Les Infections du Cuir Chevelu : Les Types, Les Symptômes et Les Traitements

  1. Les infections : les informations de base
  2. Les infections les plus courantes et leurs traitements
  3. Les symptômes
  4. Conclusion
  5. FAQ

Les maladies du cuir chevelu peuvent être douloureuses, frustrantes et embarrassantes. En outre, si elles ne sont pas traitées, elles peuvent entraîner une alopécie ou une perte de cheveux importante, parfois permanente.

Rien que pour cette raison, il vaut la peine de se renseigner sur ces maladies, car une action précoce peut prévenir l’apparition d’une perte de cheveux. Mais comment savoir exactement ce qu’il faut rechercher ?

Dans cet article, vous allez découvrir tout ce que vous devez connaître au sujet des infections du cuir chevelu.

Maladie du cuir chevelu et perte de cheveux : tinea capitis et autres

La folliculite Est un trouble bactérien qui peut causer des dommages permanents aux racines des cheveux, les empêchant, notamment, de faire croître de nouveaux cheveux après la guérison.
La teigne Ou la tinea capitis affaiblit les cheveux, ce qui provoque leur chute, conduisant ainsi à des plaques dégarnissement.
La piedraCrée de petites boules dures le long des cheveux, qui finissent par provoquer leur perte en raison de l’affaiblissement des cheveux qu’elles provoquent.
L’impétigoEst un trouble très contagieux qui touche non seulement les cheveux, mais aussi d’autres parties du corps.
La dermite séborrhéique Inhibe la croissance des cheveux, les faisant entrer dans une phase de repos précoce qui, à son tour, entraîne la chute des cheveux.
Le psoriasis du cuir cheveluProvoquent des formes de plaques rouges croûteuses et prurigineuses sur l’épiderme, y compris sur le cuir chevelu. Les démangeaisons qu’elles provoquent peuvent vous amener à vous gratter et à abîmer vos cheveux.
Les infections à levures du cuir cheveluProvoquent des formes de plaques rouges croûteuses et prurigineuses sur l’épiderme, y compris sur le cuir chevelu. Les démangeaisons qu’elles provoquent peuvent vous amener à vous gratter et à abîmer vos cheveux.
Le lichen plan Provoque des bosses rouges et violettes sur l’épiderme, entraînant une décoloration, une irritation et un amincissement des cheveux.
La sclérodermieTend l’épiderme, le dessèche et le rend incroyablement irritant. Cela peut entraîner une alopécie ou un problème de perte de cheveux important.

Les 9 maladies du cuir chevelu les plus courantes et leurs options de traitement

Lorsque des bactéries ou des champignons pénètrent dans le cuir chevelu par un épiderme endommagé (coupure, eczéma, etc.) ou par les follicules pileux, ils peuvent provoquer un trouble.

Les formes d’infections du cuir chevelu suivantes sont connues pour provoquer une perte de cheveux sur le cuir chevelu :

1. La folliculite

La folliculite est une maladie du cuir chevelu et une cause fréquente de perte de cheveux

La folliculite est l’une des infections du cuir chevelu les plus courantes dans le monde. Il s’agit d’une inflammation des follicules pileux qui provoque des démangeaisons, des douleurs et la chute des cheveux.

Cette affection ressemble à l’acné, où un petit anneau rouge entoure les follicules.

Les deux principales causes de l’affection sont les champignons ou les staphylocoques, mais le port de chapeaux moulants, le fait de se toucher régulièrement le cuir chevelu, d’avoir l’épiderme humide pendant des périodes prolongées et de se raser les cheveux peuvent également contribuer à son développement.

Traitement et prévention

Bien que cette affection puisse disparaître avec le temps sans aucune intervention, vous pouvez demander de l’aide, si votre folliculite est grave.

