge sont atteint de calvitie.

Dans le cas de ces personnes, le chirurgien prélève des follicules dans leur zone dense et les réimplante dans leur zone concernée.

Si la calvitie s’est propagée sur tout le dessus de la tête, ça ne change rien en ce qui concerne l’efficacité de cette technique, carles follicules réimplantés sur toute cette zone fourniront des cheveux qui s’aligneront parfaitement avec ceux de la couronne ou de la tempe.

Les autres personnes adaptées à cette méthode partagent les caractéristiques suivantes :

  • Les plus de 25 ans : car la perte de cheveux peut être difficile à prévoir chez les personnes qui ont un âge inférieur à celui-ci.
  • Les Cheveux épais : alors que les personnes aux cheveux fins peuvent obtenir d’excellents résultats, les greffes fonctionnent généralement mieux pour les cheveux plus épais, car chaque follicule a une plus grande couverture dû à son épaisseur.
  • Une densité de 40 follicules par centimètre carré : les patients ayant une densité plus faible ont tendance à être des personnes moins adéquates.
  • Des attentes réalistes : les chirurgiens constatent que les personnes ayant des attentes réalistes en ce qui concerne les résultats sont généralement les plus satisfaites.

Il est impératif que vous ayez une consultation avec un expert avant tout engagement vers une DHI ou une autre technique de greffe de cheveux afin que vous sachiez si vous faites partie des personnes adéquates pour celle-ci.

Vérifiez si vous êtes la personne adéquate pour une greffe de cheveux !
Obtenez une analyse capillaire GRATUITE !

La DHI est-elle comparable à la FUT et FUE ?

Les 3 techniques sont faites pour favoriser la repousse des cheveux suivant une transplantation de follicules pileux sains. Cependant, celles-ci diffèrent en ce qui concerne leur processus et résultat.

La FUT (méthode d’implant capillaire) est celle qui coûte la moins chère, mais en contrepartie, malheureusement, elle laissera sur votre cuir chevelu une cicatrice visible. La seule solution à votre disposition, si vous utilisez cette technique, est de laisser pousser vos cheveux pour la recouvrir.

Cicatrices causées par la méthode FUT.

La FUE (extraction d’unités folliculaires) dont le processus est de prélever directement les follicules sur votre cuir chevelu, ne laisse que de petites cicatrices très peu visibles. De ce fait, cette procédure prend plus de temps et coûte plus chère que la FUT. En revanche, si vous utilisez cette technique, vous pourrez garder une coupe courte sans problème.

La DHI (méthode d’implant capillaire évoluée et non-invasive de la FUE) a un processus d’action plus évolué que la FUE, de plus, elle ne laisse aucune cicatrice, ce qui est un avantage certain.

Le fait que l’intégralité du processus d’implantation de greffe de cheveux soit faite manuellement à l’aide d’un injecteur de cheveux de haute précision permet à cette technique d’être unique et efficace selon les cliniques capillaires.

De toute façon, si vous êtes concerné par le problème de perte de cheveux, sachez que ses 3 techniques de chirurgie, en général, assurent un résultat de haute qualité, en ce qui concerne la repousse des cheveux et sa durée dans le temps.

Les effets secondaires potentiels

méthode de greffe de cheveux dhi

La greffe de cheveux en suivant la procédure DHI est sûre dans la majorité des cas, mais des complications peuvent toujours apparaître, même si elles sont très rares.

Voici quelques exemples de risques potentiels qui peuvent apparaître dans des cas très singuliers, comme :

Des infections

Lors de l’implant des follicules dans le cuir chevelu, des infections peuvent survenir.

Une mauvaise réaction à l’anesthésie

Dans la majorité des cas, l’anesthésie se passe sans aucun problème, mais parfois des effets négatifs ont lieu. Cependant, dans la plupart des cas, les effets négatifs sont dus à une peur inconditionnelle des injections.

Une chute de cheveux réactionnelle

Cet effet secondaire est assez courant et se produit généralement dans les 8 semaines suivant la procédure. Le retour à la normale, ne se fait guère attendre, car il se produit en toute raison 3 à 4 mois plus tard. Cette réaction est un processus sain, qui fait partie, chez certaines personnes, du processus de croissance du cheveu.

Un résultat insatisfaisant

Afin d’avoir un résultat satisfaisant, il est impératif que votre chirurgien implante vos unités folliculaires selon un schéma qui correspond à la croissance naturelle de vos cheveux, car dans le cas contraire cela pourrait sembler inauthentique.

Pour éviter, tout insatisfaction, une recherche approfondie sur les chirurgiens dédiés à ce domaine dans votre secteur est nécessaire, vous pouvez par exemple regarder les avis laissés par leurs clients ainsi que les photos avant-après de leur chirurgie sur internet, avant de prendre toute décision en ce qui concerne le chirurgien que vous choisirez.

Autres complications possibles

Elle pourrait également dans certains cas très rares, entraîner les complications suivantes :

  • Douleur
  • Vertiges
  • Saignement
  • Follicules pileux enflammés
  • Augmentation du rythme cardiaque
  • Cicatrices
  • Croissance éparse autour des zones donneuses

Qu’elle est le coût d’une DHI ?

Le prix d’une intervention pour une session d’une journée se situe entre 3 900 et 8 000 euros. Si cela concerne une session nécessitant 2 jours d’intervention, le prix se situera entre 9 900 et 15 900 euros.

Ces prix concernent Paris et les métropoles, si vous vous situez hors capital ou métropole, les prix se situeront dans une fourchette moins conséquente, avec un prix de départ de 2 900 euros.

Les coûts sont basés sur :

  1. L’emplacement de la clinique (Paris, métropole plus chère)
  2. La zone à traiter
  3. La densité souhaitée
  4. La renommée de la clinique (les plus renommées peuvent pratiquer des prix plus élevés)

Le remboursement pour ce type de chirurgie n’est pas considéré, car ceci est une chirurgie esthétique et n’est donc pas médical. De ce fait, votre sécurité socialene prendra pas en charge ce remboursement, sauf si votre perte de cheveux est due à une maladie.

Ceci dit, certaines mutuellesremboursent ce type de chirurgie. Il existe aussi des alternatives aux greffes de cheveux telles que le finastéride, la thérapie au laser de faible intensité et le minoxidil.

Si vous voulez vraiment obtenir votre greffe de cheveux sans devoir payer des prix tels que ceux cités plus haut alors vous pouvez toujours vous diriger vers la Hongrie. Les frais de subsistance et les salaires sont plus faibles, mais les normes de service sont de hautes qualités.