1. Comment les rumeurs ont-elles commencé ?
  2. En six mois : la pression monte
  3. La « théorie de la perruque » en campagne
  4. La réponse sans détours du président de la république
  5. La calvitie d’Emmanuel Macron au fil des ans
  6. Les dernières informations sur les cheveux de Macron
  7. La greffe de cheveux de Macron : peut-il en subir une ?

Faux cheveux, perruque ou implant, la toile se passionne pour les cheveux d’Emmanuel Macron.

Dans cet article, vous allez découvrir les dernières informations au sujet de cette théorie sur Emmanuel Macron.

Macron perruque : Comment les rumeurs ont-elles commencé ?

Le 8 mars 2022, un billet de blog publié sur le Club de Mediapart a prétendu révéler un « secret bien gardé » d’Emmanuel Macron : il porterait une perruque depuis 2019. De ce fait, la rumeur a débuté par un billet de blog sur Mediapart.

D’après l’auteur, Étienne D., le chef d’État porterait « Une moumoute depuis 2019« . Ajoutant, « un postiche à prix d’or de cheveux humains qu’il colle sur le haut de son crâne et qui est changé tous les mois« .

Rapidement, ce billet gagne en visibilité sur le Web, bénéficiant de la publication de plusieurs messages qui capitalisent sur cette théorie, bien souvent sur un angle humoristique ou à travers des mèmes. Cela, agrémenté de nombreux articles aux contenus inapropriés et surtout, sans aucune enquête faite au préalable, telle qu’auprès de sa femme Brigitte Macron ou ses proches.

mediapart emmanuel macron

Cependant, le 14 mars 2022, un article écrit et publié par Sarah Bosquet dans la rubrique blog du site Mediapart a été subitement supprimé de celui-ci.

Le média indépendant, Mediapart, a alors fini par adresser des excuses à ses lecteurs.

En six mois : la pression monte

L’analyse des tweets publiés a mis en évidence quatre dates clés durant cette période :

Le 28 octobre 2020, à l’occasion d’une allocution télévisée annonçant un nouveau confinement, quelques internautes ont, en effet, remarqué un problème au niveau de la chevelure du président et ont évoqué, le fait qu’Emmanuel Macron porte une perruque dans le but de camoufler sa perte de cheveux.

À l’occasion d’une intervention surprise sur le journal de TF1 le 2 février 2021, la coupe de cheveux du président de la France, Emmanuel Macron, a été comparée par des cybernautes à celle d’un « Playmobil »  : les faux cheveux portés en seraient les responsables.

Le 25 mars 2021 a la sortie du Conseil de l’Europe et dans un contexte politique marqué par de fortes craintes d’annonce d’un nouveau confinement, le style capillaire du président de la République, Emmanuel Macron, a été à nouveau scruté par plusieurs internautes.

Ceux-ci se sont alors amusés à imaginer un récent voyage du président Emmanuel Macron en Turquie, eldorado de la greffe de cheveux : rebondissant au passage sur l’actualité politique internationale et les tensions présentes au sein des relations entre la France et la Turquie.

En outre, le même phénomène s’est répété le 31 mars 2021 à l’occasion d’une allocution, avec plusieurs messages de personnes qui se sont interrogé et étonné au sujet de la coupe de cheveux du président Emmanuel Macron.

Si ces messages étaient encore peu partagés à ce moment-là, ils témoignaient d’une observation retrouvée chez plusieurs internautes : il se passe quelque chose avec les cheveux du président Emmanuel Macron.

La « théorie de la perruque » en campagne

La « théorie de la moumoute » a été son maximum lors des temps forts de la campagne, en particulier lors de l’entre-deux-tours à l’occasion du débat d’Emmanuel Macron face à Marine Le Pen. La gestuelle du président Emmanuel Macron a été commentée, la séquence durant laquelle Marine Le Pen a présenté un tweet imprimé a été détournée et certains internautes se sont amusé également à attribuer sa performance lors du débat, à sa « moumoute bien posée sur sa tête » . Ces liens entre la théorie de la perruque et l’actualité ont suscité un engagement très important et ont permis de continuer d’installer la répétition de l’humour au sein de communautés habituellement éloignées des sujets politiques.

macron problème de perruque

Certains comptes sur twitter ont adopté temporairement les noms et photos de profils de médias traditionnels : dans une logique similaire à une action dont l’animateur Nagui avait fait les frais durant l’été 2020. Celle-ci a pour but de tromper les internautes avec de fausses informations en rapport avec un « problème de perruque » dont le président Emmanuel Macron aurait été victime, expliquant ainsi son absence dans les débats du premier tour de l’élection présidentielle.