L’application d’une serviette chaude sur votre cuir chevelu et le maintien de la propreté de vos cheveux peuvent vous aider à atténuer les signes de celle-ci et à prévenir toute activité microbienne supplémentaire.

Déterminer la cause profonde est la première étape pour prévenir de futures infections. Si la cause est bactérienne, l’utilisation d’antibiotiques courants, comme la néomycine et la bacitracine, peut renforcer vos défenses contre de futures infections.

Dans le cas de l’infection fongique, la prise de médicaments antifongiques par voie orale peut être efficace.

Quelle que soit la cause, vous devez éviter de porter un couvre-chef serré et de toucher, d’épiler ou de raser vos cheveux tant que les signes persistent.

2. La teigne

Bien qu’elle touche davantage les enfants, la teigne est un champignon de la peau qui peut être facilement transmis à n’importe qui en touchant des surfaces contaminées, de la terre, des animaux, ou par contact de peau à peau avec une personne infectée (homme et femme).

Elle peut apparaître n’importe où sur le corps (ongles, oreilles, etc.), y compris sur le cuir chevelu, le rendant incroyablement sensible et provoquant ainsi un problème de dégarnissement.

La teigne du cuir chevelu peut entraîner l’apparition de plaques ou d’une plaque de dégarnissement, elle est appelée tinea capitis.

Celle-ci provoque également un problème d’inflammation qui provoque des démangeaisons, des ampoules et une sensibilité au niveau du cuir chevelu.

Traitement et prévention

Comme il s’agit d’un champignon, votre médecin, après votre accueil pour consultation, pourra vous prescrire un médicament antifongique oral pour traiter votre maladie.

Suivez ses conseils et évitez de toucher la zone affectée, ce qui pourrait propager davantage la maladie. Traitez la teigne en vous lavant soigneusement les mains après avoir caressé des animaux.

Vous devez également laver toutes les surfaces que les animaux ont approchées, y compris les barrières, les murs et les comptoirs.

En outre, si un membre de votre famille est atteint par la teigne, évitez de partager des serviettes, des draps et des vêtements avec lui.

3. La piedra

Piedra est une infection fongique qui peut provoquer la chute des cheveux

Tirant son nom du mot espagnol signifiant « pierre », la piedra est un champignon qui produit de petites boules dures le long de la tige ou de la ligne du cheveu. Il en résulte des cheveux affaiblis, cassants et qui tombent prématurément.

La piedra peut affecter diverses parties du corps, notamment le cuir chevelu, les poils du visage (poils de barbe, etc.), les aisselles et les zones génitales (homme et femme).

Traitement et prévention

Le traitement le plus courant et le plus efficace contre la piedra consiste à couper ou à raser les cheveux affectés. Cependant, cela n’est pas idéal pour de nombreux patients.

Certains médicaments antifongiques oraux, comme la terbinafine ou le kétoconazole, donnent des résultats prometteurs en ce qui concerne la suppression de celle-ci.

En outre, la pratique d’une bonne hygiène personnelle peut être un moyen efficace de prévenir de futures infections de par la piedra.

4. L’impétigo

L’impétigo est un trouble cutané très contagieux qui touche généralement les enfants, bien que les adultes (homme et femme) puissent également le contracter.

Deux bactéries différentes peuvent en être la cause : le staphylocoque doré et le streptocoque.

Bien que généralement inoffensif, le staphylocoque doré peut provoquer un impétigo s’il pénètre dans un follicule pileux endommagé.

D’autre part, le streptocoque est très contagieux et se transmet par contact direct de la peau avec une personne ou une surface infectée ainsi que par la toux et les éternuements.

L’impétigo commence par des lésions et des cloques rouges, qui grossissent, démangent et finissent par éclater. Par la suite, la peau présente des plaques croûteuses de couleur brunes dorées.

Bien que l’impétigo se manifeste généralement sur le visage, le patient peut, sans le savoir, transférer l’infection (lésions et cloques) sur le cuir de sa tête ou de son crâne, où les cloques peuvent s’enflammer et irriter celui-ci.

