L’alopécie areata est une affection liée au stress qui provoque la chute des cheveux par plaques, c’est-à-dire que la zone chauve apparaît comme une plaque nue et arrondie d’environ 2,5 centimètres de diamètre.

Quelle est la principale cause de l’alopécie areata?

L’alopécie areata est principalement causée par le stress.

L’affection se développe lorsque le système immunitaire attaque les follicules pileux, entrainant la chute des cheveux.

L’alopécie areata est également souvent présente chez les personnes qui remplissent l’une des conditions ci-dessous :

  • Ceux qui ont des antécédents familiaux d’alopécie areata ou de toute autre maladie auto-immune
  • Ceux qui possèdent au moins 8 des gènes de susceptibilité
  • Ceux qui présentent des taux plus élevés que la moyenne de maladies thyroïdiennesou d’eczéma atopique
  • Ceux qui souffrent de troubles chromosomiques comme le syndrome de Down
  • Ceux qui prennent des médicaments biologiques

Le mécanisme exact de l’alopécie areata n’est pas encore totalement compris, il est caractérisé par les cellules T autour des follicules pileux.

Ces cellules NKG2D+ libèrent des cytokines pro-inflammatoires et des chimiokines qui rejettent les cheveux.

Bien que l’alopécie areata soit le plus souvent causée par le stress, il n’est pas le seul déclencheur.

Elle peut également être causée par un traumatisme, certaines infections virales et des changements hormonaux.

L’Alopécie Areata est-elle permanente ?

1/3 des personnes qui développent l’alopécie areatal’auront par intermittence pour le reste de leur vie, les 2/3 d’individus restant ne seront affectés qu’une seule fois.

L’alopécie areata repousse généralement en moins d’un an, même dans les cas les plus graves.

Quel est le meilleur traitement contre l’alopécie areata ?

Pour les personnes qui présentent une perte de cheveux chronique, rapide ou supérieure à 20%, les spécialistes prescrivent des traitements systémiques ou topiques, tels que le Minoxidil.

Cependant, comme l’alopécie areata a souvent une repousse directe, il n’est donc pas utile de la traiter.

Peu de recherches ont été menées sur les traitements de l’alopécie areata, et les traitements capillaires topiques sont souvent inefficaces.

Dans les cas extrêmes, des corticostéroïdes systémiques peuvent être prescrits.

Il s’agit toutefois du dernier recours car ils ont de graves effets secondaires.

À quelle vitesse l’alopécie se développe-t-elle ?

Le plus souvent, les personnes atteintes d’alopécie areata constatent que celle-ci se développe sur une période de quelques semaines, suivie d’une repousse sur plusieurs mois.

Si vous pensez que votre alopécie areatase développe plus rapidement, consultez votre médecin traitant.

Cela peut être le signe d’un problème de santé.