Cancer est le nom donné à un état dans lequel les cellules du corps se développent rapidement et se reproduisent de manière incontrôlée.

Ces cellules cancéreuses détruisent les tissus environnants, y compris les organes et les tissus de la peau.

Perdez-vous vos cheveux à cause du cancer ?

La perte de cheveux n’est pas une conséquence directe du cancer, elle est causée par les traitements utilisés pour le guérir, tels que la chimiothérapie, la thérapie ciblée, la radiothérapie ou les transplantations de moelle osseuse et de cellules souches.

Une fois les traitements terminés, les cheveux recommencent à pousser normalement.

Les traitements de radiothérapie font exception à cette règle, car il arrive que les cheveux ne repoussent pas dans la zone traitée.

Quel type de cancer provoque la chute de cheveux?

Il existe très peu de types de cancer qui provoquent directement la perte de cheveux.

Si vos cheveux s’affinent, vous souffrez peut-être d’un lymphome de Hodgkin.

Consultez votre médecin généraliste si vous pensez que c’est le cas.

Tous les traitements contre le cancer entraînent-ils une perte de cheveux ?

Tous les traitements contre le cancer ne provoquent pas la perte de cheveux.

La chimiothérapie est bien connue pour la provoquer, mais ce n’est pas toujours le cas.

D’autres traitements contre le cancer peuvent également entraîner une perte de cheveux, bien que celle-ci soit généralement plus légère.

La chimiothérapie, le traitement anticancéreux le plus connu, est le plus susceptible de provoquer la perte de cheveux, mais cela n’est pas automatique, dans certains caselle provoque seulement un léger amincissement des cheveux.

La perte de cheveux due à la chimiothérapie peut par ailleurs toucher n’importe quel poil du corps, comme les sourcils, les cils, les aisselles, les jambes et parfois le pubis.

D’autres traitements contre le cancer peuvent également entraîner une perte de cheveux, mais celle-ci est généralement assez légère et peu visible.

Certaines personnes qui suivent un traitement hormonal contre le cancer peuvent perdre leurs cheveux, mais cela commence généralement quelques mois à un an après le début du traitement.

Elle ne provoque généralement pas une perte totale de cheveux, mais plutôt un léger amincissement.

Combien de cheveux perdez-vous pendant la chimiothérapie ?

La quantité de cheveux perdus pendant la chimiothérapie varie d’une personne à l’autre et dépend d’un certain nombre de facteurs différents.

Même les personnes qui prennent les mêmes médicaments pour le même cancer perdent une quantité différente de cheveux.

Les facteurs qui influent sur la quantité de cheveux perdus pendant lachimiothérapie sont le type de médicaments, le dosage de ces médicaments et la manière dont ils sont administrés dans le corps (sous forme de pilule, par voie veineuse, parvoie cutanée).

À quelle vitesse perdez-vous vos cheveux avec la chimiothérapie ?

La perte de cheveux pendant la chimiothérapie est progressive.

Si vous devez perdre des cheveux, cela commence généralement dans les deux à trois semaines qui suivent le début des traitements de chimiothérapie.

FAQ

Qu’est-ce qui fait qu’on perd ses cheveux quand on a un cancer ?

Les patients atteints de cancer perdent souvent leurs cheveux lorsqu’ils suivent une chimiothérapie. Le traitement puissant s’attaque aux cellules cancéreuses lorsqu’elles se développent, mais il cible également d’autres cellules de l’organisme, y compris celles des cheveux.

Toutes les personnes atteintes d’un cancer perdent-elles leurs cheveux ?

Lorsqu’on reçoit un traitement contre le cancer, la perte de cheveux n’affecte pas tous les patients. Ces médicaments peuvent avoir des effets différents sur le corps humain – une personne peut perdre ses cheveux alors qu’une autre les conservera.

Quel cancer fait perdre les cheveux ?

Les cancers liés à la perte de cheveux sont plutôt les cancers : du sein, de l’ovaire, et du poumon.
C’est le cas aussi des leucémies.

Est-ce que toute les chimio font perdre les cheveux ?

Chaque personne et chaque traitement peuvent générer une alopécie plus ou moins importante. Mais toutes les chimiothérapies ne sont pas synonymes de chute des cheveux et des poils.