Traitement et prévention

Les crèmes antibiotiques aident non seulement à traiter les signes inconfortables de l’impétigo, mais elles peuvent également vous empêcher d’être contagieux pour d’autres personnes.

Un traitement efficace prescrit de par votre dermatologue, après qu’il est fait un diagnostic, devrait faire disparaître l’affection en une semaine. Cela dit, les cas graves peuvent nécessiter des injections d’antibiotiques.

La meilleure prévention contre le problème de l’impétigo est de pratiquer une bonne hygiène personnelle. Si vous êtes atteint de par cette infection, couvrez vos ampoules avec des pansements.

Évitez tout contact avec d’autres personnes, lavez régulièrement votre maison et ne partagez pas vos biens personnels, tels que vos serviettes, vos draps, etc.

Évitez de toucher d’autres parties de votre corps, car cela pourrait transmettre l’infection dans ces zones.

5. La dermite séborrhéique

la dermatite séborrhéique peut entraîner une peau enflammée et un amincissement des cheveux

La dermite séborrhéique est un trouble du cuir chevelu qui entraîne une peau squameuse et enflammée, des démangeaisons, une augmentation du sébum, des pellicules persistantes et un dégarnissement prématuré.

Les scientifiques travaillent encore sur les causes profondes de celle-ci. Cependant, certaines théories, provenant de données, avancent qu’elle peut résulter d’une augmentation du niveau de la levure Malassezia, d’une allergie ou d’une maladie du système immunitaire.

Traitement et prévention

Bien qu’il n’y ait pas de remède direct à la dermatite séborrhéique, il existe des traitements qui peuvent contrôler et atténuer les signes (pellicules, etc.). L’un des plus efficaces consiste à utiliser un

shampoing antipelliculaire doux. Celui-ci peut aider à combattre les squames, les pellicules, à hydrater et à nettoyer le cuir de la tête ainsi qu’à éliminer la saleté et les débris.

Pour les bébés, l’application d’un shampoing doux sur les zones affectées et l’essuyage de la peau squameuse peuvent aider à accélérer la guérison, bien que souvent l’affection se résorbe d’elle-même avec le temps.

6. Le psoriasis du cuir chevelu

Le psoriasis est un trouble auto-immun qui provoque des démangeaisons, des pellicules, une décoloration et des plaques de peau squameuse.

Bien que le psoriasis puisse toucher n’importe quelle partie du corps, les scientifiques estiment que la moitié des patients atteints de par cette maladie ont le cuir chevelu de leur tête infecté.

Le danger est que le psoriasis du cuir de la tête peut provoquer des cicatrices sur la peau, entraînant ainsi une perte de cheveux importante et permanente, notamment sur la ligne frontale et sur l’arrière de la tête.

Traitement et prévention

Il existe une variété de produits cosmétiques sur le marché qui peuvent aider à soulager et à empêcher le psoriasis du cuir chevelu de causer des dommages durables.

Le plus populaire et le plus facile à utiliser est un shampoing médicamenteux contenant de l’acide salicylique ou du goudron de houille.

Ces deux ingrédients sont connus pour réduire le problème de desquamation de la peau et les pellicules. La luminothérapie est un autre traitement qui peut vous aider.

Pour éviter que votre psoriasis du cuir chevelu ne s’aggrave, évitez les déclencheurs courants, comme le stress, le tabagisme ou les traumatismes cutanés.

7. Les infections fongiques : les levures

Bien que les levures soient naturellement présentes sur la peau, une trop grande quantité peut provoquer l’apparition d’un champignon, entraînant des démangeaisons, des poussées d’éruptions cutanées, un eczéma, des croûtes et un mauvais état des cheveux.

Bien qu’une variété de levures puisse causer des problèmes de santé sur toutes les parties de votre corps, la principale source d’infections à levures du cuir chevelu est le Candida.

