Le diabète est une maladie qui se caractérise par l’incapacité de l’organisme à produire suffisamment d’insuline.

Cela entraîne des taux élevés de sucre dans le sang, car un faible taux d’insuline signifie que les sucres ne sont pas correctement transportés du flux sanguin vers les cellules qui en ont besoin.

Comment le diabète provoque-t-il la chute des cheveux ?

Le sucre qui s’accumule dans le sang à cause du diabète peut endommager les vaisseaux sanguins.

Ces vaisseaux sanguins endommagés ne peuvent plus apporter d’oxygène aux follicules pileux, ce qui entraîne l’interruption voire l’arrêt du cycle de croissance des cheveux.

L’insuline est une hormone qui transporte le sucre hors des vaisseaux sanguins pour l’acheminer vers les cellules qui en ont besoin.

Ces cellules décomposent le sucre en énergie, ce qui permet aux autres cellules de remplir leurs fonctions normales.

Dans le cas des follicules pileux, elle permet donc de créer des cheveux.

En l’absence d’insuline, le sucre ne peut pas être transporté vers les follicules pileux et les cheveux ne peuvent donc pas pousser.

Une fois qu’ils entrent dans la phase de repos naturel du cycle de vie des cheveux et qu’ils tombent, ils ne repoussent pas, ce qui donne l’apparence d’une perte de cheveux.

La perte de cheveux due au diabète peut-elle s’inverser ?

Comme pour beaucoup d’autres maladies liées au diabète, on peut constater qu’une fois le taux de glycémie maîtrisé, les cheveux repoussent.

Cependant, il se peut que les cheveux repoussent à un rythme plus lent.

Si vous pensez qu’il n’y a pas d’évolution dans la repousse une fois que votre taux de sucre dans le sang est de nouveau sous contrôle, d’autres médicaments peuvent être prescrits.

Il existe plusieurs médicaments contre la perte de cheveux qui peuvent être utilisés pour traiter la perte de cheveux due au diabète.

Comment prévenir la perte de cheveux due au diabète ?

Le moyen le plus simple de prévenir la perte de cheveux due au diabète est de veiller à ce que votre taux de glycémie soit maîtrisé.

Un autre moyen consiste à faire de l’exercice et à éviter les situations stressantes.

L’exercice physique réduit le niveau de sucre présent dans le sang et améliore l’apport d’oxygène aux cellules du corps, y compris les follicules pileux.

Le stress, tant émotionnel que physique, est connu pour provoquer la chute des cheveux, en raison des fluctuations des niveaux d’hormones que le stress provoque.

Ces fluctuations hormonales affectent grandement la capacité des cheveux à pousser, ce qui entraîne finalement la chute des cheveux.