Macron signes de calvitie

En outre, plusieurs internautes ont commencé à fantasmer à propos « d’une révélation sur ses soit disant faux cheveux » durant cette période, imaginant l’action d’un intervenant extérieur qui viendrait arracher la fausse chevelure du président Emmanuel Macron, en public, qui ainsi révélerait la vérité aux Français ou a minima les divertiraient dans une campagne électorale jugée fade.

C’était le désir de voir la campagne se transformer en spectacle rythmé de coups de théâtre à la fois divertissants, mais qui seraient également humiliants pour Emmanuel Macron, le mari de Brigitte Macron. Ces messages et articles ont profité d’un sentiment d’opposition, d’une part importante de la population, envers Emmanuel Macron.

L’envie de faire un bon trait d’humour, une blague bien sentie est devenu par des moyens détournés un intermédiaire pour faire part de son mécontentement vis-à-vis de la politique du président.

La réponse sans détours du président de la république Emmanuel Macron

Candidat à sa réélection, Emmanuel Macron a dévoilé peu à peu, les coulisses de sa campagne présidentielle sur ses réseaux sociaux.

Dans une vidéo publiée le 17 mars, le chef d’État Emmanuel Macron en a profité pour mettre fin à une fausse information sur sa chevelure, colportée par un blog hébergé : « J’ai vu dans Mediapart, qu’il y a un mec qui a dit que j’avais une moumoute« , a rapporté le président de la République, Emmanuel Macron, à sa coiffeuse attitrée.

« C’est vrai ? Et bien, c’est nouveau alors ! », cita sa coiffeuse.

La calvitie d’Emmanuel Macron au fil des ans

À 44 ans, le candidat Emmanuel Macron, le mari de Brigitte Macron et le président de la France, fait face à un fléau qui touche particulièrement les hommes : la perte de cheveux.

La ligne frontale de Macron a reculé lentement avec l’âge. Ses cheveux sur le milieu et le bas de ses golfes temporaux ont disparu. Cela dit, il a conservé une bonne densité au milieu de sa zone frontale.

Depuis quelques années, sa chute de cheveux semble stagner. De plus, Emmanuel Macron a tendance à laisser ses cheveux longs, probablement pour avoir un peu plus de couverture pour sa ligne frontale.

Macron ligne frontale mature

La calvitie est génétique ou due au stress. Pour le chef de l’État, Emmanuel Macron, la deuxième option semble plus réaliste.

Pourquoi ? Tout simplement en raison des événements auxquels celui-ci a dû faire face, tels que la crise des gilets jaunes, le Covid 19 et la Guerre en Ukraine. Par conséquent, ses mandats, dans une certaine mesure, sont semés d’embûches.

Les dernières informations sur les cheveux de Macron

Comme tous ceux qui perdent leurs cheveux, Emmanuel Macron, qui se trouve tout là-haut, c’est-à-dire au sommet de l’état en France, c’est que l’apparence compte. Par conséquent, il a mis au point une technique pour camoufler son crâne dégarni.

Pas d’implants, ni de postiche, le magazine L’Opinion a révélé ce 18 juillet la technique toute simple du président de la République pour arriver à ses fins : le mari de Brigitte Macron rabat quelques mèches sur ses golfes temporaux et le maquillage fait le reste.

De ce fait, la conclusion de cette folle théorie est qu’elle est naît sans aucune information précise de par un média. En outre, la rédaction de certains articles, les photos et autres ont amplifié cette rumeur. Soit dit en passant, le magazine l’Opinion ne s’est pas conformé aux autres médias en prenant pour argent comptant les photos et autres articles. Celui-ci a fait la rédaction de son article en enquêtant avec minutie.

La greffe de cheveux de Macron : peut-il en subir une ?

Emmanuel Macron, le chef de l’etat, n’a pas subi de greffe de cheveux, bien qu’il serait un candidat approprié pour en avoir une.

Emmanuel Macron, a une grande densité à l’arrière et sur les côtés de sa tête. De ces zones, il serait possible d’extraire suffisamment de follicules pileux sains pour combler sa ligne frontale dégarnie.

Emmanuel Macron implant capillaire

Les autres célébrités qui ont subi une greffe de cheveux