Des périodes prolongées de peau chaude et humide avec une circulation d’air restreinte de par un couvre-chef serré peuvent augmenter le niveau de cette levure.

Un niveau de stress accru, une mauvaise alimentation et l’exposition à certains produits chimiques et médicaments peuvent déséquilibrer le niveau de levure et ainsi donner naissance à un champignon.

De plus, des coupures ou des traumatismes mineurs sur votre cuir chevelu peuvent créer un environnement parfait pour que l’infection à levures se développe et se transforme en un problème de santé incroyablement grave.

Traitement et prévention

La bonne nouvelle est que le traitement et la prévention des infections à levures du cuir chevelu sont très simples.

Des produits topiques médicamenteux en vente libre, comme les shampoings, les sérums, les mousses et les pommades sont très efficaces.

En outre, soyez à l’affût des ingrédients actifs, tels que l’éconazole, le kétoconazole, la terbinafine, le miconazole, la naftifine et l’oxiconazole.

Le moyen le plus simple et le plus efficace de prévenir les infections à levures du cuir chevelu est d’adopter une bonne hygiène personnelle, notamment en gardant vos cheveux et votre cuir chevelu propres, secs et bien aérés.

8. Le lichen plan

Le lichen plan est une maladie du cuir chevelu entraîner la chute des cheveux

Celui-ci est un trouble cutané non-infectieux qui se manifeste sous la forme d’une éruption. Des bosses rouges et violettes se forment sur la peau, gonflent et deviennent très irritantes.

Avec le temps, les cheveux peuvent devenir plus fins et de petites plaques peuvent tomber.

Les scientifiques tentent toujours de déterminer les causes exactes du lichen plan, mais certains pensent que divers virus, les effets secondaires des médicaments et le stress émotionnel peuvent en être la cause.

Traitement et prévention

Le lichen plan peut disparaître de lui-même sans aucune intervention. Comme il peut être irritant et inesthétique, les patients peuvent souhaiter un traitement rapide pour soulager les signes.

Certains professionnels (dermatologue), après avoir fait un examen clinique et donc un diagnostic, peuvent prescrire des comprimés de corticostéroïdes pour réduire le gonflement ainsi que des antihistaminiques et des crèmes à base d’acide rétinoïque pour réduire le gonflement et améliorer l’élasticité de la peau.

En outre, vous devez également être plus doux avec votre cuir chevelu (évitez les coiffures serrées) et éluder les traitements et les produits chimiques agressifs qui peuvent aggraver les signes.

9. La sclérodermie

La sclérodermie est un trouble auto-immun (maladie auto-immune) chronique dans lequel l’organisme produit en excès la protéine : collagène. La peau devient alors plus épaisse, plus dure, plus tendue et enflammée.

Les signes de cette maladie comprennent des démangeaisons, une sensibilité et un gonflement du cuir chevelu. Bien que la cause de la sclérodermie reste un mystère, les scientifiques pensent qu’elle est liée au système immunitaire.

Traitement et prévention

Bien que celle-ci reste un mystère, certains traitements disponibles peuvent améliorer à la fois l’apparence et les signes de la sclérodermie.

Les patients peuvent également prendre des analgésiques sous forme de médicaments anti-inflammatoires ainsi que des corticostéroïdes et des anti-inflammatoires non-stéroïdiens.

En outre, certaines procédures cosmétiques, comme la luminothérapie et les produits de remplissage de la peau, peuvent être efficaces.

En outre, utilisez des crèmes hydratantes et des lotions douces pour améliorer l’élasticité de votre peau.

Les symptômes d’une infection du cuir chevelu

Étant donné la grande variété d’infections du cuir chevelu, il est compréhensible que les symptômes soient nombreux.

Certaines personnes peuvent présenter un ou tous les symptômes suivants :

  • Des démangeaisons, une sensibilité ou une légère douleur au niveau du cuir chevelu.
  • Des réactions inflammatoires, notamment un gonflement et des rougeurs.
  • Un dégarnissement soudain, y compris de petites plaques de dégarnissement ou un amincissement.
  • Un changement de la texture de la peau, notamment une sécheresse ou des craquelures.
  • Une éruption cutanée.
  • Une augmentation des pellicules.
  • Une formation de squames, de bosses ou de boutons

Il faut souligner que certains troubles ou problèmes rares peuvent ne présenter aucun des signes ci-dessus.

En cas de doute, si vous soupçonnez un trouble potentiel au niveau de votre cuir chevelu ou si vous vous inquiétez d’un trouble possible sur une autre partie de votre corps, vous devez consulter un dermatologue pour un examen (homme, femme et enfants).

Conclusion

Comme vous l’avez découvert, un trouble du cuir chevelu peut non seulement être douloureux, frustrant et embarrassant, mais aussi entraîner une calvitie importante (alopécie).

Dans certains cas malheureux, la calvitie peut devenir permanente.

La règle d’or à suivre est la suivante : en cas de doute, consultez votre médecin généraliste le plus rapidement possible.

Il sera en mesure de diagnostiquer l’affection, ses causes potentielles et de vous prescrire les traitements appropriés.

En fin de compte, votre pronostic dépendra du type d’infection dont vous souffrez, de la gravité et de la durée des symptômes : agissez rapidement et vous devriez pouvoir vous rétablir.

Pour plus de renseignements (vidéo de par caméra, photo) sur le sujet, vous pouvez vous diriger vers des sites médicaux spécialisés et naviguer de page en page.

En outre, vous recevrez certainement des messages publicitaires (spam) de par cette action.

FAQ

Les infections du cuir chevelu peuvent-elles entraîner une chute de cheveux ? 

Oui, c’est possible. En effet, la peau, les follicules pileux et l’ensemble du cuir chevelu subissent souvent des effets indésirables, notamment une sécheresse, des craquelures, des bosses et des gonflements. Certaines infections endommagent directement l’état des cheveux : la teigne du cuir chevelu, par exemple, endommage l’intérieur de la tige du cheveu et peut entraîner un dégarnissement.

Quelles sont les bactéries qui provoquent une perte de cheveux ? 

Diverses bactéries peuvent être à l’origine de ce phénomène. Les plus courantes sont les bactéries staphylocoques qui, si elles ne sont pas contrôlées, peuvent entraîner des affections, telles que la folliculite décalvante (alopécie qui laisse des cicatrices).

Comment traiter une perte de cheveux due à une infection fongique ? 

Il y a deux façons principales de traiter un champignon. Premièrement, bien que ce ne soit pas un choix attrayant pour beaucoup, vous pouvez raser ou couper les zones affectées de vos cheveux. Deuxièmement, vous pouvez utiliser un traitement antifongique, y compris un shampoing et une pommade médicamenteuse. En outre, recherchez des ingrédients actifs, comme la terbinafine et le kétoconazole, dont les propriétés antifongiques sont très efficaces contre la plupart des infections à levures du cuir chevelu.

Comment se débarrasser d’une infection du cuir chevelu ?

En plus de suivre les conseils et recommandations de votre médecin, il serait utile que vous pratiquiez une bonne hygiène personnelle pour garder votre cuir chevelu et vos cheveux en parfait état. Vous devez notamment vous laver les cheveux régulièrement afin d’éliminer la saleté, l’huile et les débris ainsi qu’utiliser des shampoings antibiotiques pour favoriser la résilience de ceux-ci. N’oubliez pas de nettoyer régulièrement vos accessoires de soins capillaires, notamment vos peignes et vos brosses à cheveux ainsi que vos couvre-chefs, vos casques et vos pinces à cheveux.

Le dernier examen a été effectué le 6 décembre